Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Drippers » Test : Nio RDA/RSA – QP Design

Test : Nio RDA/RSA – QP Design

  • Par , le 26/05/2020 à 18h54
    Annonce

Le Nio RDA/RSA de QP Design est un petit dripper de 22 mm orienté saveur. Très bien usiné, il est remarquablement fourni pour être ultra personnalisable et s’associer avec de nombreux setups. Mais un défaut majeur le rend particulièrement pénible à l’usage et demande, rapidement, une correction.

Quel dommage

Le Nio de QP Design a tout pour être un des meilleurs drippers du moment : une superbe finition et de nombreux accessoires pour le personnalise. De plus, il produit une vapeur d’excellente qualité. Mais sa conception le rend particulièrement bruyant et s’apparente plus à un sifflet qu’au son d’un dripper de ce format. Une mise à jour s’impose, vite !

Caractéristiques techniques

Diamètre22 mm
Hauteur29 mm
Poids28 g
Option BFPin BF inclus
Type de montagesimple et complexe
Plateau de montagesimple coil
Plage d'utilisationselon montage
Arrivée d'airpar le haut
Drip Tip510
Matériauxacier inoxydable

Le coffret comprend :

  • Cloche de rechange
  • Pièces de rechange
  • Pin BF
  • Drip tip
  • Outil

Belle impression

Sous le Nio, on trouve les gravures habituelles : nom du modèle, numéro de série qui est confirmé par une carte fournie dans la boîte et signée individuellement. Un gage de qualité et de suivi du produit. Bien entendu, le dripper est fourni avec un pin 510 percé pour une utilisation en bottom feeder. C’est d’ailleurs sur cette configuration que le Nio est le plus confortable, nous y reviendrons.

Le baril est gravé du logo de la marque. L’usinage est très bon, sans bavure. Le top cap est séparé du baril et comprend un drip tip au format 510. Il est assez long et agréable au contact des lèvres. Les arrivées d’air se situent en haut du baril et redirigent le flux d’air sous le coil et sur les côtés.

Le dripper est remarquablement fourni. Dans la boite, on trouve pas moins de 6 beauty rings et autant de top cap ainsi que deux barils. Il est quasi impossible de ne pas réussir la combinaison parfaite avec son mod. Avec la beauty ring, le Nio passe de 22 à 24 mm de diamètre, un format devenu standard et en adéquation avec la majorité des box du moment.

 

Le dripper appeau

Le plateau de montage est massif. Deux joints maintiennent le baril sur la base. Ils sont de très bonne facture et font parfaitement leur office. De chaque côté des posts, deux trous permettent d’accéder au vis de montage. La plupart des tournevis destinés au reconstructible passe, bien que la visibilité soit nulle au fond de cet orifice. Les arrivées d’air sont orientées vers le bas. La résistance doit être placée en conséquence pour un refroidissement optimal. Aucun bloqueur dans la rotation du baril n’est présent. La qualité des joints permet, la plupart du temps, de dévisser le dripper d’une box. Mais après de longues séances de vapotage, la condensation présente complique cette rotation. Il faut alors retirer le baril et dévisser la base. C’est dommage, pas toujours très pratique et salissant sur les doigts.

 

Les arrivées d’air sont situées sur le côté et en dessous de l’emplacement de la résistance. Malgré un usinage biseauté, les airflows de côté sont droits. L’air arrive directement sur le coil sans orientation.

Le plateau de montage est de type postless. Malgré de nombreuses tentatives dans nos tests, il nous a été impossible de séparer le pôle positif du négatif sans envisager de dégrader le dripper. C’est dommage, pour un nettoyage en profondeur, c’est un élément à prendre en compte. En usage bottom feeder, le liquide arrive par le dessous. L’hydratation de la fibre est excellente et rapide. On peut s’autoriser à enchainer les inhalations sans souci.

La mise en place du coil est simple. Un coil de 3 mm se loge avec beaucoup d’aisance. Il faut être attentif à ne pas placer le coil trop haut pour éviter une chauffe excessive. La mise en place du coton est tout aussi aisée et demande peu de fibre.

Au delà de l’aspect technique et de l’excellente qualité de fabrication de ce Nio, c’est surtout la vapeur qu’il procure qui questionne. Visuellement c’est une réussite. L’usinage est excellent. Le Nio est destiné à être un dripper de haut niveau. La vapeur produite est excellente. En utilisation squonk, la vapeur est bien chargée d’arômes et de liquide sans jamais la moindre projection en bouche. Toute la plage aromatique d’un liquide est présente, nette et sans défaut. Mais le grand, l’immense défaut défaut du Nio est le son qu’il produit. À chaque inhalation, airflow pleinement ouvert, le dripper siffle excessivement. C’est presque l’outil idéal pour partir à la chasse et attirer les oiseaux, quoiqu’il est plus probable que les volatiles prennent la poudre d’escampette. Quelque soit le montage et la hauteur du coil, ce son est présent et quelque peu énervant. Du coil de 2 mm à 3,5 mm de diamètre en passant par le 3 mm, ça siffle. Il en va de même, coil au plus près des airflows, en haut, en bas, toujours le même diagnostic : ça siffle. Le problème semble venir des arrivées d’air sous le coil qui favorisent le bruit.

Il existe des solutions alternatives pourtant pour limiter cette nuisance sonore. En orientant les arrivées d’air vers le coton et non vers le coil, plus un bruit. Mais ce détournement se fait au détriment d’un refroidissement adapté et les saveurs s’effrondent. L’autre solution possible est de fermer de 3/4 la bague d’airflows pour réduire sérieusement le sifflement. La vape devient beaucoup plus restreinte, plus chaude et plus éloignée du but premier de ce dripper.

PS: le fabricant a annoncé suite aux vives réactions des utilisateurs, une mise à jour du baril avec une arrivée d’air plus restreinte. Les conditions d’obtention de ce nouveau baril sont encore à définir.

En résumé

On aime

  • Packaging généreux
  • Ultra personnalisable
  • Qualité d'usinage
  • Superbes saveurs

On n’aime pas

  • Pas de bloqueur de baril
  • Bruit important

Conclusion

3,5 /5

Le Nio RDA/RSA de QP Design est excellent dans la restitution des saveurs. Bien fourni, parfaitement usiné, sa vape est excellente pour un single coil de ce format. Mais une erreur de conception le rend fortement bruyant au point qu'il en devient désagréable. Dommage, la mise à jour devient indispensable.

Le Nio RDA/RSA en images

Les commentaires sont fermés.