Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » USA : Harrison County considère la mise en application de la tobacco 21 ordinance

USA : Harrison County considère la mise en application de la tobacco 21 ordinance

    Annonce

Les autorités d’Harrison County réfléchissent actuellement à des moyens de réduire la consommation de tabac, mais également l’utilisation des vapoteuses, par les jeunes de leur région. Mise en place de la tobacco 21 ordinance et interdiction des arômes dans les e-liquides font partie des solutions étudiées. 

Le comté en recherche de mesures afin de rendre aux jeunes l’accès au tabac plus compliqué

Actuellement, dans l’État de l’Ohio, 14 comtés ont déjà mis en place la tobacco 21 ordinance, visant notamment à augmenter l’âge légal minimum d’achat des produits du tabac, mais également de la vape, de 18 à 21 ans. 

C’est aujourd’hui au tour du comté d’Harrison, dans l’État du Mississippi de se pencher sur la question. 

Ainsi, c’est dans le cadre de ces discussions que Caitlin Mathews, éducatrice en santé communautaire du district sanitaire du comté de Carroll, a rencontré le commissaire du comté d’Harrison plus tôt ce mois-ci.

Pour elle, les adolescents de la région rencontrent beaucoup trop de facilités à se procurer des produits du tabac, et certains produits leur seraient même directement destinés : 

“Tous ces produits du tabac qui sont aromatisés – gâteau d’anniversaire, saveurs de fruits et bien d’autres, attirent les jeunes (…) Un magasin dans lequel je suis allé présentait des produits du tabac à seulement 90 cm du sol. C’est pour qui ? Pas un adulte, c’est à une hauteur qu’un enfant peut voir !”

Toujours dans le cadre de ces réflexions, plusieurs fonctionnaires du comté ont envoyé une jeune fille, mineure, dans différentes enseignes afin de lui faire acheter des produits du tabac.

Ainsi, sur 21 enseignes visitées par la jeune fille, 7 lui ont effectivement vendu des produits qui lui sont normalement interdits. 

“Relever la limite d’âge n’est pas la seule solution”

Pour l’instant,  Don Bethel, commissaire d’Harrison County, ne souhaite pas s’emballer pour autant. Ainsi, s’il a en effet déclaré que l’action que souhaitait entreprendre Mathews était positive, il a également fait part de son point de vue : 

“J’ai compris. Les enfants ont 18 ans, se débrouillent seuls, et ressentent toute cette pression qui les fait se tourner vers le tabac. Ce n’est pas bon (…) mais je ne me sens pas bien de relever la limite d’âge à 21 ans quand on leur demande à 18 ans d’aller se battre dans un pays étranger pour notre liberté”.

A l’heure actuelle, aucune décision n’a encore été prise à Harrison County, mais les autorités du comté se disent ouvertes à toute discussion avec Caitlin Mathews.

Mathews ayant d’ailleurs également rappelé que le relèvement de l’âge légal minimum n’était pas la seule solution : 

“‘Une réduction de la publicité ou l’interdiction des produits aromatisés pourrait également avoir un effet dissuasif sur l’achat et la consommation de tabac avant l’âge légal” a-t-elle ainsi déclaré.

Les derniers articles sur les USA

USA : les législateurs républicains interpellent la FDA

  • Publié le 28/11/2018

La FDA accusée de faire de mauvais choix Il y a maintenant 2 semaines, la FDA présentait son plan d’action destiné à empêcher les jeunes Américains de vapoter. Entre interdiction de …

USA : la vape serait directement responsable de la diminution du nombre de fumeurs

  • Publié le 26/11/2018

La vape, ce fléau qui diminue le tabagisme Il y a quelques semaines, le CDC rapportait que le taux de tabagisme aux États-Unis n’avait jamais été aussi bas. Avec 14 …

USA : Chicago intente plusieurs procès contre des fabricants d’e-liquides

  • Publié le 15/11/2018

La guerre à la vape continue Mardi dernier, la ville de Chicago a annoncé attaquer en justice 8 fabricants d’e-liquides.  Accusés d’avoir vendu leurs produits à des détaillants qui les …

Annonce