Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Kits » Test : kit Titan Advanced Combo – Steam Crave

Test : kit Titan Advanced Combo – Steam Crave

  • Par , le 7/04/2021 à 17h18
    Annonce
  • Innokin
  • Vaporesso
  • Point de vape
  • Geekvape
  • Jwei Eleaf

Le kit Titan Advanced Combo de Steam Crave est le dernier setup gros format du fabricant. Constitué d’une box 4 accus au format 18650 et d’un atomiseur de 41 mm de diamètre, c’est un énorme kit pour les amateurs de gros matériel en quête de production de vapeur.

Un sacré kit

Le kit Titan Advanced Combo de Steam Crave est immédiatement reconnaissable. A des années lumières d’un pod ou d’un setup discret. Ici, tout est énorme. La box accueille pas moins de 4 accus au format 18650. Côté ato, le Titan V2 et ses 41 mm de diamètre est tout aussi imposant. Pour autant, même si l’ensemble est lourd et encombrant, il se montre efficace dans la vape qu’il procure. C’est gros, c’est lourd mais ça marche bien !

Caractéristiques techniques

Dimensions du mod178,5 x 41 x 41 mm
Poids du mod183 g
Format d'accus4 x 18650
Chargecharge externe
Puissance maximale300
Diamètre max. de l'atomiseur41
Modes disponiblesVolts
Dimensions du clearomiseur41 x 76 mm
Poids du clearomiseur212 g
Capacité du clearomiseur20 ml
Plages d'utilisationselon montage
Remplissagepar le haut

Le coffret comprend :

  • Mod
  • Clearomiseur
  • Réservoir de rechange
  • Pièces de rechange
  • Résistances
  • Drip tip
  • Outil
  • Goodies
  • Mode d'emploi

The big box...

La partie supérieure de la box Titan PWM V1.5 peut accueillir des atomiseurs jusqu’à 41 mm de diamètre ! Hormis quelques rares pièces exotiques, tous les atomiseurs trouvent leur place sur la box. Et ça tombe bien, le kit est fourni avec un RDTA tout aussi imposant. Une plateforme circulaire protège la box des rayures lors de l’installation des atomiseurs. C’est un bon point qui garantit longévité dans l’aspect esthétique de la box. Bien entendu la connectique 510 est montée sur ressort.

Le bouton de déclenchement est assez original. A l’image du setup, sa forme est atypique. Le fire permet à la fois de déclencher la production de vapeur mais aussi d’ajuster la puissance de la box en le tournant. Tout se règle à partir de ce bouton unique. Il n’y a donc aucun bouton + ou – que l’on trouve habituellement sur une box. C’est aussi, d’une certaine façon, la signature du fabricant.

Les côtés de la Titan PWM V1.5 sont assez sobre. On trouve une gravure au nom de la marque accompagnée de son logo et sur une autre façade, le nom du modèle gravé. Les usinages sont propres et profonds. Aucun défaut n’est à signaler.

Le dessous de la box est réduit au minimum. Mais ce minimum est bien pensé. La trappe qui donne accès au logement à accu est maintenue via un loquet. Il faut le faire glisser pour libérer l’épaisse porte. La sécurité n’est pas en reste. Avec 12 trous de dégazage, la box dispose de suffisamment d’orifices pour permettre aux accus de dégazer en cas de problème. C’est un bon point, la box Titan PWM V1.5 embarque pas moins de 4 accus.

La porte à accu tient avec parfaitement avec des parties saillantes qui s’emboitent dans le corps de la box. Les connecteurs des batteries sont sur ressort. Un petit accessoire, en plastique transparent, est également fourni dans le kit pour compenser un manque potentiel de hauteur avec certains accus et éviter tout jeu une fois mis en place. C’est une bonne idée. Concrètement, nous n’avons pas eu besoin de cette pièce. Nos batteries ont trouvé naturellement leur place sans besoin d’ajuster quoique ce soit.

