Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Kits » Test : Twister 80W Kit – Freemax

Test : Twister 80W Kit – Freemax

  • Par , le 1/03/2019 à 18h00
    Annonce

Le kit Twister 80W de Freemax est un kit tube électronique au format compact et facile d’utilisation. Il procure une vape savoureuse orientée “nuages”. Voyons ce qu’il a dans le ventre.

Coloré, fun et voyant

Si vous aimez la discrétion et les setups sobres, alors oubliez le kit Freemax Twister 80W. Ici, tout est couleur et voyant, le graphisme est inspiré du graff et du sticker bomb. L’exemplaire testé est noir et kaki, un des plus discrets. Outre son apparence qui ne plaira pas à tout le monde, ce kit simple à utiliser marche très bien et procure une excellente vape. C’est fun, c’est cool, mais surtout ça marche ! 

Les caractéristiques essentielles du kit Twister 80W de Freemax

Type de matériel kit régulé
Dimensions mod 24,7 x 101,6 mm
Batterie 2300 mAh
Charge USB
Puissance 80 W
Contrôle température non
Diamètre max. de l’atomiseur 24 mm
Écran aucun
Matériaux non précisé
Dimensions atomiseur 24 x 47,8 mm
Contenance 5 ml
Remplissage par le haut
Plage d’utilisation 5 à 80 W
Arrivée d’air par le bas
Résistances 0,15 et 0,2 ohm
Poids du clearomiseur 55 g
Drip tip 810
Poids du kit 165 g
Couleurs disponibles blanc, noir, rouge, bleu, jaune, vert

Le coffret comprend

Twister Kit (x1), box (x1), clearomiseur (x1), pièces de rechange (x1), résistances (x2), mode d’emploi (x1)

Let’s twist again

La bague de réglage de la puissance exprimée en watts est le très gros atout du Twister Kit.

Sur le marché des tubes électro régulés, il y a peu de tubes hors bypass, donc sans réglage. Ici, le kit Twister 80W permet de choisir le nombre de watts selon la résistance utilisée dans le clearomiseur ou pour un atomiseur de votre choix. Pour cela, il suffit de tourner la bague à la base du mod (on twiste) pour sélectionner la puissance. La valeur apparaît dans une petite fenêtre très lisible. Les incréments se font de 5 en 5 W, de 5 à 80 W. C’est facile et pratique !

La rotation est très souple mais elle reste en place en cas de transport. À chaque rotation, on entend un petit cliquetis qui vient signifier que l’on vient de modifier la valeur. C’est net  propre et ça ne bouge pas, rien à redire à ce niveau, c’est bien pensé, discret et efficace.

D’excellentes résistances

Les deux résistances fournies sont en mesh. Leurs valeurs sont de 0,2 ohm (dual mesh) et 0,15 ohm (single mesh). Freemax conseille préconise d’utiliser la 0,2 ohm entre 40 et 80 W (conseillée à 70 W) et la 0,15 ohm entre 40 et 90 W (conseillée à 80 W). Le clearomiseur est le Fireluke 2. D’une capacité de 5 ml, il est fourni avec deux Pyrex identiques.

 

De mon côté, j’ai opté pour 65 W sur la 0,2 ohm et 75 W pour la 0,15 ohm. Les deux résistances s’expriment un peu mieux sur ces valeurs sans dénaturer les saveurs.

 

La vape reste froide, le drip tip est large et fin. La restitution des saveurs est excellente et ce clearomiseur n’a pas à rougir face à certains atomiseurs. J’en suis même assez surpris tellement c’est juste, sans projection et cela fonctionne dans la durée. Après plus de 15 jours d’utilisation quasi quotidienne, la résistance tient bien le choc et la restitution des saveurs est toujours aussi bonne… Bravo Freemax !

 

L’habillage du clearomiseur est assorti au mod, cela créé une unité agréable à l’œil. Seul le drip tip est un petit peu différent mais il se marie bien à l’ensemble et il pourra toujours servir sur un autre setup.

