Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » Italie : fin du cauchemar pour les vapoteurs ?

Italie : fin du cauchemar pour les vapoteurs ?

    Annonce

La chambre des députés italiens vient d’approuver une baisse substantielle des taxes sur les e-liquides. Serait-ce la fin des problèmes pour les vapoteurs italiens ? 

80 à 90 % de taxes en moins

En 2015, le gouvernement italien instaurait une taxe à la consommation sur les e-liquides pouvant aller jusqu’à 4,50 € par flacon de 10 ml. Un matraquage fiscal que les autorités du pays justifiaient à l’époque au nom du principe de précaution, parlant notamment de la vape comme d’un « moyen de promotion du tabac ». 

Plusieurs années après l’instauration de cette taxe considérée par beaucoup comme injuste, les politiques italiens semblent prendre conscience de leur erreur, ou en tout cas changer d’avis. Ainsi, en février dernier, Matteo Salvini, vice-premier ministre italien, annonçait que le vapotage en Italie allait être entièrement « réformé ». 

Aujourd’hui, nous apprenons par le biais de la Lega Italiana Anti Fumo (LIAF), organisation engagée depuis plusieurs années dans la lutte contre les maladies liées au tabagisme, que les parlementaires italiens viennent d’approuver un décret fiscal réduisant les taxes sur les e-liquides nicotinés de 80 %, et de 90 % pour ceux ne contenant pas de nicotine. 

Elles passent ainsi de près de 4 € par flacon de 10 ml, à « seulement » 40 ou 80 centimes. 

L’association précise que bien que la taxe « restera paramétrique par rapport aux droits d’accise sur le tabac, ce qui se traduira par une augmentation annuelle progressive », cette augmentation sera de l’ordre « d’un millième d’euros », de telle sorte qu’elle ne sera qu’à peine perceptible. 

Cette modification entrera en vigueur dès le mois de janvier prochain. 

Toute l’actu italienne

Taxes et monopole sur la vape en Italie : un politique demande l’arbitrage de la commission européenne

  • Publié le 16/02/2018

Le gouvernement et les parlementaires italiens ont introduit en 2015 une taxe à la consommation sur les liquides, avec des hausses de prix allant jusqu’ à 4,50 euros par bouteille …

Italie : la Cour constitutionnelle valide la taxe sur les produits de la vape avec ou sans nicotine

  • Publié le 17/11/2017

Après le vote de l’amendement au Sénat italien imposant une licence aux distributeurs de cigarettes électroniques, une nouvelle décision vient heurter le développement du vapotage italien. Une décision de la …

L’italie se dirige vers un monopole de distribution des produits du vapotage

  • Publié le 15/11/2017

Les sénateurs italiens ont choisi d’étatiser la vente des cigarettes électroniques. En votant l’amendement de la sénatrice “Simona Vicari”, ce mardi,  ils ont fait passer ces produits sous le monopole …

Annonce