Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Kits » Test : kit Coolfire Z80 – Innokin

Test : kit Coolfire Z80 – Innokin

  • Par , le 1/07/2021 à 14h39
    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Innokin
  • Vaporesso
  • Point de vape
  • Geekvape
  • Jwei Eleaf

Le fabricant chinois Innokin revient sur le devant de la scène des kits débutants. Après l’excellent kit Z50, la marque propose un kit évolutif avec le Z80. Plus puissant et surtout plus polyvalent avec l’apparition du Zenith II, c’est un ensemble qui propose deux styles de vape.

Kit évolutif

Design et aux finitions soignées, le kit Z80 fonctionne avec un accu au format 18650. L’introduction de nouveaux modes de fonctionnement associée au nouveau clearomiseur Zenith II permettent d’envisager une vape indirecte mais aussi directe restrictive… de quoi bien commencer dans le vapotage !

Caractéristiques techniques

Dimensions du mod 83,55 x 38,30 x 27,60 mm
Poids du mod88 g
Format d'accus18650
ChargeUSB-C, charge externe
Puissance maximale80
Diamètre max. de l'atomiseur26
Modes disponiblesWatts, Volts
Dimensions du clearomiseur51,7 x 26 mm
Poids du clearomiseur55 g
Capacité du clearomiseur5.5 ml
Plages d'utilisation15 à 40 W
Remplissagepar le haut

Le coffret comprend :

  • Mod
  • Clearomiseur
  • Réservoir de rechange
  • Pièces de rechange
  • Cordon USB
  • Résistances
  • Drip tip
  • Mode d'emploi

Une box soignée

Le dessus de la box dispose d’une connectique 510 montée sur ressort. Elle accepte des atomiseurs jusqu’à 26 mm de diamètre pour répondre à la plupart des besoins. C’est cohérent avec l’emploi d’un unique accu 18650. La box monte jusqu’à 80 W.

 

Le corps de la box est habillé, selon les finitions, d’un matériau proche d’un cuir lisse ou de daim. En main, moelleux et douceur sont au rendez-vous.

L’accès au logement à accu se réalise via un bouchon à dévisser. Une petite languette (à soulever) facilite la manipulation. 4 trous de dégazage offrent un peu de sécurité à la Z80 en cas de difficulté avec la batterie. Le filetage du bouchon n’accroche pas. La mise en place de l’accu s’opère en quelques secondes.

En façade, sous les deux boutons de réglages, un port USB-C permet une charge ponctuelle de la box. Le bouton de déclenchement est situé en haut de la box. Il est cerclé d’un liseré doré discret.

L’écran d’affichage est suffisamment lumineux et regroupe les informations essentielles pour un usage quotidien. La box Z80 dispose d’un menu en Watts, volts mais aussi de la fonction F∅. Ce menu permet de régler une fréquence en Hertz selon le coil utilisé. Pour faciliter l’emploi de cette fonction, une plage d’utilisation est conseillée par la box. Selon le style d’inhalation et l’e-liquide utilisé, il faut changer la valeur dans la plage recommandée. La fonction refresh est une sorte de pré-heat à faible puissance pour désengorger la résistance de dépôts d’e-liquide. C’est étonnant à l’utilisation mais cela fonctionne bien. En associant les deux fonctions, on obtient une durée de vie de la résistance bien plus importante qu’en mode Wattage classique.

Clearomiseur polyvalent

Le Zenith II est fourni avec deux embouts buccaux (drip tip). Celui monté d’origine est destiné à l’inhalation indirecte (bouche puis poumons comme une cigarette de tabac). Le second, de couleur noire, est plus large et adapté à l’inhalation directe (directement dans les poumons). C’est là toute l’évolution du Zenith II. Il se montre plus polyvalent que son aîné… nous y reviendrons. Le remplissage est pratique. Il faut tourner la bague supérieure du clearomiseur pour libérer l’orifice de remplissage. Un joint fendu garantit l’étanchéité lorsque le Zenith II  est retourné drip tip vers le bas. On privilégie les embouts de flacon fins pour un plus grand confort d’utilisation. Avec 5,5 ml de contenance, le Zenith II ne se remplit pas trop fréquemment.

 

Le design du Zenith II est sobre. Les arrêtes sont progressives et participent au look du clearomiseur. Sur la bague rotative supérieure, l’usinage laisse entrevoir un “Z” comme Zenith. C’est discret et bien intégré. La bague inférieure qui permet l’accès à la résistance, est aussi usinée pour faciliter la rotation.

L’évolution importante sur le nouveau Zenith II est la possibilité de le démonter entièrement. À la différence du premier modèle, on peut changer le réservoir en Pyrex. D’ailleurs, un second réservoir est fourni dans le kit. Le démontage du clearomiseur ne prend que quelques secondes, tout se visse facilement sans la moindre accroche.

Le changement de la résistance ne pose aucune difficulté. Un seul sens de placement est possible grâce à deux méplats situés de chaque côté de la résistance. L’introduction et le retrait du coil sont simples, la retenue est de qualité. Les joints font parfaitement leur office. Nous n’avons, lors de nos tests, pas observé la moindre fuite ou suintement désagréable.

La grande nouveauté du Zenith II, c’est sa polyvalence. Le premier modèle s’est imposé auprès d’un large public comme le clearomiseur dédié à l’inhalation indirecte et au tirage très serré. Le nouveau modèle reprend les qualités qui ont fait le succès du clearomiseur mais évolue pour proposer de l’inhalation directe restreinte. La bague de réglage du flux d’air dispose d’une série de 3 petits orifices pour un tirage ultra serré. En tournant un peu plus, on accède à une large fente pour du tirage plus direct. En associant les résistances Z coil, le choix devient conséquent pour couvrir une large palette de puissances.

La résistance de 0,8 ohm est dédiée à l’inhalation indirecte. Sa plage d’utilisation se situe entre 15 à 18 W. Le rendu aromatique est pertinent. En jouant sur la bague du réglage du flux d’air, on obtient un tirage plus ou moins serré qui peut faire varier la chaleur de la vapeur. C’est idéal pour les liquides gourmands. Les vapoteurs qui préfèrent une puissance inférieure peuvent, sans difficulté, s’orienter vers les autres résistances compatibles avec le Zenith II passant de 0,48 ohm à 1,6 ohm. De quoi couvrir la majorité des besoins…

La seconde résistance de 0,3 ohm pour une plage d’utilisation entre 30 et 40 W est réservée à l’inhalation directe restreinte. Les saveurs sont excellentes quel que soit le liquide testé. La production de vapeur est conséquente au regard de la puissance déployée sur la résistance. Aucun doute, ce coil offre la possibilité de s’initier à l’inhalation directe pour les débutants, mais aussi proposer une vape directe raisonnable pour les amateurs de petits nuages.

En résumé

On aime

  • Design
  • Qualité des menus
  • Niveau de finitions
  • Cleraomiseur polyvalent
  • Qualité des résistances

On n’aime pas

  • RAS

Conclusion

5 /5

Le kit Coolfire Z80 est un excellent kit pour débuter dans le vapotage que ce soit en inhalation indirecte ou directe. Il laisse la possibilité grâce au Zenith II de faire évoluer son style de vape tout en proposant une puissance de 80 W. Les menus FO et Refresh garantissent une durée de vie des résistances accrue. Un kit à tester !

Le Kit Coolfire Z80 en images

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.