Vous êtes ici : Vaping Post » Conseils et astuces » 5 conseils pour bien démarrer la cigarette électronique

5 conseils pour bien démarrer la cigarette électronique

    Annonce

Si vous êtes fumeur, voici cinq conseils très simples issus de notre propre expérience afin de commencer la cigarette électronique dans de bonnes conditions.

Mise à jour : Cet article datant, nous vous proposons une version mise à jour : Quel modèle de cigarette électronique pour quel profil de fumeur ?

 

1 – Comprendre ce que c’est et savoir à quoi s’attendre

Vous le savez la cigarette électronique n’est pas une cigarette dans le sens où il n’y a pas de tabac, ni de combustion. C’est un vaporisateur qui peut diffuser ou non de la nicotine et dont le e-liquide contient généralement cinq ingrédients principaux :

  • du propylène glycol pour créer la vapeur et y transporter en fine gouttelettes de la nicotine et des arômes
  • de la glycérine végétale pour densifier la vapeur (la rendre plus épaisse et plus blanche) et/ou y transporter également de la nicotine et des arômes
  • des arômes de qualité alimentaire (artificiels ou naturels) pour lui donner un goût (tabac, fruit, etc.)
  • de l’eau
  • de l’alcool

Il est important de comprendre que la cigarette électronique est une méthode de réduction des risques pour le fumeur adulte. Elle n’a de sens que si on la compare au tabagisme, responsable de 73 000 morts par an en France et qui, selon Bercy, coûterait 47 milliards d’euros à la société chaque année (incluant 14 milliards de recettes fiscales).

Les ingrédients présentés plus haut sont présents dans l’industrie alimentaire et pharmaceutique depuis longtemps et son connus des professionnels de santé. Même si la connaissance scientifique autour du produit a fortement besoin de s’enrichir, car inhaler par exemple des arômes n’est pas la même chose que de les ingérer, d’après les études connues à ce jour la cigarette électronique dispose d’un profil toxicologique à faible risque et peut se comparer à certains substituts nicotiniques vendus en pharmacie.

Les traces de nitrosamines, formaldéhyde ou acroléine qui ont pu être détectées par certaines études, semblent être d’une part très discutables (protocoles expérimentaux) et d’autre part bien loin (positivement) des seuils jugés comme acceptables par certaines autorités de santé (seuils limites d’exposition en milieu de travail). Le simple fait que le monoxyde de carbone, le goudron ou encore le cocktail mortel des nitrosamines en grande quantité, ne soient pas présents dans la vapeur d’une cigarette électronique, éliminerait la majeure partie des risques liés au tabagisme.

Le consommateur fumeur qui s’intéresse dès lors à la cigarette électronique doit tout de même accepter les inconnues de son utilisation à long terme. Mais si fumer comprend de très nombreux risques pour la santé, vapoter exclusivement, c’est à dire remplacer entièrement le tabac par une cigarette électronique utilisant du e-liquide, apportera de manière certaine une réduction des risques. Selon la base de connaissance scientifique actuellement disponible, ce niveau de réduction des risques pourrait diminuer de 95% (lire le rapport du département de santé britannique).

2 – Acheter du bon matériel

Ne vous attendez pas à retrouver le goût et l’effet d’une cigarette de tabac, cela n’a rien à voir (ou presque). Par contre, le plaisir que l’on peut en tirer est comparable, voire plus agréable, à l’acte de fumer. C’est une question de matériel, d’approche et de temps.

Cela peut paraître simple mais le matériel fait toute la différence, surtout lorsque l’on débute. Cela peut jouer du simple au double, soit vous dégoûter, soit vous convaincre en une minute. Il est donc important de ne pas acheter n’importe quoi. La rédaction du Vaping Post propose régulièrement une liste des meilleures cigarettes électronique du moment, n’hésitez donc pas à la consulter si vous êtes complètement néophyte dans le domaine.

Un simple et bon conseil que nous pouvons vous donner, c’est de ne pas acheter de cigarette électronique avec lesquelles vous ne pourrez pas changer de e-liquide (le fameux produit qui fait de la vapeur). Le point crucial de l’ecig c’est de changer de e-liquide pour varier les plaisirs et surtout trouver ceux qui vous conviennent le mieux, à la fois en terme de goût et de dosage en nicotine.

3 – Choisir sa stratégie

Notre troisième conseil est d’ordre comportemental. Vous êtes bien placé pour savoir qu’arrêter de fumer c’est un enfer, c’est stressant et déprimant. D’après notre propre expérience, nous vous conseillerons de ne pas vous stresser en passant directement à la cigarette électronique et d’attendre d’elle qu’elle vous débarrasse en un clin d’œil et à tout jamais du tabac. Les premières impressions sont toujours un peu décevantes, il ne faut donc pas rejeter le produit si il n’a rempli qu’à 70% son rôle de substitut. Cela veut dire au contraire que vous avez presque trouvé chaussure à votre pied.

Il est courant d’entendre dans les témoignages de vapoteurs que quelques mois sont parfois nécessaires pour réduire petit à petit sa consommation de cigarettes, avant de passer complètement à la vape. La transition peut se faire de manière naturelle et une cigarette en moins est un pas de plus vers le sevrage, mais l’objectif du zéro cigarette ne doit pas changer. Le véritable danger du tabagisme c’est la durée de consommation.

Dans tous les cas, n’hésitez jamais à consulter un professionnel de santé en cas de doute. Les tabacologues sont aujourd’hui de plus en plus informés sur le produit.

4 – Discuter sur les blogs et les forums

Échanger avec les autres et discuter n’est pas propre qu’à la cigarette électronique quand on veut arrêter de fumer, l’effet de groupe et l’ancrage social de votre démarche est important pour renforcer votre comportement, et il y a aussi une dimension technique qui est importante. La cigarette électronique est un appareil, selon les modèles, qui peut s’avérer un peu compliqué pour un débutant (on parle souvent d’une courbe d’apprentissage).

Nous vous conseillons donc de traîner sur les forums et de discuter avec d’autres vapoteurs. Le forum-ecigarette.com est une bonne adresse. C’est le plus gros forum français sur l’ecig, parfait pour entrer en douceur dans le monde de la cigarette électronique. Vous y trouverez des gens très accueillant et très patient avec les débutants.

5 – Varier les e-liquides

Le plaisir de la cigarette électronique, ou de la vape maintenant que vous êtes connaisseur, c’est de varier les plaisirs. Le produit contenu dans les cigarettes électroniques, le e-liquide, peut être très différent selon les marques que vous choisissez. De nombreux fabricants existent, français ou étrangers, et certains sortent vraiment du lot. Vous serez surpris de ce que ces sociétés, pour la plupart créées par des ex-fumeurs, arrivent à faire aujourd’hui. Certains e-liquides sont tellement agréables à “vapoter” que le goût d’une cigarette traditionnelle pourra à terme vous dégoûter. Mais cela peut prendre du temps, ne vous pressez pas, testez, achetez différents e-liquides, c’est comme cela que vous arriverez à identifier vos goûts et trouver les e-liquides qui vont correspondent le mieux.

Aujourd’hui le système de vote qui permet aux vapoteurs de laisser leur avis sur les e-liquides comprend des milliers de commentaires et des centaines de e-liquides. Consultez cette rubrique pour vous donner des idées sur les différentes marques et créez par la même un compte vapoteur afin de participer à votre tour à cette base de connaissance.

Les meilleures cigarettes électroniques de 2017