Vous êtes ici : Vaping Post » Etudes sur la cigarette électronique » La nicotine augmenterait la sensibilité au stress chez la souris

La nicotine augmenterait la sensibilité au stress chez la souris

La nicotine développerait la sensibilité au stress des souris. C’est en tout cas la conclusion d’une étude parue récemment dans la revue Molecular Psychiatry et partagée par le journaliste français Jean-Yves Nau. Reste à savoir si ce mécanisme opère aussi chez l’homme…

Ce sont des chercheurs du CNRS qui ont fait cette découverte. Ils ont soumis des rongeurs à une situation qualifiée de stress social. Certains individus dont les récepteurs nicotiniques étaient bloqués ont été exposés à des agressions répétées de congénères dominants mais n’ont pas présenté de symptômes de stress. En revanche, ceux dont les récepteurs étaient activés qui ont également subi des agressions d’autres rongeurs étaient plus susceptibles d’éviter leurs semblables et étaient moins attirés par les sucres amplifiés, qu’ils avaient généralement l’habitude d’aimer. Dit autrement, ils présentaient de véritables symptômes du stress.

Philippe Faure, l’un des co-auteurs de cette étude a transposé ces résultats aux comportements des fumeurs. Ces derniers consommeraient des cigarettes “pour calmer les effets du stress, mais la nicotine aggrave au contraire ces effets….ce qui rend plus difficile l’arrêt du tabac”.

Les chercheurs du CNRS poursuivent leurs travaux, ils tentent notamment de cerner de quelle façon les récepteurs nicotiniques interviennent dans le contrôle du stress.

 

  • guitou34

    Donc, selon le raccourci très simpliste de Philippe Faure, la nicotine rendrait accro au stress !?

    • Jay

      Mauvaise foi @guitou34:disqus 🙂 : voilà ce qui est écrit : la nicotine favoriserait l’apparition de stress dans des situations ou sans nicotine tu ne le ressentirais pas.
      Défendre la vape, c’est bien, être de mauvaise foi pour se donner bonne conscience l’est moins.
      Bonne vape !

      • guitou34

        Bonjour,
        Oui, est donc qu’elle est la relation avec la difficulté du sevrage ?
        En ce qui concerne ma mauvaise fois, tu te trompes. Je vape à 2% depuis plus de 5 ans et assume complètement mon addiction à la nicotine.
        Je me bat depuis pour faire entendre qu’il ne faut pas faire l’amalgame entre dangerosité (santé) et addiction (morale).

        • Jay

          Euh… addiction n’est pas seulement à classer dans la “morale”… Les choses ne se mettent pas dans des cases de cette façon.
          Sois addict au chocolat, manges en à volonté, tu vas voir ta santé… pareil pour n’importe quelle addiction (même le sport peut être nocif à haute dose). Mais personne n’a à te juger pour cela (et c’est ça la morale).

          • guitou34

            Ok Jay, on est d’accord. C’est bien l’abus qui est nocif et l’addiction est un des moteurs de l’abus.
            Le problème c’est que c’est sur cette base d’amalgame que le snus a été interdit en Europe et que la vape est freinée par la quasi totalité des états.
            En tant que vapoteur combien de fois tu as du avoir cette discussion :
            – ..blabla.. j’ai arrêté de fumer.
            – Y a de la nicotine dans ton truc ?
            – Ben oui
            – Alors, t’as pas arrêté de fumer !?

          • Jay

            +1 : on trouve de la nicotine dans l’aubergine, la pomme de terre, la tomate si je ne m’abuse. Elle n’est en aucun cas le danger, nous sommes d’accord 🙂