Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » Next Generation Labs prêt à garantir la nicotine de synthèse

Next Generation Labs prêt à garantir la nicotine de synthèse

Next Generation Labs, fabricant de nicotine synthétique basé en Californie, annonce avoir mis au point un procédé permettant de garantir l’authenticité de la nicotine de synthèse qui sert à la production de liquides.

Il permettra d’évaluer l’origine de la nicotine que les autres fabricants utilisent et assurer aux consommateurs que le produit est conforme à leurs attentes. Next Generation Labs a été alerté par des partenaires commerciaux de la présence sur le marché de produits étiquetés comme “fabriqués à base de nicotine de synthèse”.

La firme californienne a ainsi décidé qu’il était nécessaire de les tester afin de s’assurer qu’ils ne contiennent pas d’impuretés dérivées du tabac. Les résultats de certains tests révèlent néanmoins des traces d’impuretés chez les produits concurrents, remettant en cause leur étiquetage.

Pour Vincent Schuman, CEO de Next Generation Labs, l’objectif final de ces test d’authenticité est de “protéger l’industrie de la vape”. Sa société conçoit la nicotine TFN, utilisée dans plus de 40 marques de liquides électroniques aux Etats-Unis. Selon lui, les vapoteurs ont montré qu’ils préféraient le goût des liquides confectionnés à base d’une nicotine de synthèse garantie, par rapport à ceux élaborés avec de la nicotine dérivée du tabac.

Dans le contexte américain, les enjeux associés à la nicotine de synthèse sont cruciaux. La FDA définit comme produit du tabac tous les produits qui contiennent des dérivés de la feuille de tabac, tel que la nicotine. Avec la forme synthétique mise au point dans ses laboratoires, Next Génération Labs espère éviter à ses produits et ceux qui l’utilisent cette catégorisation.

Etats-Unis : la nicotine synthétique pour contourner la réglementation de la FDA ?

  • Titan

    Vouais, c’est pas con du tout ce truc. Reste à savoir si les vendus qui ont édité notre TPD ont sémantiquement “prévu” dans les textes ce distinguo. Si ce n’est pas le cas, la Vape n’aura plus aucun rapport avec un quelconque dérivé du tabac, même de très loin, et y’aurait peut-être une ouverture … 🙂
    Et la Vape française pourrait conclure … 🙂
    Oh Yeah! 🙂
    Et Que viva la Vapotacion! 🙂

    • Cegoca

      La nicotine de synthèse est intéressante pour les Etats-Unis, pas pour l’Europe.
      Dans la TPD, la provenance de la nicotine n’a aucune importance; pour eux nicotine c’est nicotine, peu importe sa provenance … hélas pour nous.

      • Titan

        Ben je sais pas trop, faudrait vraiment vérifier en entrant dans les détails sémantiques, et disséquer avec précision pourquoi et à partir de quoi ils ont assimilé dans le texte la Vape au tabac. Et il est fort possible qu’ils se soient servis de la nicotine comme “officiel” point commun parce que ordinairement issue du tabac. Si leur classement dans le même sac reste surréaliste, il part d’une certaine “logique”… même si on sait que les seules raisons réelles sont exclusivement financières et ne concernent que les immenses profits des labos et des cigarettiers.
        Un vélo et une moto sont classés dans les “deux roues”, s’utilisent de la même manière et sont destiné au déplacement, mais ne sont pas assujettis aux même lois parce que la source d’énergie nécessaire à l’usage ne vient pas du même endroit …
        Au motif de protection de l’environnement, ils interdisent les feux de cheminées dans les villes alors que le chauffage au fioul est permis …
        Y’a plein d’exemples dans le même genre.

        • Cegoca

          TPD, Art.2, définitions, n°21 :
          “«nicotine»: les alcaloïdes nicotiniques”.
          Alors, je ne suis pas chimiste mais je suppose que la nicotine de synthèse doit également être un “alcaloïde nicotinique”.
          Ils ont tout prévu, les sal…ds !

        • vapoton

          technocon, mdr, j’adore ce mot…

    • JP

      il y a aussi la nicotine issue d’autres solanacées, comme la pomme de terre, la tomate ou l’aubergine

      • Titan

        Plus compliquée à extraire en quantité …

        • DadaCOOL

          Oui mais c’est la même molécule pour chaque hélas… Patates, aubergines, tomates, tabac, et celle de synthèse : C10H14N2.
          Ce serai bien de savoir si elle est marquée, cette molécule, dans les texte de loi de la TDP, si ce n’est pas le cas, il suffit de lui trouver un autre nom que nicotine pour qu’elle passe la législation ! 🙂
          Titine ça lui irai bien non ? 😀

          • Titan

            Je plussoie méga-grâve à donf!
            Viva Titine et la Vapotacion!
            🙂