 

Le mod est protégé

Assez classiquement sur ce genre de setup vous bénéficiez d’un ensemble de protections :

  • Protection si vape trop longue
  • Protection en cas de surchauffe
  • Protection de surcharge
  • Protection de court circuit… j’en passe, bref un mod bien électro qui vous ne posera aucune difficulté au quotidien.

Twist or slide ?

Autant le système de twist se montre pertinent autant le système de remplissage souffre d’un défaut désagréable. Pour remplir le clearomiseur, il faut faire coulisser le top cap pour voir apparaître le trou de remplissage. Le système devenu classique est pratique… Mais ce slide est trop souple, beaucoup trop même et si vous envisagez de transporter votre setup dans vos poches ou dans un sac, vous vous confronterez à des ouvertes inopinées certaines. Seul moyen pour palier ces ouvertures soudaines : mettre une vape band autour du clearomiseur (au niveau du top cap), c’est bien moins joli, mais cela maintient l’ensemble.

 

Un mod facile

La mise en route du mod est extrêmement simple : 5 clics successifs et il est allumé… Idem pour l’éteindre. Aucun réglage, aucune difficulté. Le pin 510 est monté sur ressort. Le bouton “fire” est à peine proéminent et laisse entrevoir une LED tout autour du bouton. Avec une forte luminosité, cette dernière n’est plus très visible.

 

Lors d’un appui, le bouton “fire” s’illumine en périphérie selon un code couleur assez facile à retenir. Il indique le niveau de charge de la batterie.

En vert : votre mod est chargé entre 100 et 65 %.

En jaune : votre mod est chargé entre 65 et 30 %.

En rouge : votre mod est chargé entre 30 et 0 %.

Attention, une fois dans la zone rouge (sans jeu de mots), pensez à recharger sous peine de voir votre mod s’éteindre très rapidement.

Dommage pour la charge

La charge se fait via un port USB/micro USB très habituel. Seulement, deux indications sur le mode d’emploi sont à signaler :

  • Il n’est pas recommandé (selon le fabricant même si cela fonctionne) de vaper pendant la charge.
  • La charge se fait à 1 A.

 

Et c’est là que Freemax aurait dû compléter son packaging (pourtant très correct). Si vous chargez votre/vos e-cigarettes habituelles, vous disposez surement d’un chargeur en 500 mAh, si vous chargez avec un adaptateur de mobile vous êtes à 2 ou 2,5 A… quid du 1 A…

Personnellement, je ne dispose pas d’un chargeur externe d’un ampère… Alors bien sûr le kit peut être chargé en 500 mAh, mais c’est plus long. Si vous chargez avec un chargeur de mobile vous prenez le risque de dégrader au long cours votre mod. Il aurait été souhaitable, dans un kit bien fourni et efficace d’adjoindre le chargeur adapté au mod. Dommage, car le Freemax est performant, efficace, mais sur une charge “classique” en 500 mAh, un peu lent à charger et ceci d’autant plus que le fabricant ne conseille pas de vaper pendant la recharge… Il est donc nécessaire d’avoir un second setup.

En résumé

On aime

  • La qualité des résistances
  • La qualité de vape
  • L’ergonomie
  • Le “twist” pour régler les watts

On n’aime pas

  • L’ouverture du clearomiseur est un peu trop souple
  • Pas de chargeur adapté fourni dans le packaging

Conclusion

4,5 /5
 
Avec le kit Twister 80W, Freemax a réussi à produire un kit très efficace pour les amoureux de vape “cloud” qui ne souhaitent pas se mettre au reconstructible. Un kit efficace, au tarif raisonnable et de très bonne qualité. Au-delà des considérations esthétiques propres à chacun, Freemax propose une excellente combinaison mod et clearomiseur. On regrette cependant le manque d’un chargeur dédié.
 

Le kit Twister 80W de Freemax en images

Les derniers articles sur la marque Freemax

 

 

Pour ne rien manquer de l’actualité de la vape, rejoignez les 7 000 abonnés à notre newsletter et recevez chaque semaine nos derniers articles ! [wysija_form id=”2″]

Annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *