Vous êtes ici : Vaping Post » Communauté » E-liquides : ce qui pourrait changer dans les années à venir

E-liquides : ce qui pourrait changer dans les années à venir

    Annonce
Selon l'orientation que prendra l'Union Européenne, il se pourrait que les vapoteurs se tournent vers la fabrication artisanale de e-liquides.

Selon l’orientation que prendra l’Union Européenne, il se pourrait que les vapoteurs se tournent vers la fabrication artisanale de e-liquides.

La Directive Européenne sur le tabac sera soumise à l’approbation du « collège des Commissaires européens » le mercredi 19 décembre.

En plus de modifier la règlementation sur les cigarettes traditionnelles, elle traçera le chemin que prendront les produits contenant de la nicotine dont fait partie la cigarette électronique. Si le contenu de cette directive est encore un peu flou nous avons cependant quelques indices sur ce que pourrait être l’avenir des e-liquides.

Un rapport de consultation inquiétant

L’an dernier la commission européenne a publié le rapport de la grande consultation menée auprès des particuliers de l’industrie, des organisations non gouvernementales, des gouvernements et des autorités publiques. D’après ce rapport une partie des consultés se sont prononcés en faveur d’une réglementation des ingrédients contenus dans les produits du tabac, s’attaquant non pas aux substances nocives (mercure, arsenic, etc) contenues dans les cigarettes, mais aux additifs de saveurs.

Voilà ce que révèle le rapport à ce sujet

Les personnes en faveur d’une réglementation portant sur les ingrédients ont affirmé que le fait de restreindre l’utilisation de certains additifs au même titre que les goûts sucré, fruité, floral et bonbon pourrait dissuader les jeunes de commencer à fumer et faciliterait le commerce au sein de l’Union européenne en harmonisant les réglementations nationales en vigueur relatives aux ingrédients” [1]

Des conséquences sur les E-liquides ?

Selon les dernières informations qui nous sont parvenues, les conclusions de ce rapport de consultation se traduiraient par une mesure d’interdiction de certains ingrédients et composants comme le menthol ou les capsules. Si cela s’avérait être le cas, il est probable qu’à travers cet acte, l’Europe souhaite supprimer tous les aspects jugés “fantaisies” ou “gadgets” de la cigarette, qui seraient susceptibles de séduire de nouveaux consommateurs. Il serait donc paradoxal que la directive interdise la saveur menthol pour les cigarettes traditionnelles, sans à l’avenir finir par faire également disparaître toutes autres saveurs que le tabac dans le domaine de la cigarette électronique.

Le DIY (Do It Yourself) comme seule alternative

Rassurez vous, si un tel scénario venait à voir le jour il vous serait tout de même possible de reconstituer simplement vos e-liquides préférés en les fabriquant vous-même, de nombreux sites se sont même déjà spécialisés dans la fourniture du matériel nécessaire à cette pratique, qui pourrait bien devenir la norme.

Conclusion

Si nous en savons davantage le 19 décembre, il s’agit bien évidemment ici d’une prédiction à long terme de l’avenir de l’e-liquide en Europe, la nouvelle réglementation ne devrait pas pour l’instant vous empêcher de vapoter vos saveurs favorites.

Références

[1] europa.eu
Review Author:Review Date: