Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Clearomiseurs » Test : Valyrian II – Uwell

Test : Valyrian II – Uwell

    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Innokin
  • Vaporesso
  • Point de vape
  • Geekvape
  • Jwei Eleaf

Le paysage des clearomiseurs subohm s’étoffe avec le dernier né de chez Uwell, le Valyrian II. Conçu pour produire de gros volumes de vapeur, il séduira les vapoteurs aimant embrumer l’espace autour d’eux, tout en conservant de bonnes saveurs.

Une machine à vapeur

Le Valyrian II a tout d’une machine à nuage : une contenance de 6 ml, 29 mm de diamètre (à son point le plus large), des résistances permettant de monter en puissance sans problème, une facilité d’utilisation impeccable. Ce Valyrian va rivaliser avec les meilleurs de sa catégorie malgré quelques petits défauts.

Caractéristiques techniques

Diamètre25 mm
Hauteur60,6
Contenance6
Poids g
Remplissagepar le haut
Résistancespréfaites
Plage d'utilisation80 à 120 W
Arrivée d'airpar le bas
Drip Tip810
MatériauxAcier inoxydable

Le coffret comprend :

  • Réservoir de rechange
  • Pièces de rechange
  • Mode d'emploi

Une boîte bien remplie

La boîte contenant le Valyrian II propose tout le nécessaire pour commencer immédiatement à l’utiliser. On y trouve le clearomiseur, un réservoir de rechange, deux résistances, des joints, un manuel et une protection pour le drip-tip. La version proposée en test ne contenait ni le pyrex classique ni le protège drip-tip, donc il n’en sera pas question dans ce test.

Le Valyrian II se compose d’un drip tip 810 fixé par des joints sur un top cap qui s’ouvre par une charnière. Nulle inquiétude de s’en mettre plein les mains, ce top cap reste fixé au clearomiseur. Une fois le top cap ouvert, on trouve deux gros haricots de remplissage qui font parfaitement leur office.

Vient en dessous un réservoir annoncé à 6 ml, ce qui n’a donc pu être vérifié. Sur la cloche d’atomisation, on retrouve le nom du clearomiseur dans une police rappelant sans conteste Game of Thrones.

La base du clearomiseur permet d’installer la résistance en la vissant simplement. Un système assez old school, mais qui fonctionne toujours très bien. Les consommables sont assez gros, et leur mise en place se fait simplement.

La base offre également trois grandes arrivées d’air qui permettent de produire de gros nuages sans difficulté. Elles sont réglables par le biais d’une bague. Ce système n’est pas particulièrement précis mais cela importe peu puisque ce clearomiseur est conçu pour être utilisé pour faire un maximum de vapeur.

Ce Valyrian II est bien conçu et vient, sans difficulté, rivaliser avec d’autres clearomiseurs subohm du marché.

Deux résistances pour monter vers les nuages

La boîte fournit deux résistances, sur les quatre disponibles pour ce clearomiseur, allant de une à quatre mesh. La première est une simple mesh à 0,32 ohm. Il s’agit de la résistance la plus équilibrée en terme de saveurs. On retrouve bien le goût du liquide même si il faut tutoyer les 100 W pour cela. Cela donne donc à la fois une vapeur dense mais également savoureuse.

La seconde résistance, de 0,14 ohm, est en dual mesh. Un peu moins savoureuse, la vapeur n’en est que plus dense. Point intéressant : chaque résistance indique son point minimal de liquide, et cela afin d’éviter les dry hit à l’utilisateur. Une excellente initiative.

Deux autres résistances existent également en triple et quadruple mesh, demandant également une puissance de 100 à 120 watts pour fonctionner.

Un top cap qui pose question

Le Valyrian II n’est toutefois pas exempt de quelques petits défauts. Le premier est son top cap. Le système d’ouverture et de maintien par charnière semble sur le papier être une bonne idée mais sur la durée, la résistance de l’ensemble peut sembler limitée. La charnière présente un léger jeu latéral et le système semble assez fragile. Un vapoteur soigneux ne rencontrera pas de problème, mais cela n’est pas le cas de tous.  

En résumé

On aime

  • Réalisation technique impeccable
  • Consommables de qualité
  • Des saveurs bien présentes dans des nuages énormes
  • Simplicité d'utilisation

On n’aime pas

  • La fiabilité du top cap pose question

Conclusion

4,6 /5

Le Valyrian II est un bon clearomiseur qui fait exactement ce qui lui est demandé : faire de gros nuages en préservant au maximum les saveurs. Le top cap interroge sur sa durabilité mais les qualités de réalisation et de conception de ce clearomiseur restent excellentes.

Le Valyrian II en images

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.