Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Kits » Test : kit Luxe 2 – Vaporesso

Test : kit Luxe 2 – Vaporesso

    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Innokin
  • Vaporesso
  • Point de vape
  • Geekvape
  • Jwei Eleaf

Vaporesso revient sur le devant de la scène après le succès indéniable de la Luxe première du nom, avec une version plus moderne, à l’écran plus résistant, mais toujours avec le même sens esthétique. La box est toujours fonctionne toujours avec deux accus 18650 et propose une puissance maximale de 220 W. Un kit must-have pour tous ceux qui veulent se lancer dans la vape à inhalation directe.

Luxe nouvelle génération

La première Luxe a connu le succès auprès du public notamment grâce à son écran couleur, l’aspect tactile de la gestion des menus, son esthétique et sa compacité. Malgré cela, quelques problèmes de fragilité de l’écran sont venus entacher l’ensemble. Mais le fabricant réplique avec une V2 qui tente de combler les défauts de son illustre prédécesseur.

Caractéristiques techniques

Dimensions du mod47,8 x 29,5 x 89,9
Poids du mod g
Format d'accus2 x 18650
ChargeUSB
Puissance maximale220
Diamètre max. de l'atomiseur27
Modes disponiblesWatts, Contrôle température
Dimensions du clearomiseur25 x 50 mm
Poids du clearomiseur g
Capacité du clearomiseur8 ml
Remplissagepar le haut

Le coffret comprend :

  • Mod
  • Clearomiseur
  • Réservoir de rechange
  • Cordon USB
  • Résistances
  • Mode d'emploi

Un kit impeccable

À l’ouverture, le kit Luxe 2 a tout pour plaire : la box, le tank NRG-S, des résistances, un réservoir en verre de rechange, des joints et un câble. L’essentiel en une seule boîte, l’utilisateur pouvant immédiatement commencer à vapoter.

 

La box est tout simplement magnifique. Un large écran de 2 pouces TFT couleur occupe la face avant. Au-dessus de l’écran, on retrouve le nom du modèle sur le haut, ainsi que le V de Vaporesso et un point de chaque côté, le tout rétroéclairé. Juste en-dessous, un port USB permet de charger les accus directement sur la box. C’est dommage qu’il ne s’agisse que d’un port micro-USB et non USB-C, notamment pour des questions de rapidité de recharge. 

Le dessus de la box propose un pin 510 bien fixé et permettant d’installer confortablement n’importe quel atomiseur jusque 27 mm de diamètre.

Le côté droit donne accès à un bouton fire très large, confortable et bien fixé. Celui-ci ne produit pas de cliquetis désagréable lors de son utilisation et sa taille rend son usage agréable.

Le dessous de la box montre 6 trous de dégazage pour les accus, qui n’en sont pas vraiment pour le coup, ceux-ci ne donnant pas directement dans le compartiment à batterie.

La porte arrière ouvre sur le compartiment à accus. Sur notre modèle, elle est richement décorée et ajoute au standing certain de la box. Les attaches magnétiques la fixent solidement à la box et il n’y a aucun jeu indiquant une quelconque faiblesse. Elle permet d’accueillir deux accus au format 18650 et les polarités sont indiquées de manière claire directement dans le plastique de la box.

Le compartiment à accus signale parfaitement les polarités mais la marque a visiblement oublié de mettre une simple lanière de tissu afin de faciliter le retrait des accus. En l’état, il faut taper la box dans sa main pour en dégager un et ensuite parvenir à les changer. Ce point est assez dommageable pour un matériel qui se veut à la fois classe et pratique.

Le kit Luxe II est fourni avec l’atomiseur NRG-S de la marque, assorti aux couleurs de la box. Cet atomiseur subohm est celui que la marque insère désormais dans ses kits, notamment la Gen S.

Sur le dessus de l’atomiseur on retrouve un top-cap qui glisse vers l’avant, donnant accès au trou de remplissage. Il n’y a pas de sécurité dessus et c’est un peu dommage car, à l’usage, celui-ci peut s’ouvrir partiellement dans une poche, pouvant créer des fuites. Le drip-tip, assez long, est amovible et permet donc de le remplacer par un modèle de son choix.

Juste en dessous, se trouve le pyrex qui protège la résistance et permet de stocker le liquide. Deux modèles sont placés dans le kit : un en bulle et un droit. Cela a un impact réel sur la capacité de liquide, puisque le pyrex droit n’offre que 2 ml de contenance tandis que le bulle monte à 8 ml. Les résistances ont tendance à être gourmandes, la version bombée est conseillée pratiquement systématiquement pour éviter les remplissages trop fréquents.

