Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » USA : la FDA menace de retirer certaines e-cig du marché

USA : la FDA menace de retirer certaines e-cig du marché

    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Vaporesso
  • Geekvape
  • VDLV
  • Dlice

Hier, la Food & Drug Administration a menacé 5 fabricants d’e-cigarettes d’interdire leurs produits à la vente s’ils ne mettaient pas en place de plans suffisants afin d’empêcher le vapotage des jeunes, dans les 60 jours. 

Big Tobacco en ligne de mire 

Hier, Alex Azar, secrétaire à la santé et aux services sociaux américains, a indiqué que la FDA avait son “soutien total” pour lutter de manière “agressive” contre l’utilisation croissante des cigarettes électroniques par les enfants et les adolescents du pays. 

Récemment interrogé par le site Bloomberg.com, il déclarait ainsi : 

“Nous sommes très sérieux à ce sujet. Nous voyons des données publiées et non publiées qui montrent une épidémie d’utilisation des e-cigarettes chez les jeunes. Nous sommes extrêmement préoccupés par cette question. Et nous n’allons pas le permettre”.

C’est dans ce cadre que la FDA a contacté hier 5 fabricants afin de les sommer de prendre des mesures contre l’utilisation de leurs produits par les plus jeunes, sous peine de voir leurs modèles retirés du marché sous 60 jours.

Les cinq produits concernés appartenant étant :

  • Juul, 
  • MarkTen de Altria Group Inc,
  • Blu de Fontem Ventures,
  • Vuse et Logic de British American Tobacco. 

Suite à cette annonce, Scott Gottlieb a quant à lui déclaré que la FDA publierait très prochainement des documents démontrant une “augmentation substantielle” du vapotage chez les mineurs. 

Si l’une ou plusieurs de ces marques se voyaient sanctionnées par la FDA, afin d’obtenir l’autorisation de revenir sur le marché, elles auraient à prouver que ” les avantages pour les adultes qui utilisent les e-cigarettes pour arrêter de fumer l’emportent sur les risques associés au vaping chez les jeunes”.

Juul une nouvelle fois inquiété 

Concernant Juul, il semblerait que l’avenir de l’entreprise puisse être encore plus sombre. 

Alors que le commissaire de la FDA déclarait encore il y a peu qu’il ne fait “aucun doute qu’une grande partie de la consommation des jeunes est due à Juul” et qu’il souhaitait qu’une enquête soit diligentée afin de découvrir le pourcentage exact des jeunes qui utilisent un produit de la marque, Bloomerg rapporte également qu’il commencerait désormais à se demander si “l’utilisation de Juul et d’autres produits similaires par les enfants éclipse tout avantage pour les fumeurs adultes qui utilisent les appareils pour les aider à cesser de fumer”.

Pour aller plus loin

Dans le reste des États-Unis

Juul est interdit aux États-Unis

  • Publié le 23/06/2022

L’information a été rapportée par le Wall Street Journal et provoqué l’effet d’une bombe pour l’industrie de la cigarette électronique aux USA.

USA : Los Angeles interdit les arômes dans la cigarette...

  • Publié le 8/06/2022

La cité des anges devient ainsi la plus grande ville du pays à prendre cette mesure.

USA : la cigarette électronique coûterait plus cher à la...

  • Publié le 1/06/2022

Voilà la conclusion d’une nouvelle étude américaine dont seule la bêtise égale les imprécisions.

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.