Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » Fivape : mobilisés face aux menaces réglementaires

Fivape : mobilisés face aux menaces réglementaires

    Annonce
  • Calumette
  • le petit vapoteur
  • Pulp
  • Vaporesso
  • Innokin

La réglementation autour des produits du vapotage va évoluer dans les prochaines années. C’est désormais une certitude, car les programmes de travail, notamment des institutions européennes, ont été clarifiés. Si les issues ne peuvent pas encore être connues, le rôle d’une fédération est de vous informer sur les enjeux et le timing. Voici en synthèse les principales menaces qui pèsent sur la vape.

La révision de la TPD : le défi majeur de la filière

Une première consultation a été lancée par la Commission européenne pour la révision de la Directive sur les produits du tabac. Les sujets susceptibles d’être abordés sont vastes : avertissements, volume des flacons, nicotine, formules, arômes et marketing, procédures de mise sur le marché, matériel, etc.

Comment agir ? Répondre à la consultation publique d’ici au 16 mai.

Calendrier probable : si le projet est présenté d’ici à la fin de l’année, la directive pourrait être appliquée au 1er janvier 2027.

La taxation des e-liquides : l’autre bataille

La révision de cette directive taxation a été retardée, mais se trouve toujours dans les tuyaux. Nous vous renvoyons au dernier numéro de Vaping Post Magazine.

Comment agir ? Apporter son soutien à la Fivape pour financer notre lobbying européen.

Calendrier probable : application possible au 1er janvier 2026.

Interdiction des arômes : la menace dans la menace

Thématique favorite des antivape, l’interdiction des arômes a déjà causé beaucoup de dégâts à l’étranger. La Fivape a été très impliquée dans l’élaboration du PNLT (Plan national de lutte contre le tabac) qui sera publié prochainement.

Comment agir ? Relayer les communications des associations #sovape, Aiduce, La vape du cœur et Fivape sur le sujet.

Calendrier probable : le PNLT pourrait recommander une interdiction totale ou partielle des arômes, mais c’est peu probable. Le sujet sera abordé dans le cadre de la TPD.

Adhérer pour que l’union fasse la force

La Fivape est le syndicat représentatif de la filière des professionnels du vapotage – boutiques spécialisées et fabricants d’e-liquides – auprès des pouvoirs publics, des agences de santé et du personnel politique. La Fivape se mobilise efficacement, et les résultats que nous avons eus par le passé nous conduisent à renforcer cet état d’esprit qui s’est construit en toute indépendance de l’industrie du tabac.

Face aux dangers qui menacent directement la filière, ses emplois, son tissu économique et, par extension, la santé publique, nous avons plus que jamais besoin d’être mobilisés. Les cotisations que vous versez à la Fivape servent à 100 % à assurer la défense de vos métiers.

Nous appelons tous les professionnels de la vape à se mobiliser et à rejoindre la fédération pour défendre leur activité et le droit de chacun à choisir sa propre voie de sevrage tabagique.

Plus d’actualité au sujet de la FIVAPE

Les commentaires sont fermés.