Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » USA : nouvelles lettres d’avertissements envoyées par la FDA

USA : nouvelles lettres d’avertissements envoyées par la FDA

Mis à jour le 19/04/2023 à 19h52
    Annonce

Plusieurs commerces de la région de Sacramento ont reçu des lettres d’avertissement adressées par la FDA. Elles concernent la vente illégale de produits de la vape aux mineurs.

La région de Sacramento particulièrement visée

Il y a quelques semaines, la FDA envoyait plusieurs lettres d’avertissements à divers shops de vape qui étaient soupçonnés de vendre des cigarettes électroniques à des mineurs. Plus de 60 entreprises situées autour de Sacramento ont récemment reçu des lettres similaires.

L’initiative de la FDA s’inscrit dans un contexte où l’agence organise une campagne de sensibilisation sur les cigarettes électroniques et les risques d’accoutumance à la nicotine. La particularité de cette campagne ? C’est la première fois que l’organisme de santé ira jusqu’à exposer des affiches de prévention dans les toilettes de plus de 10 000 lycées américains.

Une opération saluée par Matthew Myers de Campaign for Tobacco-Free Kids qui la juge 
“extrêmement positive et courageuse” et qui s’inscrit dans un contexte particulièrement tendu en Amérique puisque la FDA n’a toujours pas trouvé de solution afin d’endiguer ce qui a encore été récemment qualifié “d’épidémie de vapotage chez les jeunes”.

Dans le reste des USA

Altria souhaite lancer ses vapoteuses sécurisées par Bluetooth

  • Publié le 23/02/2024

Une technologie d’abord imaginée par Juul dont l’objectif est d’empêcher leur utilisation par des mineurs.

Tobacco Bonds : un investissement lucratif

Tobacco bonds rendement

  • Publié le 8/01/2024

Plus de 134 % de rendement pour les propriétaires de Tobacco Bonds. Une bonne raison de continuer la lutte contre la cigarette électronique.

USA : la FDA une nouvelle fois jugée « capricieuse...

FDA justice aux USA

  • Publié le 5/01/2024

Les juges d’une Cour d’appel fédérale ont donné raison à des liquidiers dont les produits avaient été interdits par l’organisme.

Les commentaires sont fermés.