Vous êtes ici : Vaping Post » Opinion » Sasillia, la paille en inox qui prétend aider à arrêter de fumer

Sasillia, la paille en inox qui prétend aider à arrêter de fumer

    Annonce

Son fabricant s’attaque désormais au vapotage et présente son produit comme une alternative plus saine. Mais permet-il d’arrêter de fumer ?

Sasillia contre la cigarette électronique

Nous en parlions en août dernier, sur un ton pour le moins ironique. Sasillia, le dispositif présenté comme un outil permettant de « réduire significativement [la] consommation de cigarettes ou de vapotage », a récemment fait évoluer ses techniques de marketing. Mettant jusqu’alors en avant son potentiel d’aide au sevrage tabagique, voilà que le bijou, qui n’est rien d’autre, rappelons-le, qu’une simple paille en inox, s’attaque désormais frontalement au vapotage. Dans sa dernière campagne publicitaire, le tube métallique se présente désormais comme une « alternative naturelle et saine » ne contenant « aucun produit chimique nocif ». La cigarette électronique qui lui fait face est quant à elle décrite comme « mauvaise pour la santé » et contenant des « produits chimiques nocifs ».

Collier Sasillia qui n'aide pas à arrêter de fumer

Capture d’écran de la dernière publication promotionnelle pour Sasillia. Source : Facebook

L’intérêt de la nicotine dans le cadre du sevrage tabagique

Face à ces accusations, plusieurs précisions s’imposent.

Tout d’abord, les produits présents dans la composition d’un e-liquide sont connus et ont été largement étudiés. Qu’il s’agisse du propylène glycol (PG), de la glycérine végétale (VG), des arômes ou de la nicotine, tous, s’ils ont bien une incidence sur le corps, se révèlent bien moins nocifs que la fumée de tabac. Pour rappel, un consensus scientifique existe autour de la réduction du risque tabagique offerte par la vape. Sur une échelle de nocivité s’étalant de 0 à 100, tandis que le tabagisme obtient une note de 100, le vaping a obtenu une note de 5 par le ministère de la Santé britannique. La raison pour laquelle le vapotage est considéré comme étant environ 95 % moins nocif que le tabagisme.

Bien sûr, le collier Sasillia obtiendrait une note de 0 s’il était présent sur cette échelle, puisque son utilisation ne consiste qu’à inhaler de l’air à travers un trou dans un tube métallique. Mais permet-il, comme l’indiquent ses concepteurs, d’aider à arrêter de fumer ? La réponse à cette question est évidemment non, du moins, pas pour plus d’une minorité de fumeurs.

Sasillia pour arrêter de fumer

Capture d’écran du site internet de Sasillia. Vous souhaitez arrêter de fumer ? Il n’y a qu’à respirer !

Comme l’indique l’institut Cochrane dans sa méta-analyse1 publiée en 2019, comprenant 51 études pour un total de plus de 22 000 participants, « les personnes qui réduisent leur consommation de tabac en utilisant la varénicline ou une forme à action rapide de thérapie de remplacement de la nicotine (TRN), comme la gomme à mâcher ou les pastilles, peuvent être plus susceptibles d’arrêter de fumer que celles qui réduisent leur consommation sans utiliser un médicament pour les aider ».

Autrement dit, les chances de succès du sevrage tabagique sont plus faibles lorsqu’un fumeur tente d’arrêter de fumer sans l’aide d’un substitut nicotinique. Et le collier Sasillia n’est en rien un substitut nicotinique puisqu’il ne contient tout simplement pas de nicotine, ni quoi que ce soit d’autre d’ailleurs.

La cigarette électronique efficace pour arrêter de fumer

Maintenant que les bases sont posées et que l’importance de faire appel à un substitut nicotinique pour arrêter de fumer a été soulignée, reste à choisir le substitut en question. Là encore, la réponse peut être trouvée auprès de l’organisation Cochrane qui a publié deux méta-analyses2,3 à ce sujet.

La première, publiée en 2020, mise à jour tous les mois, et portant sur un total de 78 études concluait qu’il existe des données probantes « d’un niveau de confiance élevé » que les cigarettes électroniques contenant de la nicotine augmentent les taux d’abandon du tabac par rapport aux autres substituts nicotiniques.

La seconde, publiée en 2023, et qui prend en compte pas moins de 329 études, indiquait quant à elle que le vapotage est trois fois plus efficace pour arrêter de fumer que les patchs de nicotine.

Collier Sasillia pour arrêter de fumer

Capture d’écran du site internet de Sasillia. Les études sur la cigarette électronique sont clairement citées et consultables. Et celles pour Sasillia alors ?

Autrement dit, à l’heure actuelle, l’e-cigarette est le substitut nicotinique le plus efficace qui soit disponible sur le marché européen.

Pour résumer, nous avons d’un côté une paille en inox ne servant à rien d’autre que respirer, dont l’efficacité pour arrêter de fumer n’est reconnue nulle part, et de l’autre, un outil de sevrage tabagique dont l’efficacité a été reconnue par des centaines d’études à travers le monde.

Ironiquement, sur le site internet de Sasillia, le fabricant se targue que l’efficacité de son produit est soutenue par la recherche de l’Université d’Oxford, sans pour autant citer la recherche en question. Une université qui, justement, soutient l’organisation Cochrane dont les conclusions sont qu’arrêter de fumer sans substitut nicotinique a plus de chances d’échouer qu’en faisant appel à certains d’entre eux. Magique.


1 Lindson N, Klemperer E, Hong B, Ordóñez‐Mena JM, Aveyard P. Smoking reduction interventions for smoking cessation. Cochrane Database of Systematic Reviews 2019, Issue 9. Art. No.: CD013183. DOI: 10.1002/14651858.CD013183.pub2. Accessed 21 November 2023.

2 Hartmann-Boyce J, McRobbie H, Lindson N, Bullen C, Begh R, Theodoulou A, Notley C, Rigotti NA, Turner T, Butler AR, Hajek P. Electronic cigarettes for smoking cessation. Cochrane Database of Systematic Reviews 2020, Issue 10. Art. No.: CD010216. DOI: 10.1002/14651858.CD010216.pub4.

3 Lindson N, Theodoulou A, Ordóñez-Mena JM, Fanshawe TR, Sutton AJ, Livingstone-Banks J, Hajizadeh A, Zhu S, Aveyard P, Freeman SC, Agrawal S, Hartmann-Boyce J. Pharmacological and electronic cigarette interventions for smoking cessation in adults: component network meta‐analyses. Cochrane Database of Systematic Reviews 2023, Issue 9. Art. No.: CD015226. DOI: 10.1002/14651858.CD015226.pub2. Accessed 17 September 2023.