La base de l’atomiseur offre deux grands airflows permettant l’arrivée d’une masse d’air conséquente lors de l’aspiration. Une bague de réglage est présente et coulisse sans difficulté. Elle permet de moduler aisément ce flux. La base sert également à visser la résistance. Les pas de vis sont impeccables et n’ont aucun accroc.

L’ensemble du kit offre une esthétique très classieuse, originale et pourtant sobre sur l’ensemble des modèles. La qualité d’usinage est impeccable également, Vaporesso montrant une fois de plus son savoir-faire en la matière.

Une box de luxe ?

La Luxe II est une très belle box mais elle n’est pas exempte de défauts. L’un de ses gros points forts réside dans son écran couleur de 2 pouces. Cela permet d’avoir une vue claire des informations du chipset : niveau des batteries, heure, puissance de vape, résistance, nombre de bouffées, voltage et durée de la dernière bouffée.

L’ensemble de ces données sont fournies par la puce Axon qui intègre le logiciel de la box.  Celui-ci fonctionne très bien, propose différents modes de vape allant du Pulse au contrôle de la température. Pour accéder au menu rien de plus simple puisqu’il s’agit d’actionner trois fois rapidement le bouton fire pour débloquer les boutons tactiles et ensuite régler à la fois la puissance mais également en touchant l’icône de la marque d’accéder aux menus. Ces menus sont simplifiés au maximum pour offrir une expérience de vape impeccable. Le système Pulse de Vaporesso, qui permet de lisser la vape et de consommer moins d’énergie est également présent et très pertinent. Il est d’ailleurs proposé de base au premier allumage de la box.

Toutefois cette Luxe II a quelques défauts. Le premier est l’absence de lanière pour ressortir aisément les accus, ce qui est dommageable. Vient ensuite s’ajouter le fait que la lecture du niveau des batteries n’est pas très claire, et que, parfois, l’icône les représentant baisse d’un seul coup alors que sur d’autres box l’utilisateur aurait la possibilité de voir descendre ce niveau. Le passage de 50 % à 10 % de batterie, qui déclenche la possibilité de se mettre en mode Eco, arrive trop souvent pour que cela soit confortable à l’utilisation. La box, d’origine, est pourvue d’un système de vibreur qui se déclenche à chaque appui sur l’une des touches tactiles, qu’elles soient verrouillées ou non. Cela peut devenir rapidement agaçant mais il est possible de désactiver ces vibrations dans le menu.

La box est donc un bon matériel malgré ces quelques défauts qui n’ont rien de rédhibitoires. Compacte, esthétique et performante la Luxe II a tout pour plaire.

Un clearomiseur qui siffle

Le clearomiseur NRG-S est lui aussi un bon clearomiseur, renforcé par une gamme de 9 résistances différentes, offrant différents niveaux de saveurs ou volume de vapeurs. De sorte que chacun y trouve son compte. Le clearo fonctionne bien, la résistance vient se visser sans aucune difficulté, il n’y a aucune fuite à déplorer au niveau des joints. Tout a été très bien pensé par la marque afin de faciliter au maximum la vie au vapoteur.

Deux résistances sont fournies dans la boite, une simple à 0,18 ohm et une seconde en double à 0,15 ohm. Les deux consommables sont réalisés avec du mesh, système qui offre un meilleur rendu des saveurs. Et cela se constate à l’usage puisque les deux résistances sont à la fois résistantes mais offrent une quantité de vapeur importante et des saveurs bien présentes et plutôt bien restituées. Le seul défaut du NRG-S vient de ce sifflement provenant des arrivées d’air qui peut vite devenir agaçant.

La NRG-S est un bon clearomiseur pour débuter dans la vape à inhalation directe tant il est simple d’utilisation et fiable à l’usage.

En résumé

On aime

  • Une esthétique de qualité
  • Qualité de réalisation impeccable
  • Ecran couleur 2 pouces
  • Versatilité de l'atomiseur avec 9 résistances disponibles
  • Compacité de la box

On n’aime pas

  • Pas de lanière pour sortir les accus
  • Gestion de la charge des accus peu lisible
  • Sifflements de l'atomiseur lors de la vape

Conclusion

4,6 /5

Le kit Luxe 2 montre donc que Vaporesso cherche le renouveau de cette gamme, offrant un matériel fiable, compact, efficace. Une belle réussite pour un prix correct qui devrait séduire plus d’un vapoteur.

Le Kit Luxe II en images

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.