Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » USA : la FDA inscrit la nicotine dans ses priorités 2018

USA : la FDA inscrit la nicotine dans ses priorités 2018

    Annonce

Tous les six mois, le gouvernement américain examine l’avancement de son agenda réglementaire. A l’occasion de la revue “Automne 2017”, Scott Gottlieb, directeur de FDA, publie sur le site de l’agence un récapitulatif des principaux objectifs stratégiques de l’année à venir. Le tabagisme compte parmi les priorités.

Première des priorités : “La crise de la dépendance à la nicotine”

Pour le directeur de la FDA, “servir la santé publique” c’est, notamment, “prendre des mesures énergiques contre les menaces graves pour la santé publique, telles que la dépendance aux opioïdes et à la nicotine des cigarettes“. Il annonce plus loin que des “mesures significatives pour faire progresser notre nouvelle approche globale à l’égard de la nicotine et de la réglementation des cigarettes combustibles“.

Pour faire avancer son projet, la FDA a émis une “Advance Notice of Proposed Rulemaking” (ANPR), une invitation, ouverte à tous,  à participer à l’élaboration de la réglementation. Tout un chacun peut réagir au projet en déposant avis et commentaires.

Le projet de l’agence s’appuie sur l’idée que privée de nicotine la cigarette de tabac ne sera plus addictive ni satisfaisante pour les fumeurs de sorte que ceux-ci se tourneront vers d’autres dispositifs délivrant la nicotine moins nocifs.

Pour ce deuxième objectif, l’agence envisage des mesures qui devraient “faciliter l’innovation dans les produits qui peuvent fournir des niveaux satisfaisants de nicotine aux adultes qui veulent ou ont besoin d’un tel accès sans les risques de la cigarette pour la santé “.

Lire aussi : USA : réduire la nicotine des cigarettes, une bonne idée ?

Par ailleurs, le directeur annonce un autre ANPR “pour examiner la meilleure façon de réglementer les saveurs des produits du tabac pour limiter leur attrait vis à vis  des jeunes, tout en tenant compte du rôle potentiel que certaines saveurs peuvent jouer pour aider les utilisateurs à s’éloigner des produits combustibles“.

La nicotine des cigarettes

Contrairement au discours dominant aux États-Unis, Scott Gottlieb opère dans cet article un glissement sémantique. Diabolisant la “nicotine des cigarettes” il lui oppose implicitement celle consommée avec des dispositifs à moindre risques, parmi lesquels la cigarette électronique. La nicotine deviendra-t-elle acceptable ? A suivre.