Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » La FDA pourrait bientôt ne plus être chargée de réglementer les produits de la vape aux USA

La FDA pourrait bientôt ne plus être chargée de réglementer les produits de la vape aux USA

    Annonce

Dans sa proposition budgétaire publiée hier, Donald Trump a proposé la création d’une nouvelle agence dont le rôle serait de gérer les produits du tabac. La FDA ne serait alors plus en charge du dossier.

Une mesure destinée à laisser la FDA « se concentrer sur sa mission traditionnelle »

Depuis l’instauration du Tobacco Control Act en 2009, sous la présidence de Barack Obama, la Food and Drug Administration (FDA) est chargée de la réglementation des produits du tabac aux Etats-Unis. Une mission qu’elle assure en plus de son rôle historique pour le pays, qui est celui de réguler les denrées alimentaires et les médicaments.

Mais ce fait pourrait bien être sur le point de changer. En effet, dans sa dernière proposition budgétaire publiée hier, Donald Trump a demandé la création d’une nouvelle agence relevant du ministère de la santé et des services sociaux, qui aurait pour rôle de réglementer les produits du tabac et de la vape. Une proposition qui serait destinée à laisser le commissaire de la FDA se « concentrer sur sa mission traditionnelle qui consiste à garantir la sécurité de l’approvisionnement alimentaire et médical de la nation ».

Toujours selon la proposition du président américain, le responsable de cette nouvelle agence serait désigné par le Sénat, afin « d’accroître sa responsabilité directe » et lui permettre de « répondre plus efficacement à ce domaine critique de la santé publique ».

Ce n’est pas la première fois qu’une telle idée est soulevée. En effet, en novembre dernier, Joe Grogan, directeur du conseil de politique intérieure de Trump déclarait ne pas voir l’intérêt pour la FDA de gérer ce dossier :

« La FDA réglemente les médicaments, qui aident les gens. … Elle réglemente des appareils, qui aident les gens. Le tabac n’a pas de qualités rédemptrices ».

Des mots qu’il précisait cependant à l’époque n’être prononcés qu’en son nom, et non en celui de l’administration.

Impossible pour l’heure de savoir si cette proposition présidentielle sera votée par le Congrès, ni quels seront ses effets sur la réglementation du vapotage aux USA si tel était le cas. Mais entre la récente interdiction des arômes pour les pods et cette nouvelle proposition, Donald Trump pourrait bien laisser une empreinte indélébile de son passage à la présidence du pays sur la réglementation de la cigarette électronique.

Les derniers articles sur les USA

Etude : aux USA, la vape serait en train de...

  • Publié le 14/09/2020

Une mauvaise interprétation des données par la FDA ? A la fin de l’année 2018, la Food and Drug Administration (FDA) publiait les résultats de la National Youth Tobacco Survey …

USA : baisse spectaculaire du nombre de mineurs qui vapotent

  • Publié le 11/09/2020

Le combat continue aux Etats-Unis Il y a quelques jours, les résultats de la National Youth Tobacco Survey (NYTS) de 2020, ont été rendus publics. L’occasion pour la Food and …

USA : une manifestation pour « sauver » la vape

  • Publié le 7/09/2020

We vape we vote Mercredi prochain, 9 septembre, devrait marquer un tournant historique pour la vape américaine. En effet, à partir de cette date, tout produit du vapotage qui n’était …

Annonce

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.