Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Mods » Test : Mega Volt 80W – Council of Vapor

Test : Mega Volt 80W – Council of Vapor

    Annonce

Council Of Vapor, fabricant californien bien connu pour ses dripper sur comme le Aris Pro ou le Royal Hunter, poursuit sa ligne de box compactes avec la Mega Volt 80W, dans la lignée de sa Mini Volt.

Mini format et haute puissance

Diantre, cette box est toute petite ! 60mm x 24,5mm x 39mm, voilà la taille de la bestiole. Une batterie intégrée 20500 de 1750 mAh et nous voilà avec 80 W entre les doigts. À peine plus grosse de sa grande sœur Mini Volt, la Mega Volt double la puissance. La montée en charge est plutôt vive et on n’aura pas de soucis à monter un dripper en subohm. Nous continuons dans nos tests de mods avec ce nouveau produit dont voici les caractéristiques essentielles.

Revue technique

  • Dimensions: 60 x 39 x 24,5 mm
  • Batterie : 20500 intégrée d’une capacité de 3000 mAh
  • Puissance de sortie : de 5 à 80 W
  • Tension de sortie : de 2,6 à 8 V
  • Résistance minimale : 0,2 ohm
  • Plage de température en mode TC : 200-600°F/100-300°C
  • Fil supporté : Ni200, titane et inox
  • Construction en alliage de zinc haute qualité
  • finition en peinture texturée
  • Inserts en fibre de carbone
  • Mécanisme de “fire” surdimensionné
  • Opérations sur trois boutons
  • Affichage OLED intuitif
  • Capacité de charge V3- Peut être rechargée en 40 – 60 minutes avec transformateur 3 A
  • Port Micro USB – Mode Passthrough
  • Connexion 510

Un chipset simple mais déroutant

Le chipset possède tout ce qu’on attend d’une électronique actuelle. Mode puissance et contrôle de température (Ni, Ti et SS) sont au rendez-vous. Cela dit, les réglages sont minimalistes. Pas de réglage de puissance en TC. Ça se règle tout seul. Le blocage de résistance se fait lors de la question : New Coil ? Attention à poser votre atomiseur a froid.

En mode puissance, un mode économie d’énergie qui baisse automatiquement la puissance de sortie, permettra de prolonger la charge de la batterie. Le chipset offre également trois modes de montée en puissance (soft, standard et powerful), ce qui permettra de personnaliser sa vape.

Assez bizarrement, les commandes de réglages ne tombent pas sous le sens, ou du moins, comme nous sommes habitués. Un appui sur + ou – ne fera pas varier la puissance ou la température. Au lieu de ça, le + affiche la valeur de résistance. Le – , le mode de montée en charge en mode puissance et le type de fil en mode TC. Pour changer la puissance, il faudra faire un appui simultané sur + et fire en mode puissance. En mode TC, cette commande permettra de changer la température. Étonnant et étrange ergonomie. Cela dit, les clics intempestifs seront évités. Pourquoi pas, mais c’est un peu déroutant au début. Avec trois clics, on accède aux menus de réglages. Première étape, le mode (TC ou Power). Pour changer le mode, on appuie sur + ou -, puis on valide avec fire. En mode TC, le clic sur fire ouvre deux réglages : l’échelle de température en °C ou °F et le réglage de fil. En mode power, un seul menu supplémentaire apparaît : le mode autopower on ou off. Ce qui met ou pas le mode économie d’énergie en service. La suite est commune aux deux modes, à savoir le temps de mise en veille et la sortie des réglages en validant sur + ou -. On regrettera le fait de ne pas avoir l’affichage de la tension qui, à mon sens, est plus utile que la puissance.

USB 3.0, la charge rapide

C.O.V annonce fièrement avoir la box la plus rapide du marché en termes de charge. Pour cela, le port USB est à la norme 3.0, ce qui permet de recharger totalement l’accu en 40 à 60 minutes moyennant une alimentation débitant 3 A, d’après le constructeur.

Belle finition

Cette box est jolie et toute en rondeurs. Aucun angle saillant ne vient casser son design. La finition est à l’avenant. C’est à dire impeccable ; mi-acier noir granité, mi-acier zingué brossé laqué de couleur noire ou acier avec toujours cette petite touche en fibre de carbone caractéristique de la marque.

Trois boutons ornent la tranche de la box. L’expérience d’utilisation est correcte pour la taille et les boutons tombent plutôt bien sous les doigts. Ceux-ci ne souffrent d’aucun jeu et le clic est franc sans être trop ferme. Bon point. Étant donné les dimensions de l’engin, on se contentera d’un atomiseur en 22 mm si on veut rester flush.

Le port USB se situe sur le dessous. J’imagine qu’il était mal aisé de le placer sur le côté, mais ce placement s’avère gênant lorsque l’on veut recharger setup debout. Avec un atomiseur étanche, pourquoi pas. Mais tous ne supportent pas d’être couchés trop longtemps sous peine de fuites. Notamment certains drippers avec cuves profondes. L’afficheur est minuscule et contraste avec ce que l’on fait de nos jours. Mais cela peut se concevoir dans un espace aussi petit. De ce fait, les informations visibles sont minimales : puissance ou température et charge de batterie.

En résumé

Points positifs :

  • Design très bien fait
  • Bonnes finitions
  • Puissance de 80 W
  • Bonne qualité de fabrication
  • Charge rapide
  • Poids

Points négatifs :

  • Port USB sur le dessous
  • Pas d’affichage de tension
  • Réglages minimalistes

Conclusion

Notre note : 4,2/5. Elle est diablement sympathique cette box. Pour ceux qui veulent compacité, facilité d’utilisation et puissance, ce produit sera des plus séduisant. Le chipset est simple. Trop objecteront certains geeks. Mais après tout, ce n’est pas le genre de produit s’adressant à eux.

Name of Reviewed Item: Mega Volt Rating Value: 4 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2017/06/megavolt.jpg Review Author:Review Date: