Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Kits » Kanger eVod
    Annonce
Avec l'eVod, Kangertech a réussi son coup : construire une cigarette électronique simple et performante.

Avec l’eVod, Kangertech a réussi son coup : construire une cigarette électronique simple et performante.

Kangertech est l’une des grandes usines chinoises qui est en train de se positionner parmi les leaders du marché. Comme ses concurrents directs (Joyetech, Ovale ou encore Janty), Kangertech tente de produire des cigarettes électroniques (ou vaporisateur personnel) qui font appel à des principes techniques relativement bien éprouvés. Le système clearomizer équipé de résistances démontables est devenu aujourd’hui un standard pour les e-cigarettes grand public.

Présentée en partie dans le pack deluxe edition, voici une revue plus détaillée de cette Kanger eVod qui deviendra j’en suis sûr, une référence de cette année 2013.

Prix Le kit testé dans cet article provient de la boutique Le Petit Vapoteur, disponible au prix 49,90 euros.

Introduction

Le pack eVod ici entièrement déballé.

Le pack eVod ici entièrement déballé.

On commence maintenant à être habitué aux Starter Kits, ces coffrets prêts à l’emploi qui disposent le plus souvent d’un ensemble batterie / atomiseur accompagné du classique chargeur usb et de son adaptateur secteur pour prise murale. Kanger a ici bien fait les choses et propose presque tout en double : deux batteries, deux clearomizers ainsi que des résistances de rechange dont nous allons voir l’utilité plus bas.

L’intérêt d’avoir tout en double est très simple : quand une batterie est en train de charger, on peut toujours utiliser la deuxième pour ne jamais se retrouver en panne. Cela peut paraitre superflu mais je sais par expérience que l’on s’appuie énormément sur l’ecig dans les débuts de transition cigarettes -> e-cigarette. La rechute peut très vite arriver et il est donc important que l’appareil soit toujours opérationnel.

Clearomizer eVod : un rendu homogène pour un remplissage facile

La batterie et le clearomizer eVod démonté ici en trois parties (réservoir, capuchon, résistante).

La batterie et le clearomizer eVod démonté ici en trois parties (réservoir, capuchon, résistante).

Ce que j’aime particulièrement dans ce modèle eVod c’est le clearomizer BCC qui procure des bouffées constantes. A l’opposé des clearomizers Stardust dont la mèche et la résistance se trouvent en haut du réservoir, elles sont placées ici en bas du réservoir.

Le e-liquide qui se trouve à l’intérieur est en contact permanent avec la mèche qui bénéficie alors d’une alimentation constante. Plus besoin de faire rouler le clearomizer dans sa main pour vérifier si la mèche est toujours bien imbibée, le clearomizer BCC de l’eVod offre l’assurance d’une production de vapeur homogène et évite ainsi les fameux gouts de brulé (ou dry hit) que tout vapoteur redoute tant.

Côté remplissage, l’eVod est un peu plus simple à remplir qu’un Stardsut, même si tous les deux reposent sur le même principe : faire doucement couler le e-liquide le long de la paroi du réservoir. La différence qui rend les choses un peu plus agréables à mes yeux, réside dans l’espace qui se situe entre la colonne d’air et la paroi du réservoir.

Un peu plus large qu’un Stardust, cet espace va permettre de faire couler du e-liquide plus rapidement. Je vous rappelle en effet qu’il est important de ne pas faire couler de e-liquide dans la colonne d’air du milieu, au risque de se retrouver avec une ecig qui “glougloute”.

Lorsque l’on respecte un bon remplissage, le clearomizer eVod (équipé dans ce pack de résistances 1.8ohm) est un vrai bonheur à l’utilisation. Le clearomizer crépite légèrement, le rendu est vraiment constant pour une vapeur que je qualifierai d’excellente.

Je regrette néanmoins deux choses : la prise d’air qui est un peu trop importante à mon goût et l’absence de stries permettant de bien agripper le capuchon lors du dévissage.

Une prise d’air un peu trop importante

Je parle de prise d’air pour traduire cet effet d’aspiration que la gorge doit exercer lors d’une prise de bouffée. Comme vous le savez (car vous êtes fumeur ou vapoteur) l’air qui passe dans une cigarette traditionnelle a des difficultés à traverser à la fois le corps de la cigarette et son filtre. Cela provoque chez le fumeur une aspiration légèrement forcée qui fait appel à un mouvement de contraction de la gorge.

En tant qu’ancien fumeur je trouve que cette sensation est importante pour une ecig. Avec ce clearomizer Kanger eVod on a malheureusement un peu l’impression de tirer dans le vide.

En revanche après quelques jours d’utilisation cette sensation disparait entièrement. Je me suis personnellement très bien habitué à ce nouveau tirage et j’ai très vite oublié ce petit défaut.

Un dévissage délicat

Si l'on dévisse le clearo par le bas on risque de l'ouvrir de laisser le e-liquide s'échapper

Si l’on dévisse le clearo par le bas on risque de l’ouvrir de laisser le e-liquide s’échapper

Ma deuxième critique concerne la partie du clearomizer qui se dévisse, cette pièce de métal sur laquelle vient se positionner la résistance et qui permet de refermer le clearomizer après remplissage. Son aspect chromé et lisse rend sa prise en main difficile. Ainsi lors du dévissage, il se peut que ce soit cette partie du bas qui se dévisse et non l’ensemble, on se retrouve alors avec du e-liquide plein les mains.

Il faut dévisser le clearomizer en le tenant par sa base

Il faut en fait dévisser le clearomizer en le tenant par sa base

Les illustrations ci-jointes vous permettront peut être de mieux comprendre mes propos. Mon conseil est simple : toujours dévisser le clearomizer par sa base et non par le haut, afin d’éviter son ouverture par mégarde et ainsi vider le restant de e-liquide sur vos mains.

Batterie eVod : un switch qui se cherche un peu

La batterie de l’eVod est de type Ego et offre une tension de 3.7V pour une capacité de 650mAh. Verrouillable par cinq pressions successives, elle ne représente pas d’avancée technologique particulière. Son design est en revanche quelque peu différent des batteries Ego habituellement disponibles sur le marché et je lui trouve une très belle finition. En usage modéré comptez une journée d’utilisation par batterie.

Même si très bien intégré, le bouton d'activation de l'eVod est un peu délicat à trouver.

Même si très bien intégré, le bouton d’activation de l’eVod est un peu délicat à trouver.

Le bouton d’activation (switch) est plat contrairement aux batteries Ego classiques. Permettant d’éviter une activation malencontreuse lorsque l’on transporte l’ecig dans sa poche, cette caractéristique rend particulièrement difficile la prise en main de la batterie.

Trouver le switch par tâtonnement du bout des doigts est une affaire délicate qui demande presque à chaque fois de vérifier visuellement où il se situe. Cela n’empêche en rien la bonne utilisation de l’appareil, mais peine clairement sur son ergonomie.

La tension de la batterie (3.7V) et les résistances 1.8ohm équipant les clearomizers BCC de l’eVod, permettent de produire une bonne vapeur, même si la tension pourrait être un peu plus élevée. Nous sommes quand même dans des ratios qui s’approchent du bon équilibre.

Le changement de résistance se fait sans problème. 5 résistances 1,8ohm sont fournies dans le pack eVod.

Le changement de résistance se fait sans problème. 5 résistances 1,8ohm sont fournies dans le pack eVod.

Les résistances vendues 4,90 euros le lot de cinq permettent de réaliser de belles économies dans la maintenance de l’appareil et se remplacent très facilement. A changer après quelques semaines d’utilisation, le pack en contient cinq par défaut. De quoi voir venir.

L’inscription “1.8ohm” (extrêmement difficile à lire sur la résistance) vous permettra d’être sûr que vous utilisez une version bien optimisée pour vos batteries. Je déconseille des résistances plus hautes (2.4 par exemple) avec les batteries fournies dans ce pack, la production de vapeur étant directement liée à cette valeur.

Conclusion

Je ne regrette pas d’avoir demandé à Tanguy et Olivier du Petit Vapoteur d’intégrer des clearomizer eVod dans le pack deluxe. Même si ils ont leurs petits défauts, je trouve qu’ils marchent à merveille. Déjà en place sur beaucoup d’autres modèles, le système BCC permet de rendre chaque bouffée vraiment identique et améliore grandement l’expérience de vape. L’ensemble est visuellement bien réussi et la qualité du matériel me parait tout à fait correcte.

Pour résumer je pense que la Kanger eVod est une ecig grand public qui tient la route. Pour 49,90 euros ce kit s’adresse aux fumeurs qui souhaitent attaquer (réduire) sérieusement leur consommation de tabac, sans se ruiner lors d’un premier achat.

Points positifs et négatifs

Points positifs

  • Facile d’utilisation
  • Système BCC pour des bouffées constantes
  • Deux batteries et deux clearomizers
  • Élégance visuelle
  • Résistances interchangeables même en cours d’utilisation

Points négatifs

  • Absence de réglage manuel de la tension
  • Tirage un peu trop aérien
  • Ergonomie de la batterie
  • Absence de e-liquide dans le pack

Où acheter ce kit Kanger eVod ?

Kit Kanger eVod

Prix : 49,90 euros
Boutique : Le Petit Vapoteur

2 batteries manuelles Kanger EVOD 650mah (vérouillable en 5 clics) – 3.7V / 2 clearomiseurs EVOD BCC équipés de résistances 1.8 ohms / 5 résistances EVOD 1.8 ohms / 1 chargeur Fast USB / 1 adaptateur secteur / 1 manuel d’utilisation en anglais

Disponible en noir ou métal

Données techniques

  • Longueur: 13.4 cm
  • Diamètre: 1.4 cm

Kanger eVod en images

Name of Reviewed Item: Kanger eVod Rating Value: 5 Image: http://www.ma-cigarette.fr/wp-content/uploads/2013/05/cigarette-electronique-kanger-evod.jpg Review Author:Review Date: