Vous êtes ici : Vaping Post » ArticlesConfinée, la Nouvelle-Zélande passe à la vape

Confinée, la Nouvelle-Zélande passe à la vape

    Annonce

Le plus gros site de vape en ligne néo-zélandais vient de publier un chiffre éloquent : durant le confinement, ses ventes de kits pour débutants ont augmenté de 30 %. De nombreux néo-zélandais ont mis à profit cette période particulière pour arrêter le tabac.

Kiwi en ligne

Ben Pryor, copropriétaire d’Alt New Zealand et de Vapo, souligne que ses 11 magasins à travers le pays ont subi des pertes importantes durant la période de confinement (dite stade 3 et 4 localement) que se sont imposées les îles. La majorité des ventes se sont faites en ligne, ou dans les commerces généralistes d’alimentation et stations-services.

Des ventes en ligne d’un genre spécifique pour beaucoup « Nous avons vraiment remarqué une forte augmentation des ventes de nos kits de démarrage Alt et Vapo Haiz. Notre centre d’appel nous signale que de nombreux fumeurs profitent de cette période pour arrêter de fumer. Ils cherchent donc plus que jamais à obtenir des conseils et se tournent vers des produits de vape considérablement plus sûrs et plus rentables », a souligné Ben Pryor.

Il avance une explication : « Il y a quelques éléments en jeu ici. Les gens arrêtent de fumer à cause du coût des cigarettes et de la pression croissante sur le budget de nombreux ménages. En même temps, la menace du Covid-19 a rendu de nombreux fumeurs plus conscients de leur santé respiratoire et des effets secondaires du tabagisme sur les autres dans leur foyer, surtout confiné ».

Le professionnel de la vape attire l’attention des pouvoirs publics, qui doivent adopter de nouvelles directives sur le vapotage le 2 juin prochain. Il affirme que les députés doivent tenir compte de l’importance prise par la vape contre la lutte contre le tabagisme, et rappelle que le nombre de décès annuels en Nouvelle Zélande dus au tabac est de 5000, contre zéro pour la vape depuis son introduction. « Et zéro hospitalisations » souligne-t-il pour enfoncer le clou.

Reste à savoir si ce raisonnement, arrêter de fumer pendant le confinement, est une spécificité des kiwis, ou si il a été adopté par d’autres pays.

Annonce

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.