Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Atomiseurs » Test : Helheim S RDTA-Hellvape

Test : Helheim S RDTA-Hellvape

  • Par , le 27/01/2022 à 18h28
    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Vaporesso
  • Geekvape
  • VDLV
  • Dlice

Hellvape agrandit sa gamme d’atomiseurs reconstructibles en ajoutant à son catalogue déjà bien fourni, un RDTA simple coil: le Helheim S RDTA.

Doté d’une contenance confortable, il ravira les amateurs de vape single et ne laissera pas en reste les aficionados de dual. 

Un atomiseur très polyvalent

Développé en collaboration avec FIVE, Hellvape ajoute à sa gamme d’atomiseurs reconstructibles un très bon RDTA simple coil. Doté d’une contenance de 5 ml et de 4 câbles inox pour assurer la remontée de liquide, cet atomiseur magnifiquement dessiné est équipé de deux systèmes d’airflow permettant une vape agréable et savoureuse quel que soit le montage utilisé.

Caractéristiques techniques

Diamètre25 mm
Hauteur59,8mm
Contenance5ml
Poids77 g
Remplissagepar le haut
Type de montagesimple et complexe
Plateau de montagesimple coil
Plage d'utilisationselon montage
Arrivée d'airpar le milieu et le bas
Drip Tip810
Matériauxinox, verre

Le coffret comprend :

  • Réservoir de rechange
  • Pièces de rechange
  • Résistances
  • Drip tip
  • Outil
  • Mode d'emploi

Une ligne très élancée

Arborant une magnifique gravure, la chambre d’atomisation est équipée d’un double réglage d’air flow : le réglage supérieur dirige le flux d’air latéralement sur le coil tandis que la bague inférieure assure le réglage du bottom air flow. Celle-ci est équipée de deux butées permettant de l’arrêter quand elle est entièrement ouverte ou fermée. Elle est maintenue par un joint et se désolidarise très facilement de la chambre d’atomisation pour son nettoyage.

Pour retirer le top cap de la chambre, il suffit de le tourner complètement vers la droite jusqu’à la butée et de le soulever. Il est équipé d’un drip tip en POM au format 810.

On note une chambre d’atomisation très réduite équipée de deux tétons qui servent à obstruer les trous de remplissage sur le plateau de montage. Ils permettent aussi  d’empêcher sa rotation. Les finitions sont quasiment parfaites et ne laissent apparaitre que d’infimes traces d’usinages à l’intérieur. La rétention des joints est efficace, ce qui permet un réglage du flux d’air agréable et précis.

Le plateau de montage, de type postless, est équipé de 4 posts de montages permettant d’installer les résistances de manière horizontale ou verticale. Les posts positifs sont isolés de l’ensemble du deck par un gros isolateur en peek. Au milieux, dix trous assurent le bottom airflow. Les deux trous de remplissage, même si ils ne sont pas très gros, assurent l’utilisation de la plupart des flacons du marché. La petite rigole qui les entourent permet de recueillir l’e-liquide qui pourrait déborder lors du remplissage.

Sur la partie basse de l’atomiseur, le tank en verre d’une contenance de 5 ml est bien protégé par une cage joliment dessinée. A l’intérieur, quatre câbles en inox assurent la remontée du liquide vers le plateau de montage. Le positif du connecteur 510 dépasse largement, ce qui ne pose aucun problème pour le montage de l’atomiseur sur des mods méca hybrides.

Des saveurs au rendez vous

Même si la chambre d’atomisation est réduite, ce qui va conférer à ce RDTA d’excellentes saveurs, son plateau de montage reste conséquent. Il reçoit aussi bien un coil standard en 3 mm de diamètre que des coils beaucoup plus imposants, ce qui ne manquera pas de ravir les vapoteurs adeptes d’une vape plus musclée. L’outil de coupe fournit par le fabricant préconise une hauteur de pattes à 5 mm. Nous lui avons préféré un montage en alien 3*26/38 Ni80 4 spires sur un axe de 3,5 mm coupé à 4,5 mm de haut et stabilisé à 0,17 ohm. Le plateau postless permet un montage très simple et rapide du coil. La pose du coton se réalise également sans aucun problèmes, il suffit de venir déposer les extrémités sur les câbles acier, à l’intérieur des rigoles.

À la vape, l’expérience est très agréable. Les saveurs sont au rendez-vous et avec la multitude de réglages que propose le flux d’air, on peut très facilement alterner entre une vape tiède ou chaude et passer sans difficulté d’un tirage très légèrement restreint jusqu’à très aérien sans perte de saveurs.

En résumé

On aime

  • Qualité d'usinage
  • Facilité de montage
  • Qualité de la vape
  • Compatibilité avec des gros coils
  • Design

On n’aime pas

  • RAS

Conclusion

4,8 /5

Le Helheim S RDTA de Hellvape est un excellent atomiseur simple coil de 25 mm de diamètre. Très bien fini et d'une généreuse contenance de 5 ml, il offre une expérience de vape savoureuse. Il ravira, à coup sûr, les amateurs de vape single et ne laissera pas de marbre les vapoteurs adeptes du dual coils.

Le Helheim S RDTA en images

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.