Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Pods » Test : PM40 – Vaporesso

Test : PM40 – Vaporesso

    Annonce
  • Innokin
  • Vaporesso
  • Point de vape
  • Geekvape
  • Jwei Eleaf

En cette fin d’année, Vaporesso présente le PM40 : un pod de 40 W et de 1800 mAh, à la fois esthétique, fonctionnel et savoureux. Un pari osé, mais réussi par la marque.

Un pod de plus ?

C’est effectivement la question que l’on pourrait se poser tant le marché est surchargé de ce type d’appareils. Mais Vaporesso parvient à tirer son épingle du jeu en proposant l’un des produits les plus aboutis en la matière. Ce PM40 devrait en séduire plus d’un, au vu de ses nombreux atouts.

Caractéristiques techniques

Dimensions du pod96,45 x 30,6 x 21,5 mm
Poids du pod88 g
ChargeUSB-C
batterie1800 mAh
Plages d'utilisation5 à 40 W
Capacité du réservoir4 ml

Le coffret comprend :

  • Pod
  • Réservoirs
  • Cordon USB
  • Mode d'emploi

Une boîte qui va à l'essentiel

La boite du PM40 s’avère très complète et cela dès le déballage. On retrouve dans la boîte le PM40, deux cartouches, deux résistances, un câble et un manuel. L’essentiel pour bien démarrer, et cela sans se poser de question.

Le PM40 est un pod compact, très réussi esthétiquement avec une grande praticité d’utilisation. Sur la face avant se situe un bouton de déclenchement seul, préservant l’aspect à la fois sobre et pratique du pod.

L’arrière propose pour sa part uniquement un petit bouton glissant de droite à gauche permettant de régler l’arrivée d’air de manière très précise.

L’un des flancs propose une des deux arrivées d’air, tandis que le second comprend également un petit écran OLED de 0,69 pouce. Juste ce qu’il faut pour indiquer la puissance, le niveau de batterie, la résistance et le nombre de bouffées. Juste dessous se trouve un port USB-C pour le chargement de la batterie.

Sur le dessus du mod se trouve l’emplacement de la cartouche. À ce niveau, tout s’emboîte sans difficultés et il n’y a aucun jeu.

La cartouche en elle-même se découpe en deux parties. La première est l’embout qui vient couvrir la cartouche. En dessous, l’utilisateur va retrouver un bloc plastique permettant dans sa partie inférieure d’insérer la résistance, de manière excessivement simple puisqu’il s’agit de pousser la résistance dans l’orifice.

Sur le dessus de ce bloc, se trouve le trou de remplissage, protégé des fuites par un petit opercule de silicone. Pour utiliser cette cartouche, il faut prévoir d’employer un flacon avec pointe très fine pour l’insérer sans difficulté. La contenance de la cartouche de 4 ml est suffisante pour tenir longtemps sans avoir à recharger.

Un pod efficace

Le moins que l’on puisse dire est que le PM40 est efficace proposant une plage de puissance allant de 5 à 40 W, sélectionnée automatiquement par l’appareil en fonction de la résistance insérée. Cela permet de faciliter grandement la vie de l’utilisateur, qui n’a donc pas à se préoccuper de régler sa cigarette électronique. Le chipset Axon de la marque, adapté à ce matériel, fonctionne vraiment très bien au niveau de la détection du consommable et de la réactivité lors de l’utilisation.

À cela s’ajoutent les deux résistances GTX de 0,6 et 0,8 ohm. La première est dédiée à l’inhalation directe (directement dans les poumons), proposant un volume de vapeur plus important, notamment avec un airflow entièrement ouvert, tandis que la seconde conviendra plus aux amateurs d’inhalation indirecte (inhalation bouche puis poumons comme une cigarette de tabac) avec une vape beaucoup plus restreinte.

La batterie est un autre gros point fort de ce pod, avec 1800 mAh et une puissance maximale de 40 W. L’utilisateur a une autonomie réellement intéressante avant de devoir recharger.

De même, la capacité de 4 ml de la cartouche s’avère elle aussi particulièrement intéressante pour les primovapoteurs, car elle assure une grande quantité de vape avant de remplir. Entre son esthétique, très épurée et réussie, et ses capacités étonnantes, le PM40 a tout pour séduire.

Vapeur et saveurs bien présentes

Le volume de vapeur ainsi que les saveurs sont également un point très important dans l’optique du vapotage. Le PM40 se défend particulièrement bien dans les deux catégories. La résistance à 0,6 ohm offre un volume de vapeur plus important que sa camarade, tout en conservant des saveurs assez justes. Celle à 0,8 ohm donne plus de rendu au niveau des saveurs, celles-ci étant moins noyées dans le volume de vapeur, tout en en conservant suffisamment pour que cela soit satisfaisant pour l’utilisateur.

En résumé

On aime

  • Finitions impeccables
  • Produit esthétique
  • Capacités de la batterie
  • Des résistances de qualité
  • Grande facilité d'utilisation

Conclusion

5 /5

Le PM40 de Vaporesso est un excellent pod mod. Il allie à la fois une esthétique sympathique, des capacités intéressantes, le tout dans un format très compact. Une belle réussite de la part de Vaporesso qui parvient avec ce produit à se hisser sur le podium des pods.

Le PM40 en images

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.