Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Kits » Test : Kit Z50 – GeekVape

Test : Kit Z50 – GeekVape

  • Par , le 19/05/2021 à 13h37
    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Innokin
  • Vaporesso
  • Point de vape
  • Geekvape
  • Jwei Eleaf

Le kit Z50 du fabricant GeekVape est un petit ensemble constitué d’une box à batterie intégrée de 2000 mAh et d’un clearomiseur top airflow compact pour une vape directe restreinte ne dépassant pas les 40 W. C’est petit et ça marche !

Kit clé en main

Le kit Z50 de GeekVape est un petit setup constitué d’une box au format réduit et d’une capacité de 2000 mAh. Légère et solide, la box est simple d’utilisation. Le kit est complété du Zeus Nano, un clearomiseur top airflow, qui fait parfaitement le job pour l’inhalation directe restreinte à faible wattage.

Caractéristiques techniques

Dimensions du mod84,1 x 30,7 x 24 mm
Poids du mod123 g
Format d'accusbatterie intégrée, 2000 mAh
ChargeUSB-C
Puissance maximale50
Diamètre max. de l'atomiseur22
Modes disponiblesWatts, Contrôle température, Courbes, Bypass
Dimensions du clearomiseur22 x 57 mm
Poids du clearomiseur57 g
Capacité du clearomiseur2 ml
Plages d'utilisation15 à 38 W
Remplissagepar le haut

Le coffret comprend :

  • Mod
  • Clearomiseur
  • Réservoir de rechange
  • Pièces de rechange
  • Cordon USB
  • Résistances
  • Drip tip
  • Mode d'emploi

Box compacte et simple

La box Z50 est d’un format compact. Sa tenue en main est excellente. Sur les flancs de la box, des inserts décoratifs viennent donner un peu de dynamisme à l’esthétique globale. En façade, un écran coloré donne les informations nécessaires.

Le bouton de déclenchement est situé au dessus. De forme carrée, il dépasse à peine de la box. Il ne souffre pas de bruit excessif. Deux autres boutons de réglage complètent l’écran. Leur intégration est tout aussi réussie que le bouton fire.

Sur le dessus de la Z50, une plateforme accueille le clearomiseur. La connectique 510 est montée sur ressort. Le diamètre maximal pour un clearomiseur est de 22 mm. On peut donc monter quelques atomiseurs de petit format, mais la box est avant tout pensée pour être utilisée avec le Zeus Nano.

Sous la box, on retrouve quelques informations dont la capacité de la batterie intégrée de 2000 mAh. C’est à la fois un point positif et négatif. Positif car, au regard du format de la box, c’est une bonne moyenne. Mais là où cela devient un peu plus compliqué, c’est lorsqu’on utilise la résistance de 0,3 ohm. Elle demande une puissance située entre 30 et 38 W. Si l’on utilise exclusivement cette résistance, l’autonomie descend en flèche. Impossible de tenir une journée complète sans recharger. C’est un point à prendre en considération pour les utilisateurs exclusifs de ce setup.

Un port USB-C, sous les boutons de réglage, permet la recharge rapide du mod ou la mise à jour du chipset. La charge est assez rapide et en cas d’accu vide, il n’est pas nécessaire de patienter bien longtemps pour vaper. Il est aussi possible vapoter pendant le chargement de la box. La Z50 est assez classique dans ses menus. Elle dispose d’un menu Power pour le réglage en watts, d’un bypass, du contrôle de la température, de courbes. Cela fait peut-être un peu trop complexe mais ces options ont le mérite d’exister pour faire évoluer son style de vapotage. À l’utilisation, pas de mauvaise surprise, c’est simple, ça marche. L’écran est bien visible et lumineux. Tous les informations essentielles sont visibles. Le mode Power est surement le plus à même de correspondre au besoin du Zeus Nano.

Un petit clearomiseur nuageux

Le Zeus Nano est un petit clearomiseur de 22 mm de diamètre. Il est parfaitement adapté à la box Z50 sur laquelle il est monté. Compatible avec les résistances B de la marque qui offrent 5 valeurs ohmiques différentes passant de 1,2 ohm à 0,3 ohm. Le Zeus Nano couvre une large palette de puissance et de style de vapotage. L’embout buccal (drip tip) est au format 510 et peut être remplacé par un modèle standard, bien que celui fourni ne pose pas de difficulté particulière.

