Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Pods » Test : Klypse – Innokin

Test : Klypse – Innokin

  • Par , le 23/05/2022 à 19h06
    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Innokin
  • Vaporesso
  • Geekvape
  • VDLV
  • Dlice

Le dernier né des pods du fabricant Innokin se veut particulièrement simple et efficace. Compact et sobre il ne nécessite pas le moindre réglage. Un très bon produit d’appoint pour les vapoteurs déjà équipés ou pour celles et ceux qui souhaitent essayer le vapotage pour la première fois.

De la sobriété

Le Klypse est à la fois léger et discret. Avec 45 g sur la balance, il sait se faire oublier, que ce soit dans un sac ou une poche. Sa ligne épurée garantit beaucoup de discrétion à l’usage et son petit format ne le rend pas moins solide avec l’emploi d’un alliage en aluminium. Entièrement automatique, le Klypse ne demande aucun réglage. Il suffit juste de remplir son réservoir d’e-liquide et de vapoter.

Caractéristiques techniques

Dimensions du pod94 x 29 x 15,2 mm
Poids du pod45 g
ChargeUSB-C
batterie700 mAh
Plages d'utilisationautomatique
Capacité du réservoir2 ml

Le coffret comprend :

  • Pod
  • Cordon USB
  • Mode d'emploi

Un design sobre

Le Klypse d’Innokin est compact, il fait la taille d’un surligneur. La tenue en main est excellente. Rien ne glisse. L’emploi d’alliage d’aluminium participe au poids plume du pod et à la qualité perçue. Le Klypse est fourni avec un capuchon qui se clipse sur l’embout buccal. C’est plus hygiénique en situation de transport. Lorsque l’on souhaite vapoter, il n’est pas nécessaire de garder ce capuchon en main. Il se fixe à la base du pod grâce à un aimant puissant qui garantit une tenue irréprochable. Visuellement, c’est parfaitement intégré puisque ce capuchon adopte la même forme que le corps de la batterie.

Sur une arrête, un liseré brillant contraste avec le reste du pod. La marque y est indiquée. On trouve, également, sur cette partie une petite LED qui s’illumine à l’utilisation. Elle indique le niveau de batterie restante et le bon fonctionnement du dispositif.

 

Sous le pod, deux aimants maintiennent le capuchon. La capacité de la batterie est aussi indiquée. Le Klypse dispose de 700 mAh. C’est cohérent avec la taille du pod. Pour une utilisation exclusive en journée, il faut penser à recharger son Klypse, sauf pour les vapoteurs ponctuels.

Sur le côté, un port USB-C permet la recharge rapide du Klypse. On aperçoit sur la photo un petit orifice. On trouve le même trou de l’autre côté. C’est par ces entrées que l’air circule jusqu’à la résistance pour la refroidir.

Vape automatique

La cartouche du Klypse est maintenue dans son logement par des aimants. Nous n’avons pas observé de jeu latéral ou une tenue défaillante du réservoir. Lors de nos tests, aucun suintement, ni fuite, n’a non plus été constaté. Quand la cartouche est dans son emplacement, il peut être difficile de parfaitement situer son niveau de liquide restant. Il ne faut pas hésiter à la sortir avant d’être surpris par un manque d’e-liquide.

Classiquement, le remplissage demande de soulever un petit opercule en silicone. Il tient bien et couvre suffisamment le réservoir pour faciliter l’opération. Avec 2 ml de contenance et une résistance de 0,8 ohm, le Klypse n’est pas un grand consommateur d’e-liquide. Le Klypse est entièrement automatique. Il n’est pas nécessaire d’appuyer sur un bouton pour produire de la vapeur. Seule l’inhalation déclenche la vape. Aucun réglage donc, ni aucun appui ne sont nécessaires. Pour un débutant, un fumeur de cigarette de tabac, ce type de dispositif peut être convaincant et permettre une entrée facile dans le vapotage.
Du côté de la vape, le Klypse produit une vapeur de qualité. L’emploi de mesh dans les résistances contribue à un excellent rendu. La vapeur est légèrement tiède. La production de vapeur étant cohérente avec ce type de résistance, le Klypse est fait pour de l’inhalation indirecte (aspiration de la bouche puis des poumons comme une cigarette de tabac).

Lorsque la résistance est usagée, on jette entièrement la cartouche. Il suffit de la déposer dans son point de collecte habituel ou dans les vape shops disposant d’un bac de collecte de déchets électriques.
Ces cartouches sont ensuite revalorisées pour tout ou partie en matériaux de construction par exemple. Le fabricant Innokin travaille avec la société Ecologic pour le traitement de son matériel usagé. Un petit geste pour la planète qui a le mérite d’exister et que nous encourageons.

En résumé

On aime

  • Design
  • Facilité d'utilisation
  • Qualité des saveurs
  • Capuchon protecteur

On n’aime pas

  • Niveau d'e-liquide

Conclusion

4,9 /5

Le Klypse est un très bon pod. Tout automatique, il ne demande aucune connaissance spécifique pour être utilisé. C'est le bon compagnon pour un sevrage tabagique ou pour un dispositif d'appoint pour un vapoteur plus aguerri. Les saveurs sont au rendez-vous.

Le Klypse en images

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.