Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Atomiseurs » Test : Leto R – Titanide

Test : Leto R – Titanide

    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Innokin
  • Vaporesso
  • Point de vape
  • Geekvape
  • Jwei Eleaf

Le Leto revient ! L’atomiseur de Titanide, qui a su séduire bon nombre de vapoteurs, est proposé dans une version 2, baptisée “R”. Une itération du premier modèle, qui offre un bon nombre d’améliorations sans dénaturer son propos.

Tradition et modernité

Le Leto, premier du nom, avait fait parler de lui lors de sa sortie, en 2017. Atomiseur conçu en France, mais dont la fabrication était sous-traitée en Chine, pour le proposer à un tarif accessible, il était clairement orienté vape aérienne sans pour autant sacrifier les saveurs.

Le Leto 24 mm avait été suivi d’une version MTL en 22 mm, qui nous avait appris que Titanide avait une interprétation plutôt aérienne du MTL, puis un Leto 24 mm qui nous apprenait que, si, Titanide savait bien faire du MTL pur et dur.

Il était temps de faire entrer le Leto dans une nouvelle ère, mais sans tourner le dos à ce qui avait fait le succès de la gamme. Alors, comment Titanide a su négocier ce virage délicat ? C’est ce que nous allons voir.

Caractéristiques techniques

Diamètre24 mm
Hauteur46
Contenance4
Poids52 g
RemplissagePar le haut
Type de montagesimple et complexe
Plateau de montagesimple coil
Plage d'utilisationselon montage
Arrivée d'airPar le bas
Drip Tip810
MatériauxPyrex, acier

Le coffret comprend :

  • Réservoir de rechange
  • Pièces de rechange
  • Résistances
  • Drip tip
  • Outil
  • Mode d'emploi

Un Leto pour les gouverner tous

Mettons fin immédiatement au suspense : Titanide est présent depuis des années sur le marché français, c’est une marque référence dans la domaine du haut de gamme, en un mot, ce sont tout, sauf des amateurs. Et le Leto R vient confirmer cette réputation.

Le fabricant a, pour cette nouvelle version, fait le choix de proposer un atomiseur qui saches faire à la fois du DL et du MTL. Si la version ouverte est plus restrictive que l’ancien Leto, pas de beaucoup néanmoins, Titanide a fait le choix de plots insérables pour réduire et diriger le flux d’air en DL restreint et MTL pur et dur. D’autres bagues externes d’airflow seront également proposées en option pour affiner encore plus.

Autant dire que, si le tirage d’air du Leto ne vous convient pas, c’est que vous n’aurez pas beaucoup cherché…

Le système de clamps monté sur ressorts ne change pas, mais si dispense désormais du plaqué or qui n’apportait techniquement rien. Les coils viennent se mettre en place facilement et s’ajustent tout aussi aisément.

Au Vapexpo, l’équipe Titanide signalait que le seul défaut du Leto (selon eux) est de devoir faire une résistance de 3 mm. En effet, en dessous, même en 2,5 mm, il n’y aurait pas assez de coton pour combler les vastes arrivées de liquide. Selon nous, un coil de 2,5 mm est tout à fait faisable, à condition de bien savoir manipuler son coton. Mais ça ne vous facilitera pas la vie, clairement.

Au niveau de la résistance, le fil le plus fin, au plus gros coil complexe, sont maintenus à la perfection, et quelle que soit la position où vous le placez. Diaboliquement efficace.

Le Leto R se pare de différentes finitions, allant de l’acier polit au revêtement noir, autant sur son extérieur que sur sa cheminée. Celle-ci est d’une pièce avec la chambre d’atomisation et vient se visser sur le tableau. Les pas de vis sont impeccables.

Le remplissage se fait par le dessus, en dévissant simplement le top cap. Et en fermant les arrivées d’air. Et en retournant l’atomiseur lorsqu’on les ouvre à nouveau. Bref, vous l’aurez compris, le Leto R reste sur les habitudes de de type d’atomiseur. Mais l’ajustement parfait du top cap, le coulissage impeccable de la bague d’air flow, rendent l’opération très simple.

Enfin, dernier point mais pas des moindres, le pin 510 est ENFIN d’une taille réglementaire. La version précédente du Leto proposait un pin 510 rallongé pour faire contact sur les mods hybrides, désormais, Titanide est revenu dans la norme.

Bon, mais il vape comment, ce Leto ? Et bien formidablement bien. L’air flow, que vous soyez sur un MTL intransigeant ou un DL légèrement restreint, offre le tirage que vous souhaitez avec précision. Les saveurs sont très bien restituées, particulièrement sur les fruités.

Enfin, un tank nano viendra réduire sa taille, et réchauffer un peu sa vape, pour le plus grand plaisir des amateurs de saveur classic.

En résumé

On aime

  • Les finitions exemplaires, surtout à ce prix
  • La précision de tous les aiflow proposés.
  • La qualité de vape et du rendu des saveurs
  • Le coffret très complet
  • Les options qui permettront de le personnaliser

On n’aime pas

  • Le cotonnage avec une résistance de moins de 3 mm

Conclusion

4,9 /5

Le Leto R est le digne successeur de la gamme du même nom. A la fois autant à l'aise en MTL qu'en vape directe, a combinaison des éléments proposés vous permettra de trouver votre vape et de l'apprécier au fil du jour, sans que les contraintes liées à ce type d'atomiseur ne se fassent trop pensantes. Un moyen de s'offrir une vape très haut de gamme sans se ruiner.

Le Leto R en images

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.