Deux arrêtes de la box sont entaillés avec des formes qui permettent un placement confortable de la main. Malgré son encombrement, la Titan PWM v1.5 est plutôt confortable et ne génère pas de fatigue musculaire particulière dans la main. Étonnamment les différentes normes et numéro de série de la box sont inscrits sur un côté de la box avec une couleur contrastée. En soit, ce n’est pas spécialement inesthétique mais cela dénote un peu sur l’ensemble de la réalisation et plus particulièrement avec les différentes gravures qui se veulent plus discrètes. Ce n’est pas spécialement un point négatif et chaque utilisateur peut être plus ou moins sensible à cet aspect visuel.

 

À l’intérieur de la box, la polarité est parfaitement indiquée. En suivant le sens de placement des accus, il est impossible de se tromper. Et si tel est le cas, la box est protégée contre l’inversion de polarité. On aurait aimé trouver également le sens de polarité sur la trappe à accus pour un peu plus de confort.

L’affichage est simple et réduit au minimum. L’écran est peu petit sur cette grande box. Les informations sont facile à lire mais l’affichage manque sérieusement de luminosité. Tout est un peu trop sombre surtout pour un usage extérieur avec un fort ensoleillement. Sur la Titan PWM V1.5, on ajuste ses réglages avec la tension exprimée en volts. La box peut délivrer jusqu’à 8,4 V. Sur la droite de l’affichage, on trouve aussi un affichage en watts pour les utilisateurs moins habitués à régler leur box en volts.

Pour le reste, le niveau de batterie est affichée par deux petites barres graduées et la valeur de la résistance est placée en haut à droite. C’est minime, mais suffisant. Le réglage de la tension peut être verrouillé par trois appuis successifs sur le fire. C’est pratique et indispensable. La rotation de la molette est sensible et il peut arriver de changer ses réglages assez facilement sans le vouloir.

... avec the big ato

L’Aromamizer Titan V2 RDTA est un gros atomiseur de 41 mm de diamètre. Il est superbement bien réalisé. Avec ses 20 ml de contenance, il est prêt pour des très longues séances de vapotage.

L’atomiseur est fourni avec deux cheminées. Celle montée de base est prévue pour le réservoir court. Chez Steam Crave, les mesures sont relatives, le Pyrex le plus petit peut tout de même contenir 20 ml de liquide. Une seconde cheminée plus longue est a associer avec le plus gros grand réservoir et porter la capacité de l’atomiseur à 32 ml ! Il est aussi possible d’utiliser l’atomiseur sans réservoir, à la façon d’un dripper. C’est possible mais l’intérêt de l’Aromamizer Titan V2 RDTA ne se situe pas là. Que ce soit en version dite classique ou allongée, l’atomiseur tire très bien son épingle du jeu.

Toute la partie supérieure de l’atomiseur est gravée du nom du modèle et du nom du fabricant. Une fois encore, tout est propre, profond et réalisé avec soin. Le drip tip est au format 810. Il est agréable au contact des lèvres, mais il est assez large. Il peut être remplacé par n’importe quel modèle standard. La périphérie du top cap est moletée pour une meilleure préhension lors du remplissage.

L’accès au remplissage se réalise en dévissant le top cap. Quatre ouvertures sont disponible pour remplir l’atomiseur. Elles sont géantes. Absolument tous les embouts de flacon passent sans difficulté. On peut même remplir directement à la bouteille sans risque d’engorgement !

L’Aromamizer V2 RDTA se démonte aisément. Tus les filetages sont impeccables et n’accrochent jamais lors des phases de vissage et de dévissage. Steam Crave nous a habitué à des réalisations toujours soignées et ce modèle ne déroge pas à la règle.

L’atomiseur dispose d’un réglage de l’arrivée d’e-liquide. On variant la rotation de la bague dédiée, on alimente plus ou moins le coton en liquide. C’est pratique lorsque l’on utilise des liquides avec un fort taux de PG ou à l’inverse de VG. Avec des liquides épais, il est conseillé d’ouvrir pleinement les arrivées de liquide. Avec des e-liquides plus fluides, on a tendance à refermer un peu l’arrivée de liquide. Avec un liquide en 70 % de VG et 30 % de PG, l’hydratation de la fibre ne pose aucune difficulté lorsque les arrivées de liquide sont pleinement ouvertes. Nous n’avons pas constaté de fuites ou de suintements.

La chambre d’atomisation est sans reproche, sans marque d’usinage. Les airflows sont constitués de nombreux trous en série placés en vis-à-vis. Sur le bord extérieur, chaque arrivée de liquide vient alimenter le coton.

Le plateau de montage est de type double coil. C’est un montage de type postless qui offre la possibilité, sur le même plateau, de réaliser des montages parallèles ou en série. Sur chaque côté du plateau, une ouverture permet le positionnement du coton. Il faut placer la fibre juste au dessus de ces fentes sans pour autant tasser le coton dedans. Le plateau est large et est plus adapté aux gros coils. Dans le kit, deux résistances de 4 mm de diamètre sont fournies. Elle sont correctes et adaptées.

La mise en place des coils est simple et la place généreuse. Pour nos tests, nous avons utilisés des big framed staple xl de Turtle coils avec une valeur de 0,19 ohm. Les pattes des résistances sont coupées à 6 mm de longueur pour être en face des arrivées d’air.

Le kit Titan Advanced Combo est fourni avec un plateau double mesh. Un réducteur d’air s’adapte sur le plateau dédié pour concentrer le flux d’air sur les bandes de mesh. Deux séries de bandes de mesh sont dans le kit en SS 316L ou en Kanthal et s’utilise entre 60 à 80 W pour le SS316L et entre 80 et 160 W pour le Kanthal. Le placement du coton est assez simple mais il faut veiller à ne pas laisser trop de longueur dans la fibre pour éviter un dry hit.

La bague d’airflow propose différentes ouvertures passant de 3 lignes donnant sur toutes les ouvertures à une seule ligne pour un tirage plus restreint. Dans tous les cas, le Titan V2 RDTA est prévu pour de l’inhalation directe aérienne. Les saveurs sont très bonnes quelque soit la configuration. Avec les coils en mesh, les sensations sont agréables, la vapeur douce et froide malgré une puissance de 150 W. C’est nuageux, aérien mais jamais agressif. L’atomiseur ne chauffe pas et un bon cotonnage n’expose pas à un potentiel dry hit malgré le plateau double mesh gourmand en liquide. Le kit Titan Advanced Combo est un très bon setup pour les amateurs de très gros matériel.

La box est bien réalisée et facile d’utilisation. Avec ses 4 accus, elle dispose d’une autonomie colossale. L’atomiseur n’est pas en reste et délivre une très bonne vapeur précise en saveurs et particulièrement nuageuse. Avec, à minima, 20 ml de contenance, il n’est pas nécessaire de remplir trop fréquemment l’atomiseur. Bien sûr avec son format, le kit n’est pas des plus simples à transporter mais c’est cet aspect atypique qui le rend attachant.

En résumé

On aime

  • Qualité de fabrication
  • Capacité de l'atomiseur
  • Différents plateaux
  • Qualité de la vape
  • Autonomie

On n’aime pas

  • Manque de luminosité de l'écran

Conclusion

4,6 /5

Le kit Titan Advanced Combo de Steam Crave est un très bon kit pour les amateurs de gros nuages et de setup hors norme. Il est efficace dans toutes les configurations. Simple à utiliser et fiable, la box reste sobre. L'atomiseur dispose d'une réserve de liquide incroyable pour de longues séances de vape. On regrette le manque de luminosité de l'écran.

Le Kit Titan Advanced Combo en images

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.