Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » La vente des cigarettes électroniques en pharmacie serait un succès pour les fabricants de tabac

La vente des cigarettes électroniques en pharmacie serait un succès pour les fabricants de tabac

    Annonce
23 millions d'Européens ont essayé en 2012 la cigarette électronique selon l’Eurobaromètre.

23 millions d’Européens ont essayé en 2012 la cigarette électronique selon l’Eurobaromètre.

L’avenir européen de la cigarette électronique va se jouer le 8 octobre prochain. En effet, la nouvelle Directive sur les produits du tabac destinée entre autres à réguler la vente de la cigarette électronique sera soumise ce jour-là au vote des députés de l’union.

Rappel important : Pour protester contre une réglementation pharmaceutique de la cigarette électronique, une manifestation pacifiste (mouvement Vapin’liberty) se déroulera le lundi 7 octobre à midi devant le Parlement. Venez nombreux.

On compterait un million de fumeurs en moins en France cette année, et on estime qu’il y aurait un million de vapoteurs en 2013. La relation de cause à effet n’est pas prouvée mais elle est “hautement probable” selon Bertrand Dautzenberg, professeur en pneumologie à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière. Mais qu’apporte vraiment ce produit aux consommateurs aujourd’hui ?

Fumer autrement et moins dangereux” répond le professeur Dautzenberg, qui ne pouvait conseiller ce produit quelques mois auparavant à ses propres patients fumeurs.

Le classement de l’e-cigarette comme produit pharmaceutique entrainerait sa commercialisation uniquement en pharmacie, et par conséquent serait soumise à une autorisation de mise sur le marché et subirait des taxes plus élevées. Elle perdrait alors une partie de son attractivité auprès des fumeurs.

La situation peut également évoluer outre-Atlantique puisqu’aux Etats-Unis, la Food and Drug Administration (FDA) a pour objectif de modifier la classification de la cigarette électronique. Celle-ci deviendrait un produit du tabac, et pourrait ainsi être récupérée par les grands industriels du secteur.

Bertrand Dautzenberg estime que les deux mesures seraient des erreurs et qu’il serait plus judicieux de placer ce produit dans une catégorie spéciale. L’idée est de favoriser son accès pour les fumeurs, et le rendre difficile d’accès pour les non-fumeurs.

23 millions d’Européens ont déjà vapoté au moins une fois, ce succès pourrait s’estomper en fonction du vote des parlementaires le 8 octobre prochain. Le classement de l’e-cigarette en produit pharmaceutique serait une victoire…pour les industriels du tabac. En effet, les cigarettes conventionnelles seraient alors encore plus visibles et accessibles que les cigarettes électroniques.


Source : http://pourquoi-docteur.nouvelobs.com/23-millions-d-Europeens-ont-essaye-la-cigarette-electronique-3801.html

Review Author:Review Date: