Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Pods » Test : Origin X – Oxva

Test : Origin X – Oxva

  • Par , le 18/09/2020 à 19h43
    Annonce
  • Ecigplanete

Oxva est une jeune marque de cigarette électronique qui réussit une bien belle entrée en matière avec l’Origin X. C’est un pod qui fonctionne avec un accu au format 18650 et de nombreuses options existent sur ce modèle pour rendre l’expérience plus agréable. Enfin, les résistances de ce modèle sont son atout majeur.

Un Origin revu et corrigé

L’origin X est le petit frère de l’Origin qui n’a pas spécialement brillé. Le moins que l’on puisse dire c’est que le fabricant Oxva a revu sa copie de fond en comble pour produire un produit abouti avec des résistances qui placent le produit parmi les plus pertinents sur le marché des podmods.

Caractéristiques techniques

Dimensions du pod135,7 x 23,5 x 34,5 mm
Poids du pod95 g
ChargeUSB-C, charge externe
Plages d'utilisation5 à 60 W
Capacité du réservoir3 ml

Le coffret comprend :

  • Pod
  • Pièces de rechange
  • Cordon USB
  • Mode d'emploi

Une belle réalisation

Le haut du mod accueille le réservoir. Le drip tip de la cartouche est moulé. Il n’est pas spécialement désagréable au contact des lèvres, mais le pod offre plusieurs styles de résistances qui, pour certaines, méritent une ouverture plus large. On regrette un peu cet aspect fixe. Sur une tranche du réservoir, des surépaisseurs permettent un meilleur retrait. Malgré sa transparence, il est difficile de situer le niveau d’e-liquide, une fois la cartouche mise en place.

Sous la cartouche, deux arrivées d’air permettent le refroidissement de la résistance. Elles sont fixes et ne sont pas réglables. Cela pourrait être un point négatif mais il n’en est rien. L’Origin X dispose d’un second système d’airflow, nous y reviendrons.

Sur l’arrête opposée, une petite ouverture est présente. Elle s’avère utile lors du retrait du réservoir. Les aimants qui maintiennent en place la cartouche sont puissants. En saisissant la cartouche de chaque côté, elle est plus facile à retirer. C’est simple, mais il fallait y penser.

Il n’y a que deux boutons sur l’Origin X : un bouton de réglage et un bouton de déclenchement. L’unique bouton d’ajustement de la puissance fonctionne sur une boucle de 5 à 60 W. En appuyant dessus, on augmente les watts. Si l’on dépasse la valeur choisie, il faut continuer à appuyer pour arriver à la fin du cycle et repartir à partir de 5 W. C’est un peu inhabituel, tant la production actuelle inclut quasi systématiquement un bouton “+” et un “-“. Mais la montée dans les chiffres est rapide et on finit par s’y habituer. Cela n’a rien de rédhibitoire.

Le bouton fire est entouré d’un bandeau lumineux. Il est petit et un peu en retrait. Il ne présente aucun jeu et suffisamment ferme. Rien à dire, c’est soigné et bien intégré.

Sous le mod, on trouve la prise USB-C pour une éventuelle mise à jour ou pour recharger sa batterie. Il n’y a pas de trou de dégazage sous le podmod mais en cas de difficulté avec l’accu, la porte du compartiment à accu ne tiendra pas longtemps.

Le berceau à accu est simple d’accès. En retirant la porte tenue par quatre aimants, on peut placer sa batterie. Une courte lanière facilite le retrait de l’accu. La polarité est indiquée à l’intérieur.

De la polyvalence

 

Le réservoir tient sur le haut du mod grâce à un large aimant. La tenue est excellente, le magnétisme est puissant, aucun risque que le réservoir se détache de lui même. Il n’y a aucun jeu latéral à déplorer.

Le réservoir est classique. Un trou situé en dessous permet l’insertion de la résistance qui est maintenue par une série de joints. Deux ergots, de chaque côté, aident au placement du coil et évitent ainsi les fuites. Un petit bouchon en silicone permet de fermer et d’ouvrir l’accès au remplissage. Il est, aussi, situé en dessous. Cela change un peu des systèmes situés sur le côté. Dans nos différents essais, il n’a souffert d’aucune fuite.

