Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Kits » Test : kit Vigo – VapeOnly

Test : kit Vigo – VapeOnly

  • Par , le 25/01/2019 à 15h00
    Annonce

VapeOnly propose un kit typique pour vapoteurs débutant qui ressemble à tous les autres. Néanmoins, il offre des prestations assez avancées et un mode spécifique pour vaper du cannabidiol, le fameux CBD. Vraiment ?

Un kit CBD ?

La forme générale du kit est très classique, on l’a déjà vu souvent : une petite batterie de 900 mAh, et un non moins petit clearomiseur de 2 ml. Mais en observant de plus près, on remarque des fonctions plus rares dans cette gamme.

Si le design du clearomiseur parait vieillot au prime abord, il propose tout de même une arrivée d’air par le haut, évitant ainsi pas mal de risques de fuites. Mais c’est surtout la batterie qui est étonnante. Outre un design réussi, elle propose trois modes de fonctionnement : mode puissance variable selon 3 niveaux, mode tension constante à 3,4 V et mode preheat. Et puis il y a cette curieuse fonction CBD, qui donne envie d’en savoir plus.

Revue technique

Dans la boite, on trouve 2 résistances, quelques joints et un réservoir de rechange, un cordon USB, mode d’emploi bien fait et en français.

Les caractéristiques essentielles du kit Vigo de VapeOnly

Type de matériel kit débutant
Dimensions mod 78 x 25 x 17 mm
Batterie intégrée, 900 mAh
Charge USB
Diamètre max. de l’atomiseur 16 mm
Dimensions atomiseur 16 x 50 mm
Capacité du réservoir 2 ml
Plage d’utilisation 7 à 15 W
Résistances interchangeables de 0,8 ohm
Poids du kit 83 g

Un clearomiseur simple

Le clearomiseur est composé de trois parties : la base, dans laquelle est vissée la résistance de 0,8 ohm, le réservoir en Pyrex et le top cap. Ici, la résistance fait aussi office de cheminée et relie la base et le top cap pour enserrer le réservoir. Il doit donc être vide pour la changer.

Le flux d’air se règle en tournant le top cap. C’est un des deux points faibles de ce clearomiseur. En effet, le top cap tourne un peu trop librement, il se dérègle facilement. La gamme de tirage va théoriquement d’une inhalation indirecte pas très serrée à une inhalation directe très modérée, ce qui correspond bien à la gamme de puissance de la batterie. Mais dans les faits, il est difficile de maintenir le réglage suffisamment fermé pour garder un tirage MTL. Il faut donc considérer qu’il offre plutôt une inhalation directe serrée.

Le remplissage du réservoir est facile. Il se fait par le haut et avec tous types de fiole, après avoir dévissé le top cap.

Le drip tip est au format standard 510, le plus répandu. De mon point vue, il est un peu trop large pour être agréable inhalation restreinte.

Bref, ce clearomiseur a donc deux petits défauts : le flux d’air qui se dérègle facilement et le drip tip trop large. Mais ils ne sont pas rédhibitoires, d’autant plus qu’il offre une vape agréable avec un rendu des saveurs tout à fait honnête. Le hit est bien présent en fonction des taux de nicotine choisis et la production de vapeur est modérée.

Une batterie… contrastée

D’abord, elle est à la fois bien dessinée et bien réalisée. Les ajustements sont parfaits, les boutons sont bien en place et le petit effet carbone est bien vu, c’est du beau travail. Pour la mettre en route, ou l’éteindre, il faut cliquer 5 fois sur le bouton de mise à feu.

Par défaut, la box est en mode puissance variable, elle se règle en appuyant sur le petit bouton du bas. Le nombre de LED illuminées indique la puissance choisie : 7, 11 ou 15 W. La LED verte, sous le bouton de mise à feu, signale que la batterie est utilisable. Elle devient rouge quand il ne reste que 20 % d’énergie et qu’il est donc temps de recharger.

