Vous êtes ici : Vaping Post » Etudes sur la cigarette électronique » Etude : amélioration de la qualité de vie pour les asthmatiques fumeurs qui passent à la cigarette électronique

Etude : amélioration de la qualité de vie pour les asthmatiques fumeurs qui passent à la cigarette électronique

Mis à jour le 20/10/2020 à 14h53
    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Innokin
  • Vaporesso
  • Geekvape
  • VDLV
  • Dlice

Une étude italienne parue il y a quelques jours s’est penchée sur les effets d’un passage du tabac à la vape pour des patients asthmatiques. Selon ses résultats, cette transition aurait de nombreux bénéfices.

90 % des asthmatiques recommandent aux fumeurs malades de passer à la vape

Asthme et tabac n’ont jamais fait bon ménage. En effet, plusieurs études sur le sujet ont d’ores et déjà démontré que le tabagisme est un facteur aggravant d’un asthme préexistant. Par exemple, la fumée de tabac ayant un effet pro-inflammatoire, une étude (1) conduite en 2002 révélait que le tabagisme entraine une accélération du déclin de la fonction respiratoire de 17,8 % chez les patients asthmatiques fumeurs, contre 10,1 % chez les non-fumeurs. Selon elle, la sévérité de la maladie serait également plus marquée chez les consommateurs de tabac fumé.

Mais qu’en est-il de la cigarette électronique ? Y a-t-il une réelle différence entre vapoter et fumer lorsque l’on est asthmatique ?

C’est à cette question qu’à souhaité répondre une récente étude (2) conduite par le Department of Medical Sciences and Public Health de l’, en Italie.

En effet, une équipe de 8 chercheurs s’est penchée sur les effets de la vape sur les patients asthmatiques, et sur les patients atteints de la même maladie mais qui sont passés du tabagisme à la cigarette électronique. La recherche s’est notamment focalisée sur la qualité de vie de ces patients, le contrôle de l’asthme ainsi que leur fonction pulmonaire.

Pour les besoins de l’étude, deux groupes ont été formés. Le premier comprenait 382 personnes asthmatiques qui vapotent, et qui ont été questionnées sur leur qualité de vie et l’aggravation potentielle de leur symptôme, via une enquête en ligne. Le second était quant à lui composé de 55 personnes dont 15 asthmatiques, qui fumaient auparavant, mais qui étaient désormais passées à la cigarette électronique.

Le second groupe a été reçu dans une clinique par les auteurs de l’étude, afin de passer divers tests tels qu’un examen physique, des tests de fonction pulmonaire, ainsi qu’une présentation de questionnaires « internationalement validés » : l’Asthma Control Test (ACT), l’Asthma Control Questionnaire (ACQ), l’Asthma Quality of Life Questionnaire (AQLQ), ainsi qu’une enquête comprenant 36 questions (SF-36). Le tout à trois reprises.

Résultats

90 % des patients faisant partie du premier groupe ont déclaré que le vapotage n’aggravait pas les symptômes de leur asthme et recommanderaient aux fumeurs atteints du même mal, de passer à la vape.

Concernant les participants du second groupe ayant été reçus à la clinique, les chercheurs notent que l’analyse de la variance des questionnaires a montré une « amélioration significative » de l’ACQ, l’ACT, ainsi que le SF-36 pour les patients asthmatiques qui sont passés du tabac à la vape. Leur fonction pulmonaire étant restée « stable tout au long des trois visites ».

Les auteurs concluent ainsi :

« Presque tous les asthmatiques qui fumaient auparavant recommanderaient de passer à la cigarette électronique, et l’inhalation de vapeurs n’a pas aggravé leurs symptômes d’asthme. En outre, le passage du tabac à la cigarette électronique a permis d’améliorer sensiblement le contrôle de l’asthme et la qualité de vie, sans affecter les tests de la fonction pulmonaire au cours de la période étudiée ».


(1) Apostol GG, et al. Early life factors contribute to the decrease in lung function between ages 18 and 40: the Coronary Artery Risk Development in Young Adults study.Am J Respir Crit Care Med. 2002.

(2) Solinas, A., Paoletti, G., Firinu, D. et al. Vaping effects on asthma: results from a web survey and clinical investigation. Intern Emerg Med (2020). https://doi.org/10.1007/s11739-019-02247-5

Les dernières études sur la vape

Femmes enceintes : la cigarette électronique plus efficace pour arrêter...

Femme enceinte en train de fumer une cigarette

  • Publié le 19/05/2022

Pour les chercheurs, le vapotage était « nettement plus efficace » que les patchs de nicotine.

Une étude indique une réduction des risques cardiovasculaires de plus...

  • Publié le 11/05/2022

Avec plus de 24 000 participants, elle démontre une nouvelle fois la réduction des risques offerte par la cigarette électronique par rapport au tabagisme.

Allemagne : la cigarette électronique plus efficace que les substituts...

Drapeau allemand flottant dans les airs

  • Publié le 2/05/2022

Une nouvelle étude indique que vapoter serait 1,46 fois plus efficace pour arrêter de fumer que l’utilisation d’autres substituts nicotiniques.

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.