Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » La “Vape du cœur” : équiper et assister les fumeurs les plus démunis

La “Vape du cœur” : équiper et assister les fumeurs les plus démunis

    Annonce

Né d’un projet d’entraide et d’échanges sur Facebook en France, le mouvement « la Vape du cœur » s’est mué en association pour structurer, crédibiliser et offrir des garanties de transparence. Elle recherche maintenant des bénévoles pour déployer ses projets.

D’une page Facebook à la création d’une association

la-vape-du-coeur

L’association est prête à accueillir des bénévoles

Au départ, la Vape du cœur (VDC) était un simple mouvement d’entraide sur Facebook, les vapoteurs offrant leur matériel à d’autres plus démunis. Face à l’afflux des demandes et des dons de professionnels, les initiateurs du projet ont décidé de se structurer en déposant leurs statuts d’association, en juillet 2015.

Espérance de vie
«Le tabagisme explique près de la moitié de l’écart d’espérance de vie entre les populations les plus et les moins favorisées, du fait d’un niveau de consommation plus élevé chez ces dernières».*

Rendre accessible la réduction des risques aux plus démunis

« La vape de qualité est difficile d’accès pour les plus défavorisés » constate Julien Le Vaillant, vice-président de la VDC. L’association s’est donnée pour mission de la rendre accessible aux fumeurs socialement défavorisés qui d’après une étude britannique présentent « des taux d’arrêt deux fois plus faibles, malgré un nombre de tentatives d’arrêt similaire à celui des fumeurs ayant un meilleur statut socio-économique. »*

Refroidies par les controverses autour du vaporisateur, certaines associations se sont montrées frileuses. Pourtant, les actions menées localement avec l’antenne lyonnaise de « Notre-Dame des Sans-Abris » ont révélé de réelles attentes, l’association Proses ou encore une antenne des « Petits frères des pauvres » à Paris, où des opérations de distribution pourraient avoir lieu tous les mois.

« La différence est venue des professionnels de santé notamment médecins, tabacologues, infirmiers » nous confie Julien Le vaillant.

Quatre partenariats stables ont été noués à ce jour, dont un avec la clinique La recouvrance, près de Montauban, et un autre avec une antenne CSAPA (Centre de soins, d’accompagnement et de prévention en addictologie), à Marseille. Ils ont permis d’équiper près de 200 fumeurs suivis régulièrement.

La Vape du Coeur a équipé plus de 500 fumeurs

À ce jour, environ 300 bénéficiaires ont été équipés directement par l’association et 200 indirectement, à travers les partenariats. D’après les premiers retours de terrain, au moins 75% des bénéficiaires ont réduit leur consommation de tabac et 50% des autres ont cessé de fumer.

Pour déployer ses projets l’association recherche des bénévoles

L’Hôpital Ambroise Paré de Paris a invité l’association à tenir une permanence dans ses locaux (pdf)  tous les mercredis matin pour sensibiliser et faire essayer la vape aux fumeurs, malades ou visiteurs.

A l’occasion du moi(s) sans tabac lancé par le ministère de santé, la vape du coeur va coopérer avec le Respadd pour “aider à sortir du tabac par le plaisir” 100 grands précaires en centre d’accueil ou foyer. Outre la fourniture de kits, les bénévoles assisteront et formeront les participants à l’utilisation de la cigarette électronique.

D’autres projets sont dans les cartons pour le mois sans tabac et au delà en attente des forces vives pour les déployer.

Écrire à la vape du coeur :
Bénévoles : benevoles-idf@lavapeducoeur.fr
Professionnels : contact-pro@lavapeducoeur.fr
Particuliers : contact@lavapeducoeur.fr


* La Santé en action, revue éditée par l’INPES numéro 427, mars 2014

Review Author:Review Date: