Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Pods » Test : Pal 2 – Artery

Test : Pal 2 – Artery

    Annonce

Le pod Pal 2 est le fruit d’une collaboration entre la marque Artery et le youtubeur Tony B. C’est un kit tout-en-un compact qui s’annonce polyvalent. Destiné à tout type de vapoteurs, saura-t-il sortir du lot alors que le marché est inondé de pods et kits tout-en-un de toutes sortes ?

Ergonomie

Le kit est très compact et son format est idéal pour se glisser dans une poche grâce à sa finesse. Il est léger, au point qu’on a régulièrement tendance à vérifier si on l’a bien sur soi.

La prise en main est agréable, le bouton tombe facilement sous le pouce quand on l’utilise de la main droite. Ce qui n’est malheureusement pas le cas quand avec la main gauche car si l’on souhaite utiliser le bouton avec le pouce celui-ci ne tombe pas au bon endroit et la partie air flow est parfois obstruée par la main. La petite LED est visible mais pas trop voyante.

Les caractéristiques essentielles du Pal 2 d’Artery

Type de matériel kit débutant
Dimensions mod 83 x 43 x 17 mm
Batterie 1000 mAh
Charge USB
Capacité du réservoir 3 ml
Résistances 0,6 ou 1,2 ohm
Arrivées d’air indirect ou direct
Poids du kit 75 g

Le coffret comprend

Artery Pal 2 (x1), résistances (1 x 0,6 ohm, 1 x 1,2 ohm), cordon USB (x1), mode d’emploi (x1)

Remplissage et réservoir : peut mieux faire 

 

Le remplissage se fait en retirant un petit bouchon en caoutchouc, ce qui rend  indispensable l’emploi de flacons à embout fin. Ce n’est pas le remplissage le plus facile qu’on ait pu voir, même s’il reste simple.

On peut également lui reprocher la difficulté à voir la réserve d’e-liquide qu’il reste dans la cartouche, surtout quand le capot est fermé. La cartouche est d’un noir transparent qui masque assez largement la visibilité et on arrive trop régulièrement à essayer de vaper sur un réservoir vide sans s’en rendre compte, avant le redouté dry hit.

Finitions

Les finitions sont exemplaires, rien ne bouge les matériaux utilisés sont de bonne qualité. Une petite encoche permet d’ouvrir la porte qui est maintenue fermement par deux aimants.

Comment ça vape ?

Le Pal 2 propose deux types de vapes : soit en inhalation direct avec la résistance mesh 0,6 ohm, soit en inhalation indirecte avec la résistance 1,2 ohm.

Avec la résistance mesh 0,6 ohm, la vape est vraiment agréable,  les saveurs aux rendez-vous et la production de vapeur est étonnamment importante pour ce type de matériel. Elle supporte même les liquides avec 70 % de glycérine végétale. Il faudra par contre ouvrir le flux d’air au maximum sans quoi la vapeur devient trop chaude et les saveurs moins bien restituées.

Avec la résistance de 1,2 ohm, les saveurs sont un peu moins présentes. On obtient une vape indirecte qui sera sûrement plus adaptée pour ceux qui recherchent des sensations proches d’une cigarette combustibles.

En résumé

On aime

  • La compacité
  • La qualité de la vape
  • La polyvalence
  • L’ergonomie
  • L’autonomie

On n’aime pas

  • Le remplissage peu pratique
  • Le manque de visibilité du niveau de liquide restant 
  • Le réglage du flux d’air peu accessible
  • L’utilisation avec la main gauche qui gène le flux d’air   

Conclusion

3,5 /5
 
Quelque soit le type de vape que l’on recherche, on prend du plaisir à vaper avec ce Pal 2 d’Artery. Doté d’une autonomie correcte en e-liquide et en batterie, il peut très bien être utilisé en modèle d’appoint pour un vapoteur expérimenté. Il est aussi facile à utiliser, évolutif et polyvalent pour un nouveau vapoteur. Dommage que le remplissage peu pratique et le manque de visibilité du niveau de liquide restant viennent un peu gâcher la fête.
 

Le Pal 2 d’Artery en images

Les derniers articles sur la marque Artery

 

 

Pour ne rien manquer de l’actualité de la vape, rejoignez les 7 000 abonnés à notre newsletter et recevez chaque semaine nos derniers articles !

Annonce

Name of Reviewed Item: Pal 2 - Artery Rating Value: 3.5 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2019/03/IMG_20190226_112158.jpg Review Author:Review Date: