Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » Norvège : vers une interdiction des arômes dans les e-liquides ?

Norvège : vers une interdiction des arômes dans les e-liquides ?

Mis à jour le 19/04/2023 à 14h36
    Annonce
  • Calumette
  • le petit vapoteur
  • Pulp
  • Vaporesso
  • Innokin

Le gouvernement propose plusieurs mesures de lutte contre le vapotage afin de lutter contre les dommages causés par… le tabagisme.

Une méconnaissance du sujet de la part du gouvernement

Drapeau de la NorvègeSelon l’association de défense de la vape NIKAN (Nikotinalliansen Norge), le gouvernement de Norvège aurait récemment révélé les pistes envisagées pour la prochaine révision de la loi luttant contre les dommages causés par le tabagisme dans le pays. Parmi les mesures citées se trouveraient une interdiction de tous les arômes autres que celui tabac, ainsi qu’une diminution de la taille maximale que peuvent atteindre les flacons d’e-liquides.

Pour NIKAN, ces mesures sont le fruit d’un manque de connaissances sur les fumeurs et les vapoteurs de Norvège. Dans le cadre d’une consultation publique lancée à ce sujet par le gouvernement, l’association encourage tous les vapoteurs du pays à utiliser les faits révélés par un récent rapport (format PDF) de la sociologue Helene Berg, qui s’est penché sur la consommation de nicotine des habitants.

Dans ses conclusions, celui-ci indique que la quasi-totalité des vapoteurs actuels est d’anciens fumeurs, dont certains n’avaient pas réussi à se sevrer du tabagisme à l’aide de substituts nicotiniques traditionnels de type patchs ou gommes à mâcher. La recherche révèle également qu’environ 33 % des utilisateurs de cigarettes électroniques interrogés auraient déclaré vapoter plus de 10 ml d’e-liquide chaque jour. Un argument que l’association juge convaincant pour ne pas imposer de futures restrictions sur la capacité des flacons.

À l’heure actuelle, 645 vapoteurs norvégiens auraient répondu à l’appel de l’association. La question étant de savoir si les décideurs politiques tiendront compte de leurs avis au moment de la finalisation du texte de loi.

Le reste de l’actualité politique

Les commentaires sont fermés.