Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » USA : la vape indépendante pourrait bien être en train de vivre ses dernières heures

USA : la vape indépendante pourrait bien être en train de vivre ses dernières heures

    Annonce

Si le vapotage des jeunes ne ralentit pas drastiquement en 2019, le commissaire de la FDA a promis qu’une « menace existentielle » planerait sur l’avenir de la vape aux États-Unis.

« La partie sera terminée pour ces produits »

Voilà plusieurs mois que Scott Gottlieb, commissaire de la FDA, profère diverses menaces contre la vape dans son pays. Accusant la majorité des fabricants du secteur d’être à l’origine de l’augmentation du nombre de jeunes qui vapotent, fait qu’il qualifie de « tragédie de santé publique » ou encore d’ « épidémie de vapotage », il semblerait que le dirigeant de l’organisme de santé publique soit réellement décidé à complètement faire disparaître la vape des USA. 

En effet, selon un article du groupe audiovisuel américain NBC, l’homme aurait directement menacé les différentes sociétés de vape américaine, affirmant qu’elles feraient face à une « menace existentielle ». 

Il aurait ainsi déclaré : 

« Je vais vous dire une chose. Si l’utilisation [de vapoteuses] par les jeunes continue d’augmenter, et que nous constatons une augmentation significative de l’utilisation en 2019, en plus de l’augmentation dramatique en 2018, tout le secteur sera confronté à une menace existentielle (…) La partie sera terminée pour ces produits jusqu’à ce qu’ils puissent passer avec succès le processus réglementaire ». 

Le « processus » dont Gottlieb parle n’est autre que la fameuse Premarket Tobacco Applications (PMTA), réglementation censée obliger les fabricants à faire valider leurs produits par la FDA avant de les lancer sur le marché. Mais si le processus existe déjà bel et bien, il n’a en réalité jamais été appliqué. 

Si Scott Gottlieb décidait, comme il en a le pouvoir, d’obliger les fabricants du secteur de la vape à faire valider leurs produits avant leur lancement sur le marché, ce fait signerait très probablement la fin pure et simple de la vape américaine.

En effet, la PMTA requérant de très (trop) nombreux éléments afin d’être obtenue, mais surtout, d’énormes moyens financiers, le secteur de la vape, aussi “fort” soit-il, n’y survivrait certainement pas. 

Ainsi, seules les multinationales du tabac aux moyens quasi illimités seraient en mesure de faire entrer leurs produits sur le marché. Si tant est que ces derniers obtiennent la fameuse autorisation…

Le reste de l’actu aux USA

USA : pourquoi la vape indépendante va mourir en 2021

  • Publié le 12/06/2019

Depuis le 8 août 2016, tous les produits de la vape sont considérés comme des produits du tabac aux Etats-Unis. Ainsi, qu’il s’agisse d’un vaporisateur personnel ou d’un simple e-liquide, …

Un vote pour interdire la vente des produits de la vape à San Francisco

  • Publié le 11/06/2019

Le début de la fin Il y a presque un an jour pour jour, San Francisco devenait la première ville américaine à officiellement interdire les e-liquides sucrés. Ainsi, depuis juin …

Beverly Hills interdit la vente de vaporisateurs personnels, et de tous les produits du tabac

  • Publié le 10/06/2019

Une ville « saine » C’est à la suite du conseil municipal qui s’est déroulé mardi dernier, que la ville de Beverly Hills  a officiellement annoncé l’interdiction de vendre des …

Annonce