Le changement de résistance est simple. Il faut dévisser la base du Zeus Nano pour emboiter simplement la résistance dans l’emplacement prévu. Les deux ouvertures visible sur la photo correspondent aux canaux d’air qui refroidissent la résistance.

Le système de remplissage est simple et s’effectue et quelques secondes. La partie supérieure du clearomiseur (le top cap), s’ouvre par une rotation d’un quart de tour. La tenue est excellente, aucun risque de voir son clearomiseur s’ouvrir de lui même. Deux fentes de forme courbe laissent passer l’embout du flacon d’e-liquide. Elles ne sont pas très grandes mais proportionnées à la taille du Zeus Nano. Il vaut mieux privilégier les embouts de flacon les plus fins.

Deux réservoirs sont fournis dans le kit, dont un bulle qui augmente la contenance de 2 ml (pour le réservoir le plus petit) à 3,5 ml. C’est dans cette configuration, que nous préférons l’utiliser pour ne pas remplir trop régulièrement le Zeus Nano, surtout avec la résistance de 0,3 ohm.

Deux grands orifices en vis-à-vis permettent au liquide de s’écouler vers la résistance et ainsi l’alimenter. Elles sont de bonnes tailles. Cela permet d’utiliser des liquides avec un taux de VG important sans crainte de sous-alimenter sa résistance. Tous les joints font parfaitement leur office et garantissent une étanchéité totale.

La bague du réglage du flux d’air est située sur la partie haute du Zeus Nano. C’est donc un clearomiseur top airflow. Que l’on apprécie ou pas ce type de tirage, force est de constater qu’avec ce système, il est impossible d’avoir des fuites ou autre suintement que l’on observe parfois sur un clearomiseur. C’est un excellent point, particulièrement pratique pour les débutants ou en situation nomade.

Les arrivées d’air sont assez grandes et cela génère deux effets. Le premier point est que le Zeus Nano, malgré son petit format, est en capacité de produire beaucoup de vapeur avec des puissances très raisonnables. Mais, lorsque les airflows sont totalement ouverts, le clearomiseur se montre un peu bruyant sans que cela devienne, pour autant, rédhibitoire.

Deux résistances sont fournies dans le kit. Elles sont en mesh de Kanthal D’une valeur de 0,3 ohm ou 0,6 ohm, leur plage d’utilisation oscille entre 15 à 25 W pour la 0,6 ohm et 30 à 38 W pour la 0,3 ohm. Du côté de la vape, rien à redire. Ça marche et plutôt bien. Les saveurs sont bien présentes et précises. Nous avons trouvé le Zeus Nano plus performant sur les saveurs fruitées pour la vapeur froide qu’il délivre. Avec la résistance à 0,6 ohm, il est possible d’opter pour un tirage indirect. Mais dans cette configuration, il faut aimer une vape dynamique peu restreinte. La résistance à 0,3 ohm est idéal pour l’inhalation directe. Et la production de vapeur est là, bien conséquente.

Les saveurs, dans tous les cas, sont très bonnes. Avec les deux résistances fournies, le kit se destine plus à l’inhalation directe restreinte à plus aérienne. Pour un vrai tirage MTL, il faut s’équiper de résistances plus sages.

En résumé

On aime

  • Compacité de la box
  • Facilité des menus
  • Clearomiseur sans fuite
  • Choix des résistances
  • Très bonnes saveurs

On n’aime pas

  • Autonomie un peu juste sur les plus grosses puissances
  • Clearomiseur sonore pleinement ouvert

Conclusion

4,5 /5

Le kit Z50 de GeekVape est un très bon kit pour les utilisateurs qui cherchent la facilité. Il est compact, design et performant. Le Zeus Nano est un très bon choix pour son rendu des saveurs et ses arrivées d'air situées en haut qui évitent toute fuite. On regrette un peu les 2000 mAh qui sont insuffisants au delà de 30 W.

Le kit Z50 en images

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.