Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » Marisol Touraine a ordonné une enquête sur la cigarette électronique

Marisol Touraine a ordonné une enquête sur la cigarette électronique

    Annonce
Marisol Touraine, ministre de la Santé, demande une enquête pour savoir quoi penser de la cigarette électronique.

Marisol Touraine, ministre de la Santé, demande une enquête pour mieux comprendre la cigarette électronique.

Notre ministre des Affaires sociales et de la Santé vient de demander une enquête afin d’en savoir plus sur la cigarette électronique selon Le Monde qui rapporte ses propos depuis une émission de France Info.

La ministre aurait déclaré : “J’ai demandé à mes services de me dire très précisément de quel type de produit il s’agit : est-ce qu’on peut considérer que c’est un produit de grande consommation ? Est-ce que c’est un dispositif médical ? Quelles sont les caractéristiques de ce produit ?“.

Marisol Touraine estime qu’il nous faut “faire une évaluation bénéfices-risques de ce dispositif qui pose un certain nombre de questions” après avoir posé la question du danger de la nicotine qui peut “conduire à des effets indésirables graves“.

J’imagine que le danger de la nicotine dont il est question ici concerne le conditionnement de nos flacons de e-liquides français qui contiennent un taux de 18 ou 20mg/ml de nicotine maximum. Les flacons doivent être tenus hors de portée des enfants et manipulés avec précaution. Heureusement les vendeurs l’ont bien compris et ont adopté depuis longtemps des étiquettes pour mettre en garde le consommateur. A ma connaissance aucun accident n’a été jusqu’à présent reporté.

Que le ministère s’intéresse à la cigarette électronique est une bonne chose, la question reste maintenant de savoir quelles sont les personnes qui composent cette commission d’information et qui vont-elles consulter pour récolter des informations.

On parie aisément sur Dautzenberg et sa petite enquête bancale sur les écoliers parisiens poussés au tabagisme par la cigarette électronique ou d’autres conclusions hâtives des associations anti-tabac financées par l’industrie pharmaceutique. A l’opposé peut-on espérer une consultation publique ainsi qu’une enquête nationale sur les vapoteurs ? Nos témoignages envoyés aux différents membres de la commission ENVI auront-ils un poids ?

Le gouvernement semble bien pressé, espérons que dans la hâte les décisions qui découleront de cette enquête seront bien pesées.

Vidéo de son intervention à France Info

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=CadfVWr55k4[/youtube]

Références

La France enquête sur la cigarette électronique : http://www.lemonde.fr/sante/article/2013/03/05/la-france-enquete-sur-la-cigarette-electronique_1842708_1651302.html

Review Author:Review Date: