Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » L’exclusivité de vente aux buralistes parmi les pires propositions de loi déposées à l’Assemblée ?

L’exclusivité de vente aux buralistes parmi les pires propositions de loi déposées à l’Assemblée ?

    Annonce

Thierry Lazaro, député UMP et contrôleur des impôts de profession, souhaite que l’e-cigarette soit vendue uniquement chez les buralistes. Son projet de loi déposé l’été dernier à l’Assemblée vient d’être classé par Le journal l’Express comme faisant partie des pires de l’année 2013.

Un produit dangereux qui doit rester chez le buraliste

Thierry Lazaro souhaiterait que la vente d'e-cigarettes soit exclusivement réservée aux buralistes.

Thierry Lazaro souhaiterait que la vente d’e-cigarettes soit exclusivement réservée aux buralistes.

L’Express évoque les pires propositions de lois présentées par nos députés par le passé. Et l’on retrouve parmi elles une proposition imaginée par Thierry Lazaro au sujet de la cigarette électronique. Celle-ci a été enregistrée à l’Assemblée nationale l’été dernier et visait tout simplement à rendre obligatoire la vente des vaporisateurs personnels dans le seul réseau des buralistes Français.

Le député à l’origine de cette proposition affirme qu’il “existe […] des risques d’initiation au geste de fumer chez des populations qui n’auraient pas autrement commencé“. L’argument comme quoi le vaporisateur personnel serait une passerelle d’entrée vers le tabac pour les plus jeunes est souvent évoqué, alors que les études existantes sur le sujet tendent toujours à réfuter l’hypothèse.

Thierry Lazaro ne présente en aucun cas les bienfaits de la cigarette électronique comme méthode de réduction des risques ou moyen de sevrage tabagique mais n’oublie pas en revanche de présenter les réticences de l’OMS au sujet de l’e-cigarette pour renforcer son argumentaire. Il s’agit notamment de parler vaguement de “produits chimiques” présents dans la cigarette électronique dont on ne connaîtrait pas suffisamment leurs conséquences sur la santé. Il parle enfin d’e-liquides qui contiendraient une proportion trop forte de nicotine.

Lazaro associe clairement la cigarette électronique à un produit dangereux, à l’image du tabac, et non d’une solution pour éradiquer la cigarette. C’est en ce sens que la vente de ces produits devrait être selon lui, l’unique affaire des buralistes.

Review Author:Review Date: