Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » Vérification : non, le Ministre de la santé français n’a pas annoncé une taxe sur la vape

Vérification : non, le Ministre de la santé français n’a pas annoncé une taxe sur la vape

    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Innokin
  • Vaporesso
  • Geekvape
  • VDLV
  • Dlice

Petite frayeur ce matin pour les vapoteurs : en direct sur France Info, François Braun, Ministre de la santé, semble avoir annoncé tranquillement qu’il allait taxer la vape en même temps que le tabac. En réalité, un malentendu dans la tradition des Vaudeville que le théâtre français aime tant.

Une taxe ou un mauvais sort

François Braun, Ministre de la santé

Monsieur François Braun, Ministre de la santé français, aime-t-il tellement Halloween qu’il voulait effrayer avec 34 jours d’avance les vapoteurs français ?

Interrogé par une journaliste de France Info, il répond « Ces produits ont, au départ, été mis sur le marché pour arrêter de fumer » un journaliste l’interrompt :  « sauf que parfois, c’est une porte d’entrée » et le Ministre rebondit : « voilà. Nous continuons à aider, nous continuons à rembourser les substituts, mais ça devient une porte d’entrée extrêmement ludique qui emmène brutalement les jeunes vers une consommation de tabac avec tous les risques ».

Émoi sur les réseaux sociaux, le Ministre est converti à la théorie de la passerelle ? Il va taxer la vape comme en Allemagne ?

Pas du tout. La séquence en entier est plus éclairante : la journaliste de France Info pose la question spécifiquement sur les « puffs au goût de bonbon » et c’est bien sur ce sujet spécifique que le Ministre répond. L’interruption du second journaliste pour préciser trouble la compréhension de la séquence, mais ce sont bien les puffs, et uniquement les puffs, qui sont dans le collimateur de Monsieur Braun à ce moment là.

Pour lever toute ambiguïté, nous avons contacté Jean Moiroud, président de la Fivape, qui nous a bien confirmé que la vape n’était concerné par aucun projet de taxation dans l’immédiat.

Contacté par nos soins, le ministère de la santé a confirmé que Monsieur Braun répondait bien sur les cigarette électroniques jetables, et que, bien qu’elles ne soient pas concernées par des mesures réglementaires ou fiscales spécifiques, ces puffs sont un dossier qui préoccupe actuellement les autorités de santé.

En revanche, le tabac chauffé verra bien sa fiscalité augmenter en même temps que les cigarettes et le tabac à rouler.

Sources :

Interview du Ministre de la santé sur France Info (Passage à partir de 22’40”)

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.