Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » Un vote pour interdire la vente des produits de la vape à San Francisco

Un vote pour interdire la vente des produits de la vape à San Francisco

    Annonce
  • Innokin
  • Vaporesso
  • Point de vape
  • Geekvape
  • Jwei Eleaf

Un an après le vote de l’interdiction des e-liquides aromatisés, la ville de San Francisco devrait entièrement interdire la vente des produits de la vape d’ici quelques jours.

Le début de la fin

Il y a presque un an jour pour jour, San Francisco devenait la première ville américaine à officiellement interdire les e-liquides sucrés. Ainsi, depuis juin 2018, tous les vapoteurs habitant la cité n’ont plus accès à quelconque produit de la vape aromatisé à autre chose qu’au tabac. Un peu plus tôt cette année, nous apprenions que les élus locaux souhaitaient aller encore plus loin, et interdire complètement la vente de tous les produits de la vape.

Une mesure qui ne semble pas avoir été abandonnée puisque le 18 juin prochain, le conseil des superviseurs de la ville devra se prononcer définitivement sur cette interdiction.

Si la loi est votée (ce qui sera sans doute le cas), plus aucun produit de la vape ne pourra être vendu sur le sol de San Francisco à partir du 1er janvier 2021, s’ils n’ont pas été au préalable approuvés par la FDA. Pire encore, les habitants de la ville auront également l’interdiction de commander un produit sur internet et de se le faire livrer chez eux, s’ils sont résidents de la ville.

Une seconde loi, qui accompagnerait la première, interdirait quant à elle la vente et la fabrication de tous les produits du tabac (et de la vape) dans les propriétés appartenant à SF.

Pour Shamann Walton, l’une des membres du conseil de la ville, s’exprimant à propos de la vape :  il n’est pas question de « laisser le tabac revenir déguisé en un produit qui [certes] aide réellement les gens », mais qui est « égal aux cigarettes ».

L’actu de la vape aux USA

USA : la FDA publie la liste de tous les...

  • Publié le 27/05/2021

Problème, si celle-ci était censée (entre autres choses) aider les organismes de contrôle à s’y retrouver, ce n’est pas gagné.

USA : sans la vape, les jeunes vapoteurs auraient fumé

Photo d'une jeune femme qui vapote
  • Publié le 26/05/2021

Le déclin du tabagisme actuel se serait accéléré depuis que les cigarettes électroniques sont disponibles, concluent les auteurs.

USA : l’IQOS pourrait bientôt être interdit

  • Publié le 25/05/2021

PMI est accusé d’avoir violé des brevets appartenant à l’un de ses concurrents. Si le verdict est confirmé, son produit pourrait être interdit.

Annonce

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.