Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » Thomas Laurenceau : En 30 ans de journalisme je n’ai jamais reçu autant de messages d’insultes

Thomas Laurenceau : En 30 ans de journalisme je n’ai jamais reçu autant de messages d’insultes

    Annonce
Thomas Laurenceau (60 millions de consommateurs) sur le plateau du Grand Journal de Canal+ le mardi 27 août 2013

Thomas Laurenceau (60 millions de consommateurs) sur le plateau du Grand Journal de Canal+ le mardi 27 août 2013

Le dossier de 60 millions de consommateurs n’a pas fini d’avoir des répercutions. Au delà des prises de paroles de certains experts, scientifiques et tabacologues sur lesquelles nous reviendrons c’est surtout la réaction sociale qui aura été sans doute la plus marquante.

La phrase de Thomas Laurenceau, rédacteur en chef du magazine 60 millions de consommateurs, en dit long sur la polémique créée lundi dernier :

Nous avons touché quelque chose d’extrêmement sensible et les réactions ont été phénoménales. En 30 ans de journalisme je n’ai jamais autant reçu de messages d’insultes. – Thomas Laurenceau

Je ne vais pas décrypter l’émission du Grand Journal de mardi dernier durant laquelle Thomas Laurenceau est intervenu pour s’expliquer, mais je trouve assez étonnant le décalage entre le discours de monsieur Laurenceau et le contenu du dossier publié dans son magazine. Les éléments clés pour éviter la vague de colère qui s’est déferlée contre lui n’étaient pourtant pas très compliqués à trouver.

Monsieur Laurenceau le répète encore au Grand Journal de Canal+ et insiste lourdement : vapoter ne tue pas. Traité d’assassin selon ses propres termes, il s’étonne de voir que des vapoteurs, dont je fait partie, ont pu interpréter ses conclusions comme une incitation indirecte à reprendre la cigarette.

Avec toute son expérience de journaliste, monsieur Laurenceau est surpris de voir les journaux employer le terme “cancérigène” à tout va et ne semble pas comprendre la réaction en chaine qui a suivi sa publication. Il semble tout simplement avoir oublié que la cigarette électronique est un pur produit de l’internet et s’est démocratisée grâce aux liens sociaux que les fumeurs ont su entretenir entre eux. Ses collègues journalistes sont enfin très friands de titres croustillants, il était donc été évident que l’article allait créer la polémique.

Le site 60 millions de consommateurs a reçu d’innombrables messages à priori non censurés. Un collector dans l’histoire de la vapote française : http://www.60millions-mag.com/actualites/articles/pas_si_inoffensive_la_cigarette_electronique_nbsp

 

Review Author:Review Date: