Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Kits » Test : Mojo Kit – Voopoo

Test : Mojo Kit – Voopoo

  • Par , le 19/03/2018 à 11h46
    Annonce

Original et facile d’usage, le Mojo Kit de Voopoo est composé de la box Mojo à batterie intégrée et du clearomiseur Uforce qui allie saveur et vapeur.

Le clearo Uforce est déjà connu

Voopoo ayant plutôt bien réussi son arrivée dans le monde des clearomiseurs avec l’Uforce, on pouvait se douter que le fabricant n’allait pas en rester là. Désormais disponible avec les box Too, Drag (version or) et la Mojo, l’offre est désormais complète. Ayant au préalablement testé l’Uforce, revue que vous pouvez retrouver ici, nous ne parlerons dans ce test que de la box Mojo.

La box Mojo est charmante

La Mojo est une petite box qui embarque un accu de 2 600 mAh intégré et non interchangeable, délivrant une puissance maximale de 88 W. Le design de la Mojo est plutôt original, et comme pour tout ce qui sort de l’ordinaire, on aime ou on déteste. J’avoue pour ma part avoir un petit faible pour ce design, bien que tout ne soit pas parfait.

L’atomiseur prendra place sur une sorte de piédestal légèrement surélevé. D’un diamètre de 24 mm, il n’est pas possible d’y placer un atomiseur plus large sans qu’il ne dépasse. La box ayant une épaisseur de 25 mm, c’est dommage que le socle ne soit pas exactement de cette taille. Ce point est d’autant plus étrange que le clearomiseur Uforce possède un diamètre de pratiquement 25 mm, 24,6 mm pour être précis, et qu’une fois en place, le débordement est perceptible. Mis à part ce point, ce connecteur ne révèle pas de surprise avec un positif qui est bien entendu monté sur ressort.

De chaque côté des deux façades, se trouvent les boutons – et +. Le bouton de feu est situé entre ces boutons et au-dessus de l’écran, dans la partie arrondie. Les emplacements de ces boutons sont parfaitement naturels et tombent immédiatement sous le pouce ou l’index. Un peu trop même. En effet, pratiquement deux fois sur trois, lorsque je prends la box en main, j’appuie par inadvertance sur l’un des boutons – ou +. Lorsque la box est en veille, cela n’a pas d’incidence, car le fait d’appuyer sur un bouton ne fait que rallumer l’écran, mais si celui-ci est déjà allumé, je change la puissance. À noter que ce phénomène demeure lorsque l’on vape, tout dépend de la façon dont vous tenez la Mojo. Ce problème est d’autant plus agaçant qu’il n’y a pas de possibilité de verrouiller uniquement les boutons – et +.

L’écran est situé sous le fire, mais nous y reviendrons plus tard, et encore en-dessous, on trouve le port micro USB. Le dessous de la box accueille un bouton reset accessible avec une aiguille, ainsi que les trous de dégazage qui sont placés sur deux parties biseautées. Tout l’intérêt de ces biseaux est d’avoir les trous de dégagés lorsque la box est posée verticalement, ce qui est assez bien vu. Cependant, cela engendre un petit problème de stabilité. La surface de contacte de la box n’est finalement que de 2 × 2 cm, et lorsqu’elle repose debout, notamment avec un clearomiseur un peu volumineux comme l’Uforce, son équilibre devient assez instable. Il faudra faire attention où vous la posez, car la moindre petite bousculade, notamment vers l’arrière, la fera tomber immédiatement et pour peu que votre atomiseur possède un réservoir bulle, il y aura un risque de casse.

Pour finir sur cette présentation, les finitions de la Mojo sont très bonnes. La peinture est de qualité, les boutons ne bougent pas, la prise en main est agréable et l’impression générale laisse à penser que la Mojo est faite pour durer.

Revue technique

Les caractéristiques essentielles du Mojo Kit de Voopoo

 

Type de matériel kit régulé
Dimensions mod 82 mm sur 38 sur 27,5
Poids du mod 172 g
Batterie 2 600 mAh (intégrée)
Charge 2 A
Puissance de 8 à 88 W
Contrôle température oui
Diamètre max. de l’atomiseur 24 mm
Écran 11 mm × 21 mm, monochrome
Matériaux alliage de zinc
Dimensions atomiseur 24,6 mm de diamètre et 49,65 mm de haut avec drip tip et hors connexion
Contenance 3,5 ml
Remplissage par le haut, sans démontage du top cap
Plage d’utilisation de 40 à 80 W
Arrivée d’air
Résistances U2 en 0,4 ohm
Couleurs disponibles noir, inox, or, bleu, gunmetal et rainbow

Le coffret comprend

Box Mojo (x1), clearomiseur Uforce (x1), pièces de rechange (1 réservoir en Pyrex et des joints), résistances (2 U2 en 0,4 ohm), drip tip (x1), cordon USB (x1), mode d’emploi (1 pour la Mojo et 1 pour le Uforce)

L’écran est personnalisable

Les informations affichées à l’écran sont claires, suffisantes, et affichées verticalement, ce qui est déjà en soi très bien. La luminosité de l’écran est correcte en intérieur, mais difficilement lisible en extérieur comme malheureusement sur la majorité des box. On retrouve tout en haut la puissance ou la température, l’icône de batterie, la valeur de la résistance, le voltage ou la puissance en mode TC et pour finir, le temps de la dernière bouffée.

Il est cependant possible de modifier cet affichage ainsi que de personnaliser ses propres courbes de vape. Pour cela, Voopoo met à disposition un logiciel, qui est téléchargeable ici, uniquement pour Windows, mais il n’est cependant qu’en anglais et mandarin, mais simple à comprendre, enfin pour l’anglais, j’ai encore du mal avec le mandarin :). Contrairement à d’autres logiciels dont je tairais le nom, dès que l’on branche la Mojo sur son ordinateur, elle est immédiatement reconnue sans avoir le moindre driver à installer. Le logiciel en lui-même est parfaitement stable, son interface est clair et, au cas où, une aide intégrée répond aux différentes questions que l’on pourrait se poser.

Le logiciel permet de :

  • Obtenir les informations concernant la Mojo
  • Mettre à jour le firmware
  • Modifier l’affichage graphique des différents menus
  • Modifier les valeurs des différents fils pour le contrôle de la température
  • Modifier la luminosité de l’écran
  • Éditer des courbes de vape pour le contrôle de température
  • Éditer des courbes de vape pour le mode puissance

Ce petit logiciel n’est certes pas aussi évolué qu’Escribe conçu pour les chipsets DNA, mais pour ceux qui, comme moi, ne possèdent pas une licence en physique quantique pour utiliser un logiciel permettant de régler son e-cig, reste parfaitement accessible.

Le Firmware Gene

Par rapport aux dernières box de la marque comme l’Alpha One que nous avons testée dernièrement, le firmware a évolué et dans le bon sens. Les différents modes de vape sont désormais tous présents et cela va du mode puissance en passant par le contrôle de température avec tous les fils, jusqu’au mode d’éditions de courbes personnalisables, le tout avec la possibilité de sauvegarder ses réglages avec 5 emplacements mémoire pour le mode puissance et 5 autres pour le contrôle de la température.

Lorsqu’on installe un atomiseur, la box demande s’il s’agit d’une nouvelle résistance, et dans l’affirmative, sélectionne directement une puissance de vape. Si l’idée est intéressante, je trouve cependant que la puissance choisie est systématiquement un peu trop élevée par rapport à ma vape.

La navigation dans les différents menus est simple. On y accède aux menus en cliquant simultanément sur les boutons – et + tandis que 3 clics sur le bouton de feu permettent de changer de mode de vape entre le mode puissance et les différents contrôles de température. Les menus sont peu nombreux puisqu’il n’y en a que trois de réellement utiles : le mode de vape, l’accès aux mémoires qui contiennent les courbes personnalisées, et le verrouillage de la box. Deux autres menus sont également présents et ne servent qu’à indiquer le numéro de série de la box et la version du firmware.

À noter que lorsque la box est éteinte et que l’on presse un bouton, le message OFF s’affiche à l’écran. C’est tout bête, mais je trouve cette info pratique. Pour finir, le rechargement s’effectue à 2 A, et possède bien entendu toutes les protections concernant les températures internes, chargement et courts-circuits.

La mise à jour du firmware s’effectue avec le logiciel et ne pose aucun problème à condition comme nous l’avons vu, de posséder un ordinateur sous Windows. Si vous êtes sous Linux ou chez Apple, cela risque de poser un problème, car rien ne semble être prévu pour ces systèmes d’exploitation.

En résumé

On aime

  • Son design original
  • Son chipset performant et complet
  • La recharge à 2 A
  • La navigation simple dans les menus
  • Ses très bonnes finitions
  • Le logiciel de personnalisation si vous êtes sous Windows

On n’aime pas

  • Uforce non flush avec la Mojo
  • Appui involontaire sur les boutons – et + lorsqu’on a la Mojo en main
  • Stabilité incertaine de la Mojo lorsqu’elle est posée verticalement
  • Autonomie un peu juste avec l’Uforce qui demande au moins 55 W
  • Logiciel de réglage uniquement sur Windows, comment faire sur Apple et Linux ?

Conclusion

4 /5
 

La Mojo est aussi originale que simple d’utilisation. Après 3 semaines d’utilisation, je n’ai pas rencontré le moindre problème de fonctionnement. Mais la Mojo n’est pas exempte de défauts, et son association avec l’Uforce montre peut-être des limites en termes d’autonomie. On regrettera également que le diamètre de l’atomiseur ne puisse dépasser 24 mm, mais dans l’ensemble, la Mojo demeure une petite box sympa et conviendra pour une vape de tous les jours.

 

Le Mojo Kit de Voopoo en images

Les derniers articles sur la marque Voopoo

Guerre médiatique, tensions commerciales : bienvenue dans l’enfer de la vape

  • Publié le 16/03/2018

Les reviewers américains appellent au boycott de VOOPOO Qui ne connaît pas la marque Vandy Vape ? Probablement peu de gens, surtout depuis le succès remporté par plusieurs de leurs …

Test : Uforce Tank – Voopoo

  • Publié le 1/02/2018

Le Uforce de chez Voopoo, est un clearomiseur subohm qui se présente comme étant “le roi des saveurs”. Pour un premier clearomiseur d’une marque n’ayant pas encore fait ses preuves …

Test : Alpha One – Voopoo

  • Publié le 7/12/2017

L’Alpha One est une box au design original, très bien réalisée, et équipée d’une électronique excellente tant qu’elle n’est pas amoureuse.  Cela peut surprendre dit comme ça, et pourtant… Une …

 

Pour ne rien manquer de l’actualité de la vape, rejoignez-les 6 500 abonnés à notre newsletter et recevez chaque semaine nos derniers articles !

Annonce

Name of Reviewed Item: Mojo Kit - Voopoo Rating Value: 4 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2018/03/vignette-1.jpg Review Author:Review Date: