Vous êtes ici : Vaping Post » Tabagisme » USA : une majorité de médecins pense (à tort) que la nicotine provoque des maladies

USA : une majorité de médecins pense (à tort) que la nicotine provoque des maladies

    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Innokin
  • Vaporesso
  • Point de vape
  • Geekvape
  • Jwei Eleaf

Sur les 926 professionnels de santé interrogés, près de 75 % pensent qu’elle est responsable de provoquer des cancers ou des maladies pulmonaires.

La nicotine toujours aussi mal connue

Photo d'un médecinPrésente dans les cigarettes de tabac, la nicotine est l’une des principales substances responsables de l’addiction au tabagisme. Malgré le fait qu’elle ne soit pas considérée comme un cancérogène avéré pour l’homme, un sondage réalisé par l’association SoVape en 2020 révélait que 78 % des Français pensent à tort que la nicotine provoque le cancer. Si cette idée erronée trône dans l’imaginaire collectif depuis plusieurs décennies, partout dans le monde, une récente étude (1) a souhaité se pencher sur l’opinion des médecins à son propos.

Pour ce faire, des chercheurs américains ont sélectionné un échantillon aléatoire de médecins parmi 3 spécialités : médecine familiale, médecine interne et médecine obstétrique et gynécologique. Au total, 926 professionnels de santé ont répondu à l’enquête en ligne envoyée par les scientifiques.

Parmi les questions posées lors du sondage se trouvait une interrogation concernant la nicotine, formulée de deux manières différentes selon le modèle d’enquête reçu :

Modèle n°1 : « Veuillez indiquer dans quelle mesure vous êtes d’accord ou non avec le fait que la nicotine contribue directement au développement des problèmes de santé suivants en sélectionnant votre choix ».

Modèle n°2 : « Veuillez indiquer dans quelle mesure vous êtes d’accord ou non avec le fait que la nicotine à elle seule contribue directement au développement des problèmes de santé suivants en sélectionnant votre choix ».

Les problèmes de santé proposés étant :

  • Anomalies congénitales
  • Maladies cardiovasculaires
  • Cancer
  • Dépression
  • Maladie pulmonaire (BPCO)

Les médecins devaient choisir parmi les affirmations suivantes :

  • Tout à fait d’accord
  • D’accord
  • Pas d’accord
  • Pas du tout d’accord

Les médecins généralistes dans le flou

Comme souvent, les réponses ont différé parmi les groupes interrogés en fonction de la formulation de la question à laquelle ils devaient répondre.

Alors que les participants s’étant vu adresser le modèle n°1 étaient 85 % à penser que la nicotine provoque le cancer et 85,2 % à croire qu’elle est responsable de maladies pulmonaires, ils n’étaient « que » 69,6 % et 67,3 % pour le modèle n°2.

De plus, les professionnels appartenant à la catégorie de la médecine familiale et de la médecine interne étaient respectivement 74 % et 69 % plus susceptibles de penser que la nicotine est responsable de ces maladies.

Pour les auteurs de cette étude, la proportion de médecins interrogés qui pensent que la nicotine contribue directement à ces résultats de santé est alarmante. Selon eux, les professionnels de santé américains pourraient confondre l’effet de dépendance de la nicotine avec les effets comparativement plus nocifs du tabagisme.

Ils concluent :

« Ces résultats soulignent l’importance d’améliorer l’éducation des médecins sur le tabac et la nicotine, ce qui peut améliorer la communication entre patients et soignants sur le tabagisme, l’arrêt du tabac et l’utilisation de produits contenant de la nicotine ».


(1) Bover Manderski MT, Steinberg MB, Wackowski OA, Singh B, Young WJ, Delnevo CD. Persistent Misperceptions about Nicotine among US Physicians: Results from a Randomized Survey Experiment. International Journal of Environmental Research and Public Health. 2021; 18(14):7713. https://doi.org/10.3390/ijerph18147713

Tout savoir sur la nicotine

Annonce

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.