Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Pods » Test : kit Thor AIO – ThinkVape

Test : kit Thor AIO – ThinkVape

  • Par , le 11/06/2020 à 17h20
    Annonce

Think Vape est un fabricant de matériel plutôt discret. Avec le kit Thor AIO, il se positionne sur le marché très concurrentiel des pods à accu. Très flashy, le Thor est léger et agréable en main, mais il ne révolutionne en rien la vape. Son tarif attractif lui permet de tirer son épingle du jeu.

De la couleur

Le Thor AIO est un podmod haut en couleur. Il n’est pas très discret visuellement bien que les lignes graphiques soient réussies et bien intégrées. Mais avec un poids plume de 45 g, le Thor sait se faire oublier. Proposé à un prix compétitif, c’est là toute sa force.

Caractéristiques techniques

Dimensions du pod78 x 44,5 x 26 mm
Poids du pod45 g
Chargemicro-USB, charge externe
Plages d'utilisation5 à 80 W
Capacité du réservervoir3 ml

Le coffret comprend :

  • Pod
  • Réservoirs
  • Cordon USB
  • Mode d'emploi

Ecran en option ?

Le drip tip est au format 510. Il est un peu court pour de l’inhalation directe mais peut être facilement remplacé par un autre drip tip.

L’accès au compartiment à accu se fait en soulevant un panneau décoratif. Une encoche de chaque côté du mod soulage l’opération. Cette découpe est bien intégrée et plutôt discrète.

 

Le pod accepte une batterie au format 18650.  Dans le berceau, une lanière en facilite le retrait. L’insertion de l’accu se fait aisément, le pôle positif est monté sur ressort. Sous le Thor, des trous de dégazage sont présents. À y regarder de plus près, ils ne sont que décoratifs et ne donnent pas sur l’intérieur de la box, c’est dommage. Le panneau décoratif amovible tient avec deux aimants puissants. Aucun jeu latéral ou vertical n’est à signaler.

 

Le bouton de déclenchement dépasse à peine du corps du mod. Il n’est ni trop ferme, ni trop souple à l’appui. Il ne souffre d’aucun cliquetis parasite. En bas du Thor, un petit écran permet de visualiser les réglages.

L’écran est monochrome. Un bouton “+” et un “-” permettent d’ajuster les réglages. Le mod est réduit au strict minimum, à savoir augmenter ou réduire la puissance délivrée ainsi qu’un verrouillage des réglages. C’est suffisant, aucun risque de se tromper dans une multitude de menus, probablement inutiles pour ce genre de matériel. L’écran est particulièrement peu lumineux. En usage intérieur, on distingue à peine les informations affichées. En extérieur, il faut oublier qu’un écran existe, c’est un point négatif majeur.

Saveurs correctes

La cartouche du Thor a une capacité de 3 ml d’e-liquide. C’est correct pour un mod au gabarit contenu. La résistance tient dans le réservoir grâce à une série de joints. Aucune fuite, aucun suintement ne sont à signaler,  même après de nombreux remplissages. C’est un bon point. Le réglage du flux d’air s’opère grâce à une petite bague à la base de la résistance. C’est moyennement précis à l’usage et un peu trop souple dans la rotation.

Le réservoir se loge dans son emplacement facilement. La tenue est excellente. Pour le remplir, il suffit de soulever un opercule en silicone. C’est simple et pratique, mais il faut oublier les embouts de flacon les plus larges.

Le Thor est fourni avec deux résistances. Les deux sont en mesh. Une a une valeur de 0,2 ohm pour une plage d’utilisation entre 35 à 50 watts. La seconde est à 0,5 ohm pour une utilisation entre 20 et 25 watts. Les saveurs sont au rendez-vous, les résistances font bien le boulot. La plage aromatique de chaque liquide est respectée. Le seul problème qui peut subvenir est leur disponibilité. Pour le moment, ThinkVape n’est pas présente dans la majorité des enseignes. Il faut donc prévoir un stock de résistances d’avance pour ne pas se retrouver en difficulté quand il faudra en changer.

Un plateau RBA peut être acheté en option pour agrémenter le Thor d’une résistance personnalisée. Le problème récurrent avec ce type d’accessoire est la taille disponible pour “travailler” la résistance. Tout est (beaucoup) trop petit, et il faut être habitué à l’exercice du reconstructible pour réussir un montage et un cotonnage digne de ce nom sans se barbouiller les mains de liquide. Sans compter qu’à la vape, le plateau RBA n’a rien d’extraordinaire. Le hit est peu présent, les saveurs faibles. En l’état, il y a peu d’intérêt d’en équiper son mod.

Le Thor AIO n’est pas spécialement mauvais, ni spécialement bon non plus. Il se situe dans une moyenne comme nombre de podmod du moment. Son poids plume et son tarif abordable (moins de 30 €), peuvent séduire, mais son écran quasi inexistant et la disponibilité des résistances sont un frein.

En résumé

On aime

  • Saveurs correctes
  • Légèreté
  • Design

On n’aime pas

  • Ecran peu lumineux
  • Disponibilité des résistances

Conclusion

3,3 /5

Le Thor AIO de ThinkVape pourrait être bien meilleur. Quelques points sont à améliorer comme son écran à peine visible. Les résistances sont correctes, les saveurs présentes. Mais leur disponibilité, encore en retrait sur le marché, n'aide pas ce podmod à sortir du lot. Son véritable atout est sa légèreté et son prix attractif.

Le Thor AIO en images

Les commentaires sont fermés.