Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » MODs » Test : VT 75 Color – Hcigar

Test : VT 75 Color – Hcigar

Nouvelle arrivée dans la gamme VT de Hcigar, la 75C embarque le tout récent DNA 75 Color de Evolv dans une box 26650 très bien réalisée. Une électronique qui associe excellence de vape et personnalisation totale de l’interface. Le meilleur chipset à ce jour.

Une ergonomie éprouvée

La nouvelle VT 75C reprend les recettes éprouvées de nombreuses boxes simple accu 26650. Dans la boîte, on retrouve également l’incontournable cordon micro USB qui vous permettra de recharger l’accu, mais également de connecter votre box à un ordinateur pour la piloter et la personnaliser avec le logiciel Escribe. Un mode d’emploi également bien sûr, et un adaptateur pour les batteries 18650, la box pouvant ainsi fonctionner avec les deux formats d’accus.

Edito 10/08/2017: Hcigar a publié un avertissement à postériori sur l’utilisation de 26650 anormalement longues. Une batterie de plus de 66mm de long risque de provoquer un court-circuit qui la fera dégazer et/ou exploser. La publication originale a été ajoutée à la fin de cet article. A prendre très au sérieux!

Les dimensions et le poids de la box sont sans surprise, conforme aux modèles similaires. Les formes sont agréablement arrondies et procurent une prise en main agréable. Elle est disponible en plusieurs coloris, le rouge dont j’ai hérité bénéficie d’une peinture métallisée des plus réussies, mais  d’inserts façon écailles de dragon qui ne plairont pas à tout le monde. Les modèles noirs par exemples seront nettement plus discrets.

Caractéristiques principales

  • Matériaux de construction : alliage de zinc et d’aluminium
  • Dimensions : 31 x 88 x 43 mm
  • Poids : 150 g
  • Puissance maximale  : 75 W
  • Type de batteries : 1 x 18650/26650
  • Chipset : DNA 75C

Le connecteur 510 est bien entendu monté sur ressort. Sa course n’est pas des plus longues, elle est toutefois suffisante pour passer “flush” avec tous les atomiseurs. Le connecteur lui-même est en biseau par petits paliers. L’effet est plutôt réussi avec les atomiseurs jusqu’au 25 mm, dont la base fera le dernier palier. AU delà par contre, l’atomiseur débordera, ce qui est un peu dommage puisqu’en soi la box permettrait de passer les atomiseurs en 30 mm. La polyvalence y perd ce que l’esthétique y gagne, finalement sans grande conséquence au vu de peu d’atomiseurs de plus de 25 mm.

On retrouve le bouchon du compartiment batterie sous la box. Son grand diamètre le rend très facile à manipuler et le filetage est agréable. Les arrêtes sont juste trop nettes et le contact un peu désagréable, mais un petit coup de papier de verre fin règle facilement la question en moins de temps qu’il ne m’en a fallu pour l’écrire. L’adaptateur pour batteries 18650 remplit son rôle sans jeu et maintient la batterie à l’intérieur sans le moindre jeu.

La face avant est nettement plus originale grâce au nouveau DNA 75C de evolv. On remarque d’abord le grand écran couleur, inédit sur les DNA. Non seulement il est beau, mais il est entièrement paramétrable avec Escribe. Je ne parle pas seulement de modifier les couleurs ou les paramètres affichés, mais bien de personnaliser toute l’interface! On peut choisir quelles données seront affichées, mais également régler l’ensemble des menus et leur arborescence. C’est bien toute l’interface, dans son apparence comme dans son fonctionnement, qui est paramétrable.

On remarque également l’apparition d’un troisième bouton de réglage, qui permet de sélectionner les paramètres à modifier et de valider les choix. Une bonne initiative compte tenu du nouveau mode de fonctionnement de l’interface.

Les finitions sont tout à fait correctes, les boutons en particulier sont agréables à manipuler. Ils ne bougent pas de leur logement, ce qui reste révélateur du soin apporté à la conception et à la réalisation ce cette box.

Menus et fonctionnalités améliorés

Difficile de parler des menus dans l’absolu, puisque vous pourrez les modifier à loisir. Pour cela, il faudra télécharger et installer la dernière version du logiciel Escribe, adaptée pour le DNA 75C.

Toutes les fonctionnalités des précédents modèles de DNA sont présentes, y compris les réglages du contrôle de température en fonction de n’importe quel fil, les réglages de la box et de la batterie.

La grande différence avec les précédentes version, c’est que la plupart de ces réglages sont mainenant disponibles sur la box directement, ce qui est tout simplement génial.

Escribe se voit gréffé un nouveau module, “Theme designer”, qui permet de modifier l’interface de la box. Vous pouvez partir d’un écran vierge, rajouter les paramètres qui seront affichés selon le mode de fonctionnement et l’état de la box, ainsi que les menus eux-même. Vous choississez ainsi les items qui seront présents sur chaque affichage, et ainsi l’arborescence même du menu.

Evolv a clairement fait un pas de géant de les possibilités offertes pour personnaliser l’interface de son chipset. En un mot, c’est comme vous voulez. Vous pourrez également trouver sur le forum DNA des interfaces toutes prêtes à télécharger, que vous pourrez adapter également à vos envies.

La meilleure vape du moment

Le DNA75C est une nette amélioration sur le DNA75, qui était déja excellent mais dont il corrige les quelques défauts pratiques.

En mode contrôle de la puissance, le DNA75C est tout simplement parfait. Il délivre très exactement la puissance demandée quelle que soit la résistance, avec une précision qui confine au diabolique. Sa tension maxi de 9 V (contre 6,2 V pour la version précédente) lui permet de monter facilement la puissance même avec des résistances plus élevées, délivrant ses 75 watts sans problème avec une résistance de 1 ohm. Le chipset idéal.

Le contrôle de la température n’est pas en reste. Avec une résistance en inox, le tracé sur l’oscilloscope est aussi lisse et contant qu’il le serait en contrôle de la puissance. Le test du coton sec est passé haut la main, le coton ressort immaculé de l’expérience. La box coupe immédiatement la tension quand votre montage manque de liquide, et l’adapte parfaitement et progressivement quand il s’assèche. Faire mieux va être plus que difficile pour les chipsets à venir.

Les deux principaux défauts de la précédente version du DNA75 ont été corrigés. La tension maxi en sortie est passée à 9 V, et surtout la gestion de la batterie est maintenant parfaite. Le premier DNA75 avait la fâcheuse tendance à vous indiquer “batterie faible” alors que l’accu était encore moitié plein quand vous vapiez au delà de 40 W. C’est de l’histoire ancienne avec le DNA75C.

En résumé…

Points positifs :

  • Le DNA 75C !
  • 26650 ou 18650
  • Ergonomie
  • Finitions
  • Le prix

Points négatifs :

  • Ne fait pas le café…
  • 10/08/2017: risque de court-circuit avec les batteries de plus de 66mm de long! (voir mise à jour sur l’article)

Conclusion

Notre note : 5/5 sans la moindre hésitation : Difficile de trouver des défauts objectifs à cette box. L’ergonomie et les finitions sont très bonnes, et le chipset rien de moins que le meilleur du marché. La vape est parfaite, que ce soit en contrôle de la puissance ou de la température. La version couleur du DNA75 apporte la personnalisation totale de l’interface, affichage et navigation compris. Pour 96 € frais de port compris, la box est au top et le chipset n’a pas de concurrent à ce jour.

Mise à jour importante 10/08/2017

Hcigar a publié un avertissement sur l’utilisation des batteries 26650 dans la VT75C.
La marque recommande de ne pas utiliser des batteries anormalement longues, au delà de 66mm au lieu des 65mm normaux, qui risquent de provoquer un court circuit au niveau de la batterie et de la faire dégazer et/ou exploser.

Un énorme défaut de conception apparu a postériori et reconnu par la marque, je vous laisse juger pour vous-même de l’impact sur une éventuelle décision d’achat.

La VT75C en images