Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » MODs » Test : Therion DNA75C – Lost Vape

Test : Therion DNA75C – Lost Vape

Lost Vape a mis a jour sa gamme Therion avec l’excellente électronique DNA75C de Evolv, et en a profité pour améliorer les finitions de la version précédente, déjà très bonnes.

Une ergonomie réussie

Vous trouverez la Therion DNA75C dans une boîte plutôt réussie, avec un cordon micro USB qui vous servira éventuellement à recharger les accus directement dans la box, mais surtout à la connecter à votre ordinateur pour la paramétrer avec le logiciel Escribe. Vous aurez également un mode d’emploi sommaire, comme pour toutes les DNA, et il vous faudra faire appel a google pour l’exploiter dans ses derniers retranchements.

La version DNA75C reprend l’ensemble de l’ergonomie de la première version, celle équipée du DNA75 avec écran monochrome. C’est une bonne nouvelle, elle était excellente et Lost Vape a corrigé la plupart des petits défauts qu’on pouvait lui trouver.

Principales caractéristiques

  • Electronique: DNA 75C de Evolv
  • Dimensions 54*90.5*27mm
  • Puissance : 1 à 75W
  • Batterie : 2 accus 18650
  • Recharge par USB
  • Ecran : couleur 0.96″ TFTUne excellente électronique

Le connecteur 510 a été repris à l’identique. Il est esthétique, maintenu par trois petites vis pour une parfaite fixation à la box. Aucun soucis de voir ce connecteur bouger comme c’est facilement le cas sur la Terminator de Wismec. Le plot positif est monté sur un ressort ferme qui assure un excellent contact, et le filetage est assez profond pour que tous vos atomiseurs soient “flush”, c’est à dire vissés à fond sans laisser d’espace avec la box. 

La porte du compartiment des batteries a également été reprise, avec un encore meilleur ajustement. Sur la première version, elle pouvait bouger un peu si on appuyait dessus par le coté. Détail résolu sur cette version couleur, la porte ne bouge plus du tout quoi qu’il arrive. Le compartiment batterie a également été repris, en un tout petit peu plus petit. Quasiment rien, mais cela ne facilite pas l’insertion de la première batterie, celle qui est au fond. C’est le défaut de cette box, cette première batterie s’enlève facilement grâce au ruban, mais reste casse pieds à insérer.

Il faudra d’ailleurs le faire avec précaution, le bas (le négatif) en premier. L’insertion complète demande un peu de doigté, en faisant attention à ne pas abîmer le wrap de la batterie au niveau du positif qui frottera facilement sur le plot. Les polarités sont clairement indiquées à l’intérieur, les deux batteries se placent dans le même sens.

Elles sont de fait câblées en parallèle, l’électronique est prévue pour fonctionner avec une seule batterie. Avoir le double d’autonomie par rapport à une simple accu reste un avantage sensible et les Therion sont les seules boxes DNA75 de série à le proposer.

La face avant diffère bien entendu de la version précédente, avec son grand écran en couleur et les trois boutons de réglage.Les boutons justement ont été améliorés, ils ne bougent absolument plus de leur logement. Ceux de la première version étaient très propres, ceux-ci sont impeccables. 

Une excellente électronique

Le DNA75C est le dernier chipset d’Evolv. Il corrige les quelques défauts du DNA75 premier du nom, en particulier la tension maxi en sortie un peu faible et la mauvaise gestion de la batterie au delà de 40 watts. A noter tout de même que la première Therion ne souffrait pas de ce dernier soucis avec ses deux batteries parallèles.

En mode contrôle de la puissance, c’est le sans faute. La box délivre exactement la puissance demandée, avec un signal plat et une excellente réactivité.

Le contrôle de la température est très proche de celui de la version précédente du chipset, difficile à améliorer il est vrai. La vape est constante, en un mot identique à celle du mode puissance. Le coton est parfaitement protégé s’il s’assèche. 

En un mot, la vape avec le DNA75C est irréprochable, et sans aucun doute parmi les meilleures, sinon la meilleure disponible à ce jour.

Entièrement paramétrable

Comme toutes les électroniques DNA, le 75C se paramètre avec le logiciel Escribe et la box connectée à un ordinateur. Il faut certes un peu de temps pour maîtriser l’ensemble de ses possibilités, mais le jeu en vaut la chandelle.

La version 75C pousse la personnalisation encore plus loin, puisque c’est toute l’interface qui est entièrement modifiable via ne nouveau module “Theme designer” d’Escribe. Il ne s’agit plus seulement de modifier quels paramètres seront affichés à l’écran, mais bien de modifier ou de créer les écrans eux même, et donc toute l’interface et la navigation. De nombreux réglages qui n’étaient disponibles que sur Escribe sont ainsi disponibles sur la box directement.

L’interface par défaut de la Thérion DNA75C est plus sobre et à mon avis plus pratique que celle de la Hcigar VT75C dont j’ai fait la revue il y a peu. C’est finalement sans grande importance, vous pourrez vous créer celle qui vous conviendra soit en partant de zéro, soit en reprenant un des nombreux modèles disponibles sur le forum Evolv.

En résumé

Points positifs :

  • Excellentes réalisation et finitions
  • Ergonomie
  • Qualité de vape remarquable
  • Personnalisation infinie

Points négatifs :

  • Insertion de la première batterie

Conclusion

Notre note : 5/5. La Therion DNA75C est une excellente box, que ce soit pour la qualité de réalisation ou, encore plus, pour la qualité de la vape. On ne peut objectivement lui reprocher que l’insertion difficile de la première batterie. Si vous cherchez une box double accus, que 75 watts vous suffisent et que le budget vous convient, c’est un choix presque évident.

 

La Lost Vape Therion DNA75C en images

Name of Reviewed Item: Therion DNA75C - Lost Vape Rating Value: 5 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2017/08/revue-therion75C-005.jpg Review Author:Review Date: