Vous êtes ici : Vaping Post » La boîte à questions » Questions pratiques » Tout savoir sur le tirage direct et indirect

Tout savoir sur le tirage direct et indirect

    Annonce

Si vous débutez la vape, peut-être avez-vous entendu parler de « tirage direct », de « tirage indirect », de « MTL » ou de « DL », sans vraiment bien comprendre de quoi il s’agissait. Si ces termes peuvent sembler compliqués au premier abord, vous verrez rapidement qu’ils sont finalement très simples à comprendre avec quelques explications.

Tirage : le tirage est l’action de « tirer » sur sa cigarette électronique. Il représente l’inspiration que prend le vapoteur afin d’amener la vapeur jusqu’à sa bouche. Ce terme est également utilisé dans le cadre du tabagisme.

Le tirage indirect

Le tirage indirect signifie que le vapoteur commence par inspirer la vapeur de sa cigarette électronique afin de l’amener à sa bouche, puis, dans un second temps, inspire une nouvelle fois afin de l’amener jusqu’à ses poumons. Il s’effectue ainsi en deux temps.

Il s’agit de la façon dont les fumeurs consomment leurs cigarettes combustibles.

Le terme « MTL » est l’acronyme de “Mouth To Lung”, qui signifie littéralement « de la bouche aux poumons ». C’est tout simplement l’anglicisme du terme « tirage indirect ».

Le tirage direct

A contrario, le tirage direct se réalise, lui, en un seul temps. Le vapoteur inspire ainsi la vapeur qui part de sa cigarette électronique jusqu’à ses poumons, directement.

Le tirage direct est généralement utilisé lors de l’utilisation d’une chicha par exemple.

Le terme « DL » est quant à lui l’acronyme de “Direct Lung”, que l’on pourrait traduire par « directement aux poumons ». Vous l’aurez compris, il s’agit du terme anglais utilisé afin de désigner le tirage direct.

A chaque type de tirage sa cigarette électronique

Puisque les deux types de tirage sont très différents, il est logique que les matériels qui leur sont destinés le soient aussi.

Ainsi, dans le cadre du tirage direct, le clearomiseur, atomiseur, ou dripper, sera généralement pourvu d’un drip-tip de type 510, de fin diamètre, afin de ne laisser passer qu’une faible quantité de vapeur, bien suffisante dans le cadre du MTL.

La puissance à laquelle sera réglée la box (ou batterie) sera également faible la plupart du temps, pouvant aller de 7 ou 8 watts à un maximum d’environ 25.

Les choses changent dans le cadre du tirage direct puisque les matériels sont cette fois-ci, généralement équipés d’un drip-tip de type 810. Beaucoup plus large que son petit frère 510, son plus grand diamètre laisse passer une quantité de vapeur plus importante, nécessaire lors de l’utilisation d’une cigarette électronique en DL.

Les puissances de vape sont également plus grandes, pouvant aller de 20 watts à plus de 200 pour les modèles équipés de plusieurs résistances. La vape à de si hautes puissances reste cependant réservée à une minorité de vapoteurs, la plupart pouvant se contenter de matériel équipé d’une seule résistance, et d’une batterie réglée entre 20 et 60 watts.

Les meilleures cigarettes électroniques en 2020

Adapter son taux de nicotine à son tirage

Puisque la puissance de vape et la façon même de vapoter changent sensiblement entre le tirage direct et le tirage indirect, il est important de bien prendre garde d’adapter son taux de nicotine en fonction du type de tirage utilisé.

En effet, qui dit puissance de vape plus élevée avec un drip-tip plus large, dit quantité de vapeur inhalée bien plus grande. Et qui dit grande quantité de vapeur, dit également une grande irritation pour la gorge si le liquide inhalé contient une grande quantité de nicotine.

Ainsi, s’il n’y a aucun problème pour vapoter un produit contenant 18 mg/ml de nicotine en tirage indirect, il est vivement déconseillé de consommer un produit aussi « fort en nicotine » dans le cadre du tirage direct.

Quel type de tirage pour bien débuter la vape ?

Répondre à cette question est relativement compliqué.

En effet, lorsqu’un fumeur choisit de passer à la cigarette électronique, son objectif premier doit être d’arrêter de fumer. Ainsi, à partir du moment où il réussit à cesser son tabagisme, le type de tirage utilisé importe peu.

Toutefois, plusieurs études scientifiques tendent à démontrer que pour maximiser ses chances d’arrêter de fumer avec la cigarette électronique, il est important de démarrer la vape avec des e-liquides aux taux de nicotine élevés. Et puisque le tirage direct empêche l’utilisation de ces produits, recommander de démarrer la vape en tirage indirect paraît logique.

De plus, l’un des nombreux avantages de la vape étant de permettre de conserver le geste de fumer, nous ne pouvons que vous conseiller de débuter la vape une nouvelle fois, en tirage indirect. En effet, vapoter de la même manière que vous fumiez, c’est augmenter les chances de tromper votre cerveau, et donc d’arrêter de fumer encore plus facilement !

Plus d’informations sur la vape

Quelle cigarette électronique pour quel profil de fumeur ?

  • Publié le 16/02/2016

On entend très souvent dire que les cigarette electroniques mini sont pour les petits fumeurs et que les grosses sont pour les gros fumeurs. Vous allez voir que la réponse à cette question n’est pas aussi simple.

Comment vapoter ?

Femme qui vapote avec sa cigarette électronique

  • Publié le 30/06/2017

Si vous débutez dans la cigarette électronique vous allez devoir passer par une phase d’adaptation, ce que les tabacologues appellent parfois la “courbe d’apprentissage” liée à l’usage d’e-cigarette. Voici des …

Les avantages de la cigarette électronique

  • Publié le 22/03/2019

Arrêter de fumer n’aura jamais été aussi facile Arrêter de fumer n’est jamais chose facile. Pourtant, le tabac étant responsable d’environ 73 000 décès prématurés chaque année en France, il …

Annonce

Une réponse à Tout savoir sur le tirage direct et indirect

  1. Boris dit :

    je ne savais pas qu’il y avait un tirage direct et indirect ! Merci beaucoup pour ces informations.