 

Différentes résistances sont disponibles pour l’Origin X. Trois résistances passant d’une valeur de 0,3 à 1 ohm et qui se vissent sur une bague avec un airflow ajustable. Dans le kit de base, c’est la résistance d’1 ohm qui est fournie.

Il existe également un plateau RBA pour monter un microcoil de son choix. Une résistance de 0,2 ohm pour une plage d’utilisation située entre 55 et 60 W est fournie dans le kit de base. Elle se distingue des autres modèles car elle ne dispose pas d’une bague du flux  d’air ajustable.

Un plateau avec un connecteur 510 est aussi disponible en option pour associer le podmod à un atomiseur de son choix ne dépassant pas 23 mm. Avec un atomiseur de 24 mm, cela déborde un peu sans pour autant que cela soit réellement inesthétique.

Autre accessoire plutôt intéressant avec ce plateau RBA double coil. Il possède un drip tip au format 810 et une bague d’airflow laissant apparaître une série de trois trous de chaque côté. Ce plateau dispose de son propre réservoir et ne peut être démonté pour un nettoyage complet. C’est dommage, cela peut s’avérer nécessaire lors de changements de liquide.

On peut installer deux coils de 3 mm sans aucune difficulté, la place est suffisante. Le plateau de type postless est simple d’accès, les vis de bonne facture. Le top cap s’emboîte sur la base et est maintenu par un ergot central.

De chaque côté du plateau, la place est généreuse pour loger la fibre dans le réservoir. Ce plateau RBA se comporte comme un RTA. Le coton plonge dans le réservoir et fait remonter le liquide par capillarité.

À la vape, le Oxva est très bon. Les saveurs sont une véritable réussite. La résistance à 1 ohm restitue fidèlement les saveurs. On obtient, avec ce modèle, une vraie vape en inhalation indirecte. En ouvrant complètement l’airflow, on peut vaper sur une “petite” vape en inhalation directe.

Les résistances de 0,3 et 0,5 ohm, en option, sont de très bons compromis. Elles s’utilisent entre 20 à 40 W pour une vape en inhalation directe dense et savoureuse. Elles consomment peu de liquide et peu de batterie au passage.

Le plateau RBA monocoil a moins d’intérêt comme souvent sur ce genre de produit. La place est petite, le montage n’est pas des plus confortable pour un bénéfice à peine perceptible.

La résistance de 0,2 ohm fournie dans le kit est idéale pour une plus grosse production de vapeur. Les saveurs sont toujours aussi bonnes mais on regrette un peu l’impossibilité de régler le flux d’air sur ce modèle même si dans sa configuration de base, elle fonctionne bien. À noter, qu’en enchaînant les bouffées avec ce coil, le corps du mod a tendance à chauffer un peu sans que cela devienne gênant.

Nous avons reçu, pour ce test, un coffret en édition limitée qui comprend tous les accessoires disponibles. Mais ce coffret, spécial tests, a le premier chipset du modèle. Avec le plateau RBA double coils, le mod est bridé à une valeur de 40 watts. C’est bien dommage pour un modèle capable de délivrer 60 watts. En effet, une fonction du chipset est de proposer une valeur idéale et une limite de puissance pour chaque accessoire. Après plusieurs échanges avec le fabricant, ce dernier nous a indiqué que la version commercialisée ne sera plus bridée. Il sera donc possible d’utiliser la base double coils jusqu’à 60 watts.

 

En résumé

On aime

  • Qualité des saveurs
  • Facile à utiliser
  • Look
  • Emploi d'un accu 18650
  • Résistances de qualité
  • Nombreuses options

On n’aime pas

  • Pas d'airflow réglable sur le coil à 0,2 ohm
  • Peut chauffer selon la résistance
  • Drip tip propriétaire

Conclusion

4,4 /5

L'origin X est un très bon podmod fonctionnant avec un accu 18650. Les résistances sont de très bonne qualité et le rendu aromatique est idéal. Les nombreuses options disponibles permettent de faire évoluer son setup. Il souffre de quelques défauts comme une chauffe potentielle avec la résistance de 0,2 ohm et un drip tip peu évolutif.

Le Origin X en images

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.