Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Kits » Test : Nautilus AIO – Aspire

Test : Nautilus AIO – Aspire

  • Par , le 5/10/2018 à 14h00
    Annonce

M. Aspire devrait avoir sa statue au Panthéon de la vape, pour avoir conçu en 2013 le Nautilus, un excellent clearomiseur qui a permis à un nombre incroyable de fumeurs de se mettre à la vape. C’est un des atomiseurs qui a marqué la sortie de la préhistoire de la vape et, malgré son âge et une petite tendance aux fuites, c’est encore un atomiseur pertinent. La sortie d’un Nautilus AIO destiné à simplifier encore la vape pour les débutants est un événement : est-il à la  hauteur de la légende ? Grosse pression !

La vape tout en un

Pour concevoir le Nautilus AIO, Aspire s’est inspirée de la forme des pods, avec une batterie de 1000 mAh, plate et compacte, dans laquelle se clipse un réservoir.

Cela donne un petit objet, léger parce qu’en plastique (54 g), aux formes douces, agréables en main. En bouche, l’embout est assez fin, c’est la bonne taille pour l’inhalation indirecte qu’il propose.

Un capuchon permet de protéger l’embout quand on le range dans une poche ou un sac.

Pour vaper, il suffit d’appuyer sur le bouton de mise en route, dans le V de la façade.
La vape est conforme à la qualité “Nautilus”, ouf ! Elle est douce, le hit n’est pas agressif, même avec des taux importants de nicotine, et les saveurs sont bien restituées. L’inhalation est bien sûr indirecte, on aspire d’abord la vapeur dans la bouche avant de l’inhaler, mais le réglage de flux d’air permet un début d’inhalation directe.

La force des Nautilus, c’est d’offrir une vape satisfaisante, avec de la pêche, tout en vapant à très faible puissance (entre 8 et 12 W), ce qui permet une bonne autonomie, aussi bien en liquide qu’en batterie. Bref, l’appellation “Nautilus” n’est pas usurpée, sa vape se situe entre celle du Nautilus premier du nom et de ses cousins Nautilus 2 et X.

Le Nautilus AIO en pratique

Avant de l’utiliser, il convient de monter une des deux résistances fournies dans le kit.

Pour ce faire, il faut commencer par retirer le réservoir, en appuyant sur les deux boutons noirs, sur les côtés de la batterie.

Nous découvrons un réservoir, certes en plastique, mais bien conçu, et assez pratique.

Pour placer la résistance, il faut d’abord dévisser l’écrou central…

… puis visser une résistance dedans (on ne peut pas se tromper de sens).
Ensuite il suffit de revisser l’écrou, qui accueille aussi la bague de réglage du flux d’air.
Il faut donc retirer le réservoir pour le régler, ce qui n’est pas très pratique dans l’absolu. En réalité, pour ce genre de vape, on change rarement de flux, et le fait qu’il soit à l’intérieur permet au moins qu’il ne se dérègle pas tout seul.

Aspire propose deux résistances pour le Nautilus AIO, repérable à la couleur de leurs joints. Toutes les deux ont une valeur de 1,8 ohm. La verte est conçue spécialement pour les liquides utilisant des sels de nicotine, mais elle marche aussi très bien avec des liquides classiques. La blanche est conçue pour les liquides classique, c’est la résistance historique des Nautilus, et elle marche aussi très bien pour les liquides en sels de nicotine.

Alors pourquoi les différencier, et quelle est la différence ? A part la taille un peu plus grande des trous d’arrivée de liquide, je n’en vois pas et Aspire ne communique pas clairement sur ce point. En pratique, on retiendra que toutes les résistances “Nautilus” peuvent être utilisées sans distinction, y compris celle de 1,6 ohm qui n’est pas proposée dans le kit, mais apportera un petit surcroît de puissance, nécessaire à ceux qui ouvrent le flux d’air.

Pour remplir le réservoir, il suffit de retirer le bouchon en silicone orange, et d’utiliser une fiole à embout fin : les gros embouts, twists ou pipettes, engorgent le passage. Le réservoir peut accueillir plus de 4 ml d’e-liquide, ce qui est large pour ce genre de vape qui consomme peu.

Revue technique

Le Nautilus AIO est livré avec 2 résistances, un câble USB et un mode d’emploi succinct mais suffisant.

Les caractéristiques essentielles du Nautilus AIO d’Aspire

Type de matériel kit débutant
Dimensions mod 87 mm sur 37 sur 21
Batterie 1000 mAh
Capacité du réservoir 4,5 ml
Résistances interchangeables, 1,8 ohm
Arrivées d’air réglable
Poids du kit 54 g

Petites observations chafouines

Ce Nautilus AIO est excellent, ça ne fait pas de doute, mais donne pas une impression de qualité à la prise en main.


C’est la construction qui donne cette (fausse) impression de faible qualité. Le pod est agréable à tenir en main, parfaitement fonctionnel, sa légèreté est un atout et il semble solide. Mais, je ne sais si c’est la nature du plastique utilisé ou la manière de le mettre en œuvre, ça fait cheap, alors qu’il existe des box en plastique qui ne donnent pas cette impression.

Petites observations heureuses

Cette critique n’enlève rien à l’excellence de cette AIO. Sa prise en main est agréable, sa légèreté lui permet de ne pas déformer nos poches, l’embout est parfait, et surtout, la vape est excellente en inhalation indirecte : elle a du goût, du hit et de la densité tout en consommant peu. C’est la recette du mythique Nautilus dans un format compact. Formidable !

De surcroît, son autonomie est excellente, avec une réserve de près de 300 bouffées, équivalentes à plus d’un paquet de clopes : on peut sortir avec le Nautilus AIO sans craindre la panne sèche.

En résumé

On aime

  • Le format compact
  • La légèreté
  • La qualité de vape remarquable
  • L’autonomie importante
  • L’embout agréable

On n’aime pas

  • La qualité du plastique, qui fait toc sans l’être

Conclusion

5 /5
 

Aspire ne bluffe pas en appelant cette AIO Nautilus. Elle offre vraiment l’excellente vape du Nautilus dans un format compact, agréable à tenir en main et léger. Sa batterie de 1000 mAh lui donne de surcroît une belle autonomie, bien dimensionnée pour les fumeurs qui souhaitent de dégager de la clope en adoptant la vape. 

 

Le Nautilus AIO d’Aspire en images

Les derniers articles sur la marque Aspire

Test : Nautilus AIO – Aspire

  • Publié le 5/10/2018

La vape tout en un Pour concevoir le Nautilus AIO, Aspire s’est inspirée de la forme des pods, avec une batterie de 1000 mAh, plate et compacte, dans laquelle se clipse …

Actu : Breeze 2 – Aspire

  • Publié le 30/04/2018

Après une première version du pod mod Breeze, Aspire va prochainement commercialiser la version 2. Que peut-on en attendre ? Plus d’autonomie et plus de contenance         …

Test : Typhon 100 – Aspire

  • Publié le 29/03/2018

La Typhon 100 d’Aspire est la première box d’une nouvelle série. Résolument tournée vers l’autonomie avec une batterie intégrée de 5 000 mAh, elle ne manque de rien malgré quelques …

 

 

Pour ne rien manquer de l’actualité de la vape, rejoignez les 6 500 abonnés à notre newsletter et recevez chaque semaine nos derniers articles !

Annonce

Name of Reviewed Item: Nautilus AIO - Aspire Rating Value: 5 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2018/09/DovpoVee.Vig-1.jpg Review Author:Review Date: