Vous êtes ici : Vaping Post » Buzz vape » Ces vidéos virales qui démontrent que la vape réduit les risques liés au tabagisme

Ces vidéos virales qui démontrent que la vape réduit les risques liés au tabagisme

    Annonce

Les courtes vidéos démontrant les différences entre vape et tabac se multiplient sur la toile. Et alors que certaines d’entre elles deviennent rapidement virales, voilà que le ministère de la santé britannique se met aussi à en réaliser.

Le Royaume-Uni se met à la communication 2.0

S’il y a bien un nouveau mode de communication qui cartonne depuis l’avènement d’Internet, ce sont les vidéos. Qu’elles soient courtes, longues, drôles, éducatives, ou simplement WTF, les petits films se multiplient sur la toile et certains rencontrent régulièrement un grand succès. 

Le tabac

Parmi les vidéos traitant des sujets qui nous concernent tous, ou nous ont concernés par le passé, la vape et le tabac. Nous pouvons par exemple citer celle de Chris Notap, démontrant les effets qu’a la consommation de 30 paquets de cigarettes sur les poumons, organe représenté pour l’occasion par un paquet de coton mis sous cloche : 

Une vidéo ayant été visionnée plus de 29 millions de fois. 

La vape

Peu de temps après la sortie de cette première vidéo, Chris Notap en a d’ailleurs réalisé une similaire, reprenant le concept de la première, mais cette fois-ci avec la vape. Une vidéo postée il y a seulement 3 mois mais ayant d’ores et déjà été visionnée plus de 30 millions de fois. 

Comme l’indique Chris dans la conclusion de sa vidéo, bien que son travail n’ait rien de « scientifique », la différence visuelle entre le coton mis sous cloche après 30 paquets de cigarettes, et celui exposé à de la vapeur pendant un mois, est « dramatique ». 

De petits films n’ayant certes pas été réalisés par des professionnels de santé, mais ayant au moins l’avantage d’être beaucoup plus parlant qu’un long rapport scientifique que la majorité des vapoteurs lambda ne lira jamais. 

Cette nouvelle méthode de communication, Public Health England (PHE) semble l’avoir adopté. 

En effet, ce matin, le ministère de la santé britannique a sorti à son tour sa propre vidéo reprenant cette expérimentation, mais réalisée cette fois par deux chercheurs, les docteurs Lion Shahab et Rosemary Leonard. Une vidéo réalisée dans le cadre du lancement de sa nouvelle campagne « PHE’s Health Harms campaign » se déroulant du 28 décembre 2018 jusqu’à la fin du mois de janvier 2019.

Une vidéo dans laquelle il est rappelé que « le tabac est la première cause de mortalité évitable dans le pays » (NDLR : et dans le monde), que « plus de 3 millions de personnes ont déjà adopté la vape au Royaume-Uni » et que les recherches réalisées par le ministère estiment que « si la vape n’est pas sans risque, elle est au moins 95 % moins nocive que le tabac ». 

Plus d’article sur le Royaume-Uni

Royaume-Uni : des starter-kits gratuits dans les banques alimentaires ?

  • Publié le 14/05/2019

Réduire les inégalités sociales face à la réduction des risques Et si les banques alimentaires, qui viennent en aide aux plus démunis, proposaient bientôt gratuitement des vaporisateurs personnels ? C’est …

Plusieurs associations portent plainte contre British American Tobacco

  • Publié le 30/04/2019

Le cigarettier accusé d’utiliser des pratiques marketing interdites Si la publicité pour les produits de la vape est autorisée au Royaume-Uni, elle ne l’est que sous certaines conditions. Ainsi, un …

Royaume-Uni : Vapril ou le mois de la vape, c’est reparti !

  • Publié le 4/04/2019

7 millions de fumeurs à convaincre Et si pendant un mois, toute l’attention du pays était centrée sur la vape ? C’est en tout cas ce que propose le Royaume-Uni …

Annonce