En appuyant 3 fois sur le bouton de mise à feu, on passe en mode tension constante, à 3,4 volts. Dans ce mode, seule la première LED blanche s’allume et clignote lentement.
Mais alors ou est donc le mode CBD ? Hé bien c’est lui, le mode CBD, le mode tension constante !

Alors, sans être un spécialiste du CBD, je sais qu’on le vape à puissance modérée, plutôt en MTL ou en inhalation directe très restreinte, ce qui est bien le cas ici. Du coup, pourquoi 3,4 V qui, sur une résistance de 0,8 ohm, nous donne du 15 W environ, soit la puissance maximum de la box. Les 3 puissances proposées suffisent, pourquoi offrir une fonction particulière, et à pleine puissance ? Quant au preheat… passons au point suivant pour en parler.

Petites observations fumeuses

VapeOnly nous enfume gentiment avec ce kit. Il est bien fait, il fonctionne bien avec ses trois niveaux de puissance, et, hormis le fait que le réglage de flux d’air est trop souple, la vape est agréable en inhalation directe très modérée. Cela aurait été suffisant, même pour vaper du CBD.

Par contre, les fonctions “avancées” qu’annonce la marque ne sont que du vent : le mode CBD et tension constante sont les mêmes et consistent juste à bloquer la box à sa puissance maximum, ce qui n’est pas approprié à la vape d’un liquide en CBD s’il est dosé fort.

Quant au preheat, c’est pire. D’abord il ne fonctionne qu’en mode tension constante et se déclenche en faisant un double clic sur le bouton de mise à feu. Ensuite son action consiste à faire une mise à feu constante pendant 6 secondes, ou jusqu’à ce qu’on clique deux fois à nouveau ! Il n’augmente pas la puissance, comme un preheat classique, mais fait juste feu tout seul. C’est à la fois, inutile, pas pratique et désagréable. Tous les vapoteurs savent déclencher la vape un peu avant d’aspirer pour que la température soit la bonne.

Enfin, les informations données par VapeOnly sont parfois incohérentes. Le fabricant annonce une tension de 3,3 à 4,2 V, ce qui ne correspond pas à la gamme de puissance de 7 à 15 W. Avec une résistance de 0,8 ohm, on serait à 22 W avec 4,2 V. Bref, tout ceci est bien fumeux.

Petites observations autonomes

Quelle autonomie peut-on espérer avec ce kit ? Tout dépend bien sûr de la puissance sélectionnée.

À 7 W, on peut tirer plus de 400 bouffées, équivalentes à 35 clopes. À 11 W, c’est plus de 270 bouffées, et à 15 W, autour de 200. Toutefois, à 7 W, la production de vapeur est très modérée, voire insatisfaisante à moins de resserrer le flux d’air au maximum, ce qui, nous l’avons vu, n’est pas évident.

En résumé

On aime

  • Le design de la box
  • Les 3 niveaux de puissance
  • La vape en inhalation directe restreinte
  • L’absence de fuites

On n’aime pas

  • Le réglage d’air flow trop souple
  • Les modes inutiles
  • Le marketing fumeux autour du CBD

Conclusion

2,5 /5
 

Ce kit Vigo aurait pu être intéressant si VapeOnly n’avait pas essayé de nous faire passer des vessies pour des lanternes avec un pseudo mode CBD aussi inutile que mal conçu. Pourtant, le kit reste assez satisfaisant en l’utilisant uniquement avec les trois puissances disponibles. Dans ce cas, seul le réglage de l’air flow pose problème pour ceux qui voudraient vaper en MTL.

 

Le kit Vigo de VapeOnly en images

Les derniers articles sur la marque VapeOnly

 

 

Pour ne rien manquer de l’actualité de la vape, rejoignez les 7 000 abonnés à notre newsletter et recevez chaque semaine nos derniers articles !

Annonce

Name of Reviewed Item: Kit Vigo de Vapeonly Rating Value: 2.5 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2019/01/Vigo-1-1.jpg Review Author:Review Date: