Vous êtes ici : Vaping Post » Société » Angleterre : pas de fécondation in vitro pour les vapoteurs

Angleterre : pas de fécondation in vitro pour les vapoteurs

    Annonce

D’après un sondage effectué par The Mail on Sunday, des organismes locaux du système de santé britannique (NHS) refusent de rembourser le coût d’une fécondation in vitro (IVF) des personnes qui utilisent une cigarette électronique.

Sur 117 établissements interrogés, 101 ont déclaré ne pas appliquer de restrictions à l’encontre des vapoteurs. Les 16 établissements restants qui se trouvent tous dans la métropole du ”Grand Manchester” ont à l’inverse raconté qu’ils refusaient de financer la FIV pour les personnes qui se servaient d’une cigarette électronique. De plus, certains des répondants ont indiqué prévoir changer leur réglementation dans le futur.

Selon Aileen Feeney, de l’organisation caritative Fertility Network, c’est un “autre exemple de la façon dont les dirigeants du NHS essaient de restreindre la prise en charge de l’infertilité en introduisant des critères d’accès arbitraires.”

En 2015, les auteurs d’un rapport américain ont déclaré qu’il n’existait aucune donnée sur les conséquences de l’utilisation de la cigarette électronique sur la santé reproductive, ni sur l’exposition des fœtus aux vapoteuses.

“Les vapoteurs se servent des cigarettes électroniques pour arrêter de fumer, en les associant aux fumeurs, on risque de faire croire aux femmes fumeuses qu’elles n’ont rien à gagner en remplaçant le tabac par le vaporisateur” a réagi le professeur Peter Hajek de l’Institut Wolfson de médecine préventive de Londres.

Annonce