Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Drippers » Test : Recurve Dual RDA – Wotofo

Test : Recurve Dual RDA – Wotofo

    Annonce

Le Recurve dual RDA de Wotofo est un dripper double coil, fruit de la collaboration avec le reviewer Mike Vape. La suite attendue après succès du Recurve (simple coil) ne déçoit pas.

 

Look passe-partout

Rien de bien original dans l’aspect extérieur, mais les finitions étant propres, l’engin inspire confiance. Sur le coté pas d’air flow massif, mais six petits trous par coil, on devine tout de suite un aérien un peu restrictif. La vis du pin 510 dépassant suffisamment il n’y aura aucun problème pour l’utiliser en méca hybride (connexion directe entre la vis et le pôle positif de l’accu).

Un discret “Recurve” est gravé sur la cloche et, comme toujours, on retrouve les gravures Wotofo sous le plateau. Il est vendu avec deux drip tips. Le premier est gris légèrement transparent, très classique, évasé, sobre. Et l’autre en résine est beaucoup plus flashy, par contre la couleur est aléatoire, il faudra vous en remettre à la chance sur ce coup-là. 

Caractéristiques techniques

Diamètre24 mm
Hauteur22 mm
Poids34 g
Option BFPin BF inclus
Type de montageDual
Plateau de montagePostless
Plage d'utilisation40 à 120 W
Arrivée d'airLatérales
Drip Tip810
MatériauxInox

Le coffret comprend :

  • Pièces de rechange
  • Pin BF
  • Résistances
  • Drip tip
  • Outil
  • Mode d'emploi

Packaging et accessoires

Comme toujours Wotofo délivre un package complet pour accompagner le produit. Des outils, des joints et vis de rechange, un second drip tip, une paire de coils et les lacets de cotons pour une mise en service rapide et facile du dripper.

Il y a également un pin BF de compétition. Je vous expliquerai pourquoi je le qualifie de “compétition” dès que j’aurais terminé de nettoyer mon dernier oversquonk.

Et pour finir, un outil assez original pour couper les pattes des coils à la bonne longueur. Franchement, dans cette gamme de prix, il serait déplacé d’en demander plus ^^

 

Et sous le capot ?

Forcément c’est là que tout se passe. On retrouve le même système d’air flow que sur le single coil. De chaque côté du dripper, il y a des protubérances percées de six trous permettant de guider l’air directement sur les flancs du coil (s’il est à la bonne hauteur).
C’est efficace et procure une sensation de vape aérienne et très légèrement restrictive. Le rendu de saveur de ce système est très correct et dans la bonne moyenne des drippers de cette taille. De plus, je n’ai constaté aucun sifflement désagréable des air flows, ce qui aurait pu être rédhibitoire.

Deux fois six trous, trois possibilités de réglage ! Ou pas…

Alors là, j’avoue que je ne comprends pas bien comment ils ont pu louper ce “détail”. Six trous qui se ferment deux par deux quand on tourne la cloche. On a donc la possibilité de vaper en deux fois six trous, deux fois quatre trous et donc deux fois deux…. Et c’est là que ca bugge. La partie métallique interne au dripper n’est pas assez large. Du coup, quand on souhaite fermer quatre trous, les deux premiers dépassent un peu de ce qui est censé les obstruer et on se retrouve avec une prise d’air parasite sur le côté du dripper (environ la moitié du trou dépasse).

J’avoue, c’est chercher la petite bête, étant donné le volume interne du Recurve Dual je ne pense pas que vaper avec les air flows au minimum soit agréable. C’est un dripper conçu pour être utiliser toujours ouvert en grand.

Et en bottom feeder ça donne quoi ?

Un mot : Énorme ! Profondeur de cuve 8 mm ! Dont 2 mm de réserve en dessous du niveau de la vis BF pour placer votre coton. Si vous avez le doigt lourd sur le squonk attention à votre pantalon, le trou de la vif BF est juste ÉNORME ! Je l’ai mesuré a 1,7 mm, le jus monte très très vite !

En ce qui concerne l’étanchéité de la cuve, les deux joints font plutôt bien le travail, il y a quand même pas mal de condensation qui reste au niveau des vis. Le système à double joint fonctionne bien, mais attention à ce qu’ils  ne soient jamais secs… Si c’est le cas, ils ne resteront pas en place si la cloche accroche dessus.

Montage des coils et cotonnage

Wotofo recommande une longueur de patte de 7 mm et le placement postless est très pratique. En plus les vis de serrage étant sur le coté de la cuve, il est toujours aisé d’y avoir accès. Le cotonnage n’a rien de compliqué non plus, il faut juste laisser une bonne longueur sur les côtés des coils, pour bien venir mettre le coton dans le fond de la cuve.
Les coils étant assez haut perchés avec leur pattes de 7 mm, ne coupez pas trop court !

7 mm de pattes… ils sont gentils eux… "Et comment que je mesure ça moi ?!"

Eh oui, ils sont gentils chez Wotofo ! Dans le pack, on trouve un outil très astucieux pour mesurer et faciliter la coupe des pattes des coils. C’est une sorte de jeu de cales percées. Composé d’une cale de 4 mm et de six cales de 1 mm. Il suffit de sélectionner le nombre de cales pour avoir la hauteur de coupe souhaitée, de positionner les coils dans les trous des cales et de couper ce qui dépasse. C’est bien pensé, simple et pratique !

En résumé

On aime

  • Bon rapport qualité-prix
  • Tirage aérien légèrement restrictif
  • Design classique
  • L'outil pour mesurer la longueur des pattes des coils

On n’aime pas

  • Impossible de réduire complètement les air flows
  • Les joints de cuve qui sautent facilement

Conclusion

4,4 /5

Le Recurve Dual RDA de Wotofo est un excellent produit dans la catégorie des 24 mm avec un package sympa et des finitions très propres pour le prix. Si on oublie la petite boulette anecdotique des air flows, ce dripper est bien sous tous rapports. Avec son design sobre c’est une belle collaboration pour un produit bien fait.

Le Recurve Dual RDA en images