Vous êtes ici : Vaping Post » Opinion » Glame, le super bracelet pour arrêter de fumer et vapoter

Glame, le super bracelet pour arrêter de fumer et vapoter

    Annonce

Grâce à ses « aimants surpuissants », il permet de s’éloigner de l’addiction à la nicotine. Et les premiers résultats sont visibles dès la première semaine pour 91 % des utilisateurs !

Une société fantôme

Après notre article sur Sasillia, la paille en inox qui prétend aider à arrêter de fumer, mais aussi de vapoter, continuons notre traversée dans les méandres des produits miracles pour le sevrage tabagique. Aujourd’hui, nous parlons de Glame, une société soi-disant fondée en 2020, dont le siège social se situerait au 49 rue de Ponthieu, dans le huitième arrondissement de Paris, en France.

Première surprise, cette adresse parisienne n’est en rien les bureaux de l’entreprise puisqu’il s’agit ni plus ni moins que l’une des nombreuses adresses proposées à la location par un site internet spécialisé dans la domiciliation d’entreprise. Quant à la date de création indiquée sur le site internet, aucune trace de cette dernière dans les registres officiels. Ça commence bien.

Le bracelet miracle

Le site internet de Glame, c’est un peu la caverne d’Alibaba. « Manchon amincissant », « ceinture amincissante », « appareil rajeunissant », « ventilateur de cou », « chauffe pieds », il y a chez Glame, à boire et à manger. Parmi la panoplie d’objets disponibles, aussi divers que surprenants, s’en trouve un qui nous intéresse particulièrement : le bracelet anti-tabac. À noter que l’entreprise possède visiblement les solutions à d’autres problèmes puisqu’ils vendent également le « collier anti-diabète », le « patch anti-acouphène », le « bracelet anti-alcool » ou encore le « dispositif d’aide au sommeil ». Une liste, bien sûr, non exhaustive.

Bracelet Glame pour arrêter de fumer

Capture d’écran du site internet de Glame

Revenons-en à notre bracelet anti-tabac. Développé par l’entreprise qui met en avant le fait qu’elle a « travaillé avec des experts en tabac et des médecins », le bijou serait équipé « d’aimants surpuissants de 15 000 Gauss », dont l’effet serait de « stimuler de façon 100 % naturelle des zones précises » du cerveau grâce à un champ magnétique, « lui faisant croire qu’il a reçu sa dose habituelle de nicotine ».

Contrairement à Sasillia, Glame n’a pas l’outrecuidance de mettre en avant une quelconque étude scientifique. Ils vous disent que ça marche, un point c’est tout. D’ailleurs, ce bracelet anti-tabac, en plus d’aider à arrêter de fumer, aurait d’autres vertus. Il empêcherait également la prise de poids, améliorerait le sommeil, éliminerait le stress et l’énervement, provoquerait une sensation de bien-être, mais serait également efficace contre la cigarette électronique ! Et tout ça rapidement puisque selon le site, 91 % des utilisateurs verraient des résultats dès la première semaine ! Et en plus, le sevrage grâce au bracelet serait définitif. Arrêter de fumer en une semaine, pour de bon, sans s’énerver, sans stresser, en dormant bien et sans prendre de poids, les tabacologues ont du souci à se faire pour leur carrière.

Bracelet antitabac Glame

Capture d’écran du site internet de Glame

Une IRM au poignet

N’y allons pas par quatre chemins, non, vous n’arrêterez pas de fumer grâce au bracelet anti-tabac de Glame. S’il suffisait de se coller quelques aimants sur le corps pour en finir avec le tabagisme, ça se saurait depuis longtemps et il n’y aurait pas plusieurs centaines de millions de fumeurs à travers le monde, toujours désireux d’arrêter de fumer sans jamais y arriver. Si un champ magnétique peut potentiellement avoir certains effets sur le corps, celui d’aider à arrêter de fumer n’en fait définitivement pas partie.

De plus, bien que le fabricant de ce produit mette en avant le fait qu’il ne présente aucune contre-indication, il est à noter que le champ magnétique émis par un téléphone portable est d’environ 80 Gauss. Autrement dit, si ce bracelet émet réellement 15 000 Gauss (mais on en doute (très) fortement), il reviendrait à attacher à son poignet 187,5 téléphones mobiles. Autre comparaison, une machine destinée à réaliser une IRM à l’hôpital émet justement environ 15 000 Gauss ! Pas certain que porter un objet qui fait passer une IRM à votre poignet 24/7 soit une bonne idée.

Pire encore, le site indique qu’un bracelet est uniquement efficace si l’on consomme cinq à six cigarettes par jour. Si l’on fume plus que ça, mais moins que 15 cigarettes, Glame préconise d’en porter deux. Et dans le cas où vous seriez un gros fumeur qui dépasse les 15 cigarettes quotidiennes, c’est trois bracelets qu’il faut acheter et porter. Ce qui reviendrait à soumettre son poignet, et même l’ensemble de son corps, à un champ magnétique d’une puissance de 45 000 Gauss, ou 4,5 Tesla. L’équivalent de 90 000 fois le champ magnétique terrestre ! Tout un programme.

Vous souhaitez arrêter de fumer ? Voici pourquoi la vape pourrait vous aider

Quelle cigarette électronique pour quel profil de fumeur ?

  • Publié le 16/02/2016

On entend très souvent dire que les cigarette electroniques mini sont pour les petits fumeurs et que les grosses sont pour les gros fumeurs. Vous allez voir que la réponse à cette question n’est pas aussi simple.

Les avantages de la cigarette électronique

  • Publié le 22/03/2019

Les avantages de la cigarette électronique sont nombreux. Tour d’horizon des principaux pour se motiver à arrêter de fumer grâce à la vape !

Testez votre dépendance à la nicotine

  • Publié le 19/02/2021

Le Professeur de santé publique J.F Etter guide les nouveaux vapoteurs pour les aider à arrêter de fumer avec la cigarette électronique.

Les commentaires